Décès d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin dénonce les personnalités qui sont venues à l'enterrement de sa mère uniquement pour se montrer "et distribuer des cartes de visite" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Décès d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin dénonce les personnalités qui sont venues à l'enterrement de sa mère uniquement pour se montrer "et distribuer des cartes de visite"

La comédienne déplore avoir été enregistrée à son insu.
 
Son décès avait suscité une vive émotion. La semaine dernière, le monde de la télévision pleurait la disparition d'Ariane Carletti, figure emblématique de "Récré A2" et du "Club Dorothée", décédée mardi à l'âge de 61 ans. Parmi la foule d'articles consacrée à l'animatrice, chanteuse et comédienne, nos confrères du "Parisien" publiaient mercredi un papier qui lui était consacré avec de nombreux verbatims d'Eleonore Sarrazin, fille d'Ariane Carletti et de Rémy, l'un des cinq Musclés. Âgée de 25 ans, celle-ci est connue pour être comédienne dans "Plus belle la vie", le feuilleton de France 3 dans lequel elle incarne Sabrina, depuis 2016.
 
Dans l'article du "Parisien", parmi les propos qui lui sont prêtés, Eleonore Sarrazin disait notamment : "Soyez gentil, choisissez une photo où elle était souriante. Elle a été incroyable. Incroyable. J'espère que vous allez savoir l'écrire". "Elle s'est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse. Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C'est juste que la dernière était un peu trop rude. Elle est partie entourée d'énormément d'amour" déclarait-elle également, louant la "générosité" de sa mère, "quelqu'un d'extraordinaire".
 
Problème, selon la comédienne, cette conversation parue dans la presse et sur le web - "la plus difficile de (sa) vie" écrit-elle sur son compte Instagram - était privée. Dans un long post publié sur son compte Instagram, Eleonore Sarrazin assure n'avoir "jamais accepté, ni même été mise au courant d'un quelconque enregistrement audio de (son) interview avec 'Le Parisien'". "Se servir de la peine de sa fille pour écrire un papier et se vanter d'avoir recueilli le témoignage le plus ému pour pouvoir faire du buzz, est le summum du manque de respect à ma maman" fustige la comédienne.
 
Alors qu'il est écrit dans l'article du "Parisien" qu'Ariane Carletti luttait "depuis presque vingt ans" contre le cancer, Eleonore Sarrazin assure que l'information est fausse. "Ma mère n'était pas malade depuis vingt ans. Je n'ai jamais prononcé ces mots" écrit-elle. Dans le même post, la comédienne fustige également ceux qui se sont rendus à la cérémonie funéraire pour "se faire photographier ou distribuer des cartes de visite". Elle s'en prend aussi aux paparazzis qui se sont cachés derrière des sépultures pour prendre des photos de la cérémonie. "Je ne peux pas dire être impressionnée du tact de ces magazines qui ont ensuite acheté et publié ces photos" se lamente-t-elle. "Maman aurait détesté que je transforme ma peine en colère contre ceux qui ont oublié Ariane Carletti et n'ont dit au revoir qu'à Ariane du 'Club Dorothée'" conclut-elle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article