Deux heures d'anecdotes sur Louis de Funès avec ceux qui l'ont bien connu - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Deux heures d'anecdotes sur Louis de Funès avec ceux qui l'ont bien connu

Les amoureux de Louis de Funès ont eu rendez-vous ce samedi au Cellier (44) pour une randonnée qui les ont menés dans les pas de l'acteur. Une promenade qui en est à sa 4ème édition et qui remporte un franc succès. Cette année, le 31 juillet, Louis de Funès aurait eu 105 ans.
 
Pour la quatrième année consécutive, une randonnée sur les traces de Louis de Funès était organisée sur la commune du Cellier (44). Cette année l'acteur aurait eu 105 ans (le 31 juillet 2019). On le sait peu, mais l'homme aimait le jardin, les roses et la pêche. Il a passé la fin de sa vie près de Nantes au Château de Clermont dans une petite commune de bord de Loire.
 
Le château de Clermont est l'une des étapes de cette randonnée, longue dans la durée -de 9h à 18h- mais courte dans la distance : trois à quatre kilomètres pas plus. Les marcheurs ont visité l'église Saint-Martin du Cellier que Louis de Funès fréquentait. Ils se sont allé aussi se recueillir sur la tombe de celui qui nous a tant fait rire dans "la Grande Vadrouille", "le Gendarme et les Extraterrestres", "les Aventures de Rabbi Jacob", ou encore "la Folie des Grandeurs.
 
Et surtout ils ont discuté avec plusieurs personnes qui ont bien connu Louis de Funès. L'organisateur promettait deux heures de souvenirs. Avec un couple, parents de celle qui tenait l'auberge "Beau Rivage" en bord de Loire juste en bas du château, avec aussi la fille de ceux qui avaient une mercerie ou Louis de Funès venait s'approvisionner ou encore celle qui petite fille venait à la pêche avec son père et taquinait l'acteur car les poissons avec lui parait-il ne mordaient pas beaucoup.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article