"Où est Steve ?" : Emmanuel Macron interpellé ce midi lors d'un bain de foule Bagnères-de-Bigorre sur cette disparition - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Où est Steve ?" : Emmanuel Macron interpellé ce midi lors d'un bain de foule Bagnères-de-Bigorre sur cette disparition

"Où est Steve ?" : Emmanuel Macron interpellé ce midi lors d'un bain de foule Bagnères-de-Bigorre sur cette disparition

Près d'un mois après la disparition de Steve, dans la nuit du 21 au 22 juin à Nantes, ses proches organisent un rassemblement sur l'île de Nantes pour demander des explications.

Vendredi, des députés insoumis ont relayé une vidéo prise devant l'Assemblée nationale et dans laquelle ils posent avec une pancarte "Où est Steve" dans les mains.

Le jeune homme est porté disparu depuis une charge policière lors d'une soirée techno à laquelle il participait pendant la fête de la musique.

"Je suis très préoccupé par cette situation", a déclaré le chef de l'Etat alors qu'il a été interpellé ce matin lors d'un bain de foule sur la route du Tour de France.

Emmanuel Macron a par ailleurs demandé à ce "que l'enquête soit conduite jusqu'à son terme et que la transparence soit faite. C'est très important."

Tout en demandant à ce que "la clarté soit faite", le locataire de l'Elysée a rappelé que le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a demandé une inspection "dès les jours qui ont suivi" l'incident - le 23 juin exactement, confiée à l'IGPN.

Une mise au point qui intervient à un moment où l'affaire prend un tour politique.

Le Ministre fait notamment l'objet de critiques de la part de l'opposition, qui lui reproche sa discrétion sur cette affaire.

"C'est un sujet qui ne doit pas faire l'objet de polémiques (...) parce qu'il y a des enquêtes et que dans notre pays, c'est l'Etat de droit qui doit toujours primer", a répondu le premier flic de France à ses détracteurs, vendredi, lors d'un déplacement en Eure-et-Loir.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article