Prévention : Afin d'éviter de déclencher un incendie cet été, voici quelques consignes de sécurité à respecter - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Prévention : Afin d'éviter de déclencher un incendie cet été, voici quelques consignes de sécurité à respecter

Prévention : Afin d'éviter de déclencher un incendie cet été, voici quelques consignes de sécurité à respecter
Plus de 300 hectares sont partis en fumée dans le massif des Corbières, dans l'Aude. Dans le même temps, 2500 vacanciers ont dû être évacués à Argelès-sur-Mer à la suite d'un départ de feu qui a détruit 50 hectares.
 
Des incendies attisés par des vents violents se sont déclarés lundi à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), où plus de 2500 vacanciers ont été évacués de leurs campings, et dans deux communes de l'Aude où plus de 300 hectares de forêts et broussailles sont partis en fumée. Un départ de feu a également eu lieu dans l'Hérault.
 
Aucun blessé n'est à déplorer dans la station balnéaire d'Argelès-sur-Mer, a indiqué la préfecture, précisant en soirée que les vacanciers évacués ont été informés, au moyen d'une application dédiée, qu'ils pouvaient désormais regagner leurs emplacements.
 
Le feu, d'origine indéterminée, «est maintenant fixé», selon la même source. Il s'était déclaré peu avant 14 heures. Quatre avions bombardiers d'eau ont été mobilisés. Les flammes étaient portées par des rafales de plus de 70 km/h.
 
Quelque 45 hectares de broussailles ont brûlé, a indiqué la préfecture. «Au total, ce ne sont pas moins de 11 départs de feux qui ont été enregistrés» dans le département, selon les pompiers.
 
Au camping Le Dauphin, pouvant accueillir plus de 1000 personnes, «tous les clients ont été évacués, ils sont tous en sécurité dans les zones déterminées par les pompiers. Nous n'avons aucun dégât matériel ou physique», avait souligné une responsable du camping qui n'a pas voulu s'identifier.
 
L'incendie, sur une route qui mène à la mer, avait débuté dans un espace naturel composé de broussailles, selon le maire Antoine Parra et le secteur a été coupé à la circulation.
 
Les vacanciers ont été accueillis dans trois sites à Argelès-sur-Mer, dont deux gymnases. Aucun blessé n'est à déplorer, selon les services de l'État. Le feu, d'origine indéterminée, s'est déclaré peu avant 14 heures, ont indiqué les pompiers, précisant que des avions et des Canadairs avaient été déployés.
 
Les flammes étaient portées par des rafales de plus de 70 km/h. A 18h30, l'incendie était «circonscrit» mais «non stabilisé», a précisé la préfecture.
 
À quelque 90 km plus au nord, sur les communes de Fabrezan et Ferrals (Aude), environ 300 hectares de forêts et brouisailles sont partis en fumée dans un incendie qui s'est déclenché vers 9 heures, selon les pompiers.
 
«Le feu a été circonscrit mais reste actif» et 300 pompiers sont toujours à pieds d'oeuvre, ont indiqué les pompiers vers 20 heures.
 
Il n'y a pas de blessés à déplorer et aucune habitation n'est menacée dans l'immédiat, a précisé la même source. Par mesure de précaution, les résidents d'un camping situé dans la zone, le Pinada, ont toutefois été confinés à l'entrée du site. La circulation a par ailleurs été interrompue sur la D611, léchée par les flammes.
 
Attisé par un vent violent, le feu avait pris dans une pinède au-dessus du hameau de Villerouge-la-Crémade, dans les Corbières.
 
Un incendie s'est également déclenché ce lundi après-midi dans une zone boisée de Galargues (Hérault) et a parcouru une centaine d'hectares, ont indiqué les pompiers du département dans la soirée.
 
Déclenché en début d'après-midi dans une zone boisée de cette commune, le sinistre, qui a mobilis2 250 pompiers, a pu être circonscrit et sa progression stoppée avant qu'il n'atteigne le village voisin de Beaulieu, a indiqué la même source vers 21h30.
 
Ils recommandent «d'éviter d'encombrer les axes dans ce secteur» situé à une trentaine de kilomètres au nord-est de Montpellier. Des renforts sont attendus des Bouches-du-Rhône.
 
Selon les pompiers héraultais, cet incendie n'a pour l'heure pas provoqué d'évacuations mais «plusieurs habitations, des chevaux, une manade et ses taureaux, ont été protégés».

Afin d'éviter des incendies, plusieurs consignes de sécurité sont à respecter.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article