La Loire au plus bas depuis 150 ans : "On peut la traverser en se mouillant les pieds, c'est assez incroyable" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La Loire au plus bas depuis 150 ans : "On peut la traverser en se mouillant les pieds, c'est assez incroyable"

La Loire au plus bas depuis 150 ans : "On peut la traverser en se mouillant les pieds, c'est assez incroyable"
La baisse quasi inédite du niveau de la Loire impacte directement l'économie locale, en particulier les activités touristiques en Indre-et-Loire.
 
Le plus long fleuve de France est à sec. Le niveau de la Loire n’a quasiment jamais été aussi faible depuis 150 ans. ll n’a pas assez plu ces derniers mois, et la situation ne risque pas de s’arranger, puisque jeudi il fera 41 degrés au plus fort de la journée. L’Indre-et-Loire fait partie des départements en "situation de crise" face à la sécheresse. Sur place, les professionnels sont inquiets.
 
Les pieds dans quelques centimètres d’eau, Clément Sirgue, conducteur de bateaux touristiques à Tours depuis dix ans, vérifie comme tous les matins le niveau du fleuve. "C’est vrai que je ne l’ai jamais vu si basse. D’habitude, c’est en septembre qu’elle est si basse. Là, on n’a pas fini juillet et on a des niveaux qui sont exceptionnellement bas", relève ce professionnel.
 
En ce moment, le fleuve perd un centimètre par jour. En dix ans, le niveau de l’eau a baissé de 20 centimètres environ. Face à cette situation, Thierry Bouvet, pêcheur professionnel, a dû adapter ses méthodes pour continuer à travailler, essentiellement avec des pêches à pied, aux cordées. "Les types de pêche se sont effectivement transformés depuis les cinq dernières années. Je constate un dérèglement climatique beaucoup plus massif que ce que l’on avait imaginé", pointe-t-il.
 
Cette sécheresse a aussi un impact sur le tourisme fluvial, c’est-à-dire les croisières et les promenades en bateau. "Pour les activités touristiques sur la Loire, ça pose un problème puisque le niveau est tellement bas que même les gabares, qui sont les bateaux traditionnels de Tours, et qui ont un fond très plat, ne peuvent pas circuler", déplore Olivier Lebreton, adjoint à la mairie de Tours. "Aujourd’hui, on peut quasiment traverser la Loire en se mouillant les pieds dans l’eau, ce qui est assez incroyable."
 
La canicule accentue la baisse du niveau de l’eau. Les Tourangeaux espèrent vivre un moment de répit ce week-end, avec le retour de la pluie, après 40 jours de sécheresse.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article