"Article médiocre et confidentiel" : Jean-Luc Azoulay énervé contre "Libération" après un article sur Hélène Rollès - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Article médiocre et confidentiel" : Jean-Luc Azoulay énervé contre "Libération" après un article sur Hélène Rollès

La journaliste du quotidien revenait avec un ton moqueur sur le parcours de l'ex-star des sitcoms.
 
Un article qui ne passe pas. Mardi, sous la plume de la journaliste Virginie Ballet, "Libération" publiait dans le cadre d'une série d'été consacrée aux "stars d'un jour, anonymes ou immortelles, stars déchues, oubliées ou maudites...", un portrait de Hélène Rollès. Sur deux pages, titrées "Hélène de longue haleine", la journaliste revenait sur sa passion pour l'ex-star des sitcoms AB. Maniant volontiers l'ironie, elle citait la "salve de lettres enfiévrées" qu'elle avait adressée, plus jeune, à la comédienne, sans jamais obtenir de réponse.
 
"La malédiction se poursuit à l'âge adulte : ton rythme de travail et les nombreuses sollicitations médiatiques dont tu continues (paraît-il) de faire l'objet t'ont poussée à décliner ma demande d'interview, affirmait la journaliste de "Libération". A moins que tu ne craignes un retour des sarcasmes dont tu as si souvent fait l'objet ?". Dans la suite de sa lettre ouverte à la star, Virginie Ballet rappelait toutes les sévères critiques dont la sitcom "Hélène et les garçons" a fait l'objet dans les années 1990. "Accusé, (à juste titre), d'être mièvre, irréaliste, voire tout simplement mauvaise", rapportait-elle.
 
Les dernières lignes du papier étaient toutes aussi piquantes : "Depuis la fin d''Hélène et les Garçons', tu as parfois pris un peu de distance, mais es toujours revenue à ce rôle qui te colle à la frange. Tu tournes, aujourd'hui encore, dans les 'Mystères de l'amour', médiocre et confidentielle suite des 'Vacances de l'amour' et d''Hélène et les Garçons', diffusée chaque week-end sur TMC. Mais la passion pour tes aventures et celles de ta bande s'est considérablement affadie. Jusqu'à mes recherches entamées fin mars, j'ignorais d'ailleurs que tu sévissais toujours dans ce rôle. La fin d'une époque ?".
 
Une critique à l'encontre de la star et de la série diffusée tous les week-ends sur TMC, qui n'est pas passée auprès de son producteur Jean-Luc Azoulay, lequel s'est fendu mardi en début de soirée d'un tweet de mise au point. Renommant la journaliste "Virginie de long ennui", l'ex-pape des sitcoms a qualifié l'article de "médiocre" et "confidentiel", en affirmant qu'il l'avait lu "par professionnalisme". Et d'apporter le coup de grâce : "Sachez toutefois que les 'Mystères de L'Amour', sont regardés par près de 2 millions de téléspectateurs chaque semaine. Au fait, à combien tire 'Libé' ?". Un chiffre de 2 millions que le producteur aime à citer et qui tient compte des rediffusions dans la semaine et du replay de sa série.
 
Dans une récente interview accordée à Ozap, Jean-Luc Azoulay avait choisi le même angle d'attaque après un article peu élogieux intitulé "Hélène et les vieux garçons", paru dans le "Journal du dimanche". "Quand le "JDD" aura autant de lecteurs que nous de téléspectateurs, on pourra parler d'eux. Je ne savais même pas que ce journal existait encore", avait-il rétorqué.

J'ai lu l'article et je sens la personne aigrie de ne jamais avoir eu un mot de la part d'Hélène ni une interview et règle ses comptes via le quotidien qui l'emploi... Ce n'est pas très journalistique tout ça...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article