Frédéric Beigbeder : «Quand j’ai découvert que c’était bénévole, j’ai préféré annuler ma participation à ONPC» - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Frédéric Beigbeder : «Quand j’ai découvert que c’était bénévole, j’ai préféré annuler ma participation à ONPC»

La veille de l’enregistrement du talk-show de France 2, l’écrivain a annulé sa venue. Il nous explique ses raisons.
 
TV Mag : Pourquoi avoir annulé votre participation à On n’est pas couché ?
 
Frédéric BEIGBEDER : J’ai appris que ce n’était pas payé. Je ne le savais pas. Je pensais que ce travail méritait salaire. J’ai été un peu étonné d’apprendre que maintenant on demande à des journalistes de travailler gratuitement, c’est un peu surprenant.
 
Quand l’avez-vous découvert ?
 
Quand Catherine Barma l’a annoncé à la radio. Je suis prêt à soutenir bénévolement des causes mais quand j’ai découvert que c’était bénévole, j’ai préféré annuler, je n’ai pas compris cette démarche nouvelle de la télévision française (rires). Ça veut dire qu’il n’y aura que des gens en promo ou qui auront quelque chose à vendre. Il n’y a pas de raison, je suis comme tout le monde, j’ai besoin d’argent.
 
La présence de Yann Moix a-t-elle aussi motivé votre décision ?
 
J’ai dit ce que j’avais à dire sur le roman de Yann Moix, que j’aime beaucoup, dans ma chronique dans Le Figaro Magazine. Je me disais que j’avais défendu le roman et j’ai l’impression que la conversation sera extra-littéraire. Je préfère m’en tenir à parler de littérature car je pense que dans l’émission ça va partir sur d’autres sujets. Je suis critique littéraire, j’étais invité il y a un certain temps quand on devait parler de fiction autobiographique. Je ne suis ni procureur, ni avocat, ni juge aux affaires familiales. J’apprécie depuis longtemps l’œuvre littéraire de Yann Moix mais là, ça va être très différent et je trouve ça triste. Et puis surtout, j’habite assez loin de Paris et c’est l’anniversaire de ma fille qui fête ses 20 ans donc je me suis dit que c’était plus simple de rester chez moi, à la plage où il fait très beau.
 
Qui avez-vous informé de votre annulation ?
 
J’ai appelé Laurence Tricoche, la programmatrice d’On n’est pas couché.
 
Envisagez-vous d’y participer une prochaine fois ?
 
Il faudrait que j’aie une actualité pour y aller gratuitement. Un livre, un film, à défendre pourquoi pas. Ou à moins qu’On n’est pas couché soit devenu une grande cause nationale à défendre (rires).
 
Depuis avez-vous eu Laurent Ruquier ou Catherine Barma au téléphone ?
 
Non pas du tout. C’est possible qu’ils soient fâchés.
 
Ce qui peut se comprendre...
 
J’ai eu tort de ne pas aborder d’emblée les questions matérielles. Je suis peut-être affreusement vénal. C’est un nouveau truc, maintenant les gens doivent être tellement contents d’aller à la télévision qu’ils doivent y aller gratuitement. Bientôt ils paieront aussi.

Il a le melon ou quoi. Il n'est pas salarié, il était juste invité permanent pour la première émission...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article