Stade 2 proposera ce soir un reportage exclusif sur une équipe de basket atypique en Italie, synonyme de refuge pour les enfants de migrants à 17h00 sur France 2 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Stade 2 proposera ce soir un reportage exclusif sur une équipe de basket atypique en Italie, synonyme de refuge pour les enfants de migrants à 17h00 sur France 2

Stade 2 proposera ce soir un reportage exclusif sur une équipe de basket atypique en Italie, synonyme de refuge pour les enfants de migrants à 17h00 sur France 2
Aujourd'hui à partir de 17h, Stade 2 proposera un reportage exclusif sur une équipe de basket atypique... Tam-Tam Basket est un club aux nombreux combats, synonyme d'espoir et de refuge pour les enfants de migrants de Castel Volturno. Thierry Vildary, Marco Bonarrigo et Olivier Gardette ont suivi ces sportifs pas comme les autres...
 
C'est à Castel Volturno, surnommée "la ville fantôme", au nord de Naples, en Italie que tout commence pour Tam-Tam Basket. Dans cette région où les extrêmes et notamment la Ligue du Nord sont en puissance, on recense 20 000 migrants africains, dont au moins 5 000 sans-papiers.
 
Cette ville est considérée comme la plaque tournante de la mafia nigériane en Europe, pour la drogue, l'immigration clandestine et la traite d'êtres humains. Castel Volturno offre à sa population un avenir sans réelle perspective, laissant très souvent, les enfants seuls, livrés à eux-mêmes.
 
En créant Tam-Tam Basket, Massimo Antenolli, ancien joueur professionnel a décidé de donner de l'espoir aux plus jeunes en leur permettant de s'évader de cette prison à ciel ouvert. Un projet sportif ambitieux, qui, peu à peu, est devenu social. Basé sur le bénévolat, le don, l'implication de ses amis et de son entourage, Tam-Tam Basket est bien plus qu'une équipe, c'est un engagement !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article