Michel Mallory : "Les obsèques de Johnny, c'était pathétique et indécent" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Michel Mallory : "Les obsèques de Johnny, c'était pathétique et indécent"

Michel Mallory : "Les obsèques de Johnny, c'était pathétique et indécent"
Michel MALLORY a écrit quelques unes des plus grandes chansons de Johnny HALLYDAY, pendant 35 ans, notamment "Toute la musique que j'aime" ou "J'ai un problème". On le sait, certaines des chansons interprétées par le sosie vocal de Johnny HALLYDAY, Jean-Baptiste GUEGAN, étaient destinées à Johnny HALLYDAY, écrites et composées par ce parolier historique. Michel MALLORY a pris la parole pour nos confrères de "Gala" et se livre sans mâcher ses mots sur la disparition de Johnny, mais aussi sur Laeticia, Jade et Joy. "Je n'étais pas invité à la cérémonie des obsèques, et n'y serais pas allé de toute façon. Je n'avais aucune envie de participer à ce concours du meilleur ami, de celui qui avait assisté au dernier dîner… A ce ballet de pleureuses qui tenaient avant tout à parler de leurs petites personnes" lâche t-il froidement. Quant à l'héritage ? "C'est désastreux, pour moi, Johnny est décédé une seconde fois à cause de cette histoire, même s'il est en partie responsable de ce qui arrive. Je ne peux qu'être troublé par sa veuve et ses filles qui, sur le Net et ailleurs, communiquent sur leur tristesse" poursuit-il, à l'occasion de la sortie de l'album de son poulain.
 
Popularisé grâce à sa participation à l'émission "La France a un incroyable talent" sur M6, le sosie vocal de Johnny HALLYDAY, Jean-Baptiste GUEGAN ("La voix de Johnny"), a dévoilé son premier album le 30 août dernier. "Puisque c'est écrit" contient douze titres qui étaient destinés à Johnny HALLYDAY, écrits et composés par Michel MALLORY. Ce dernier l'a avoué dans une interview donnée à nos confrères de RTS Un, en Suisse ; selon lui, c'est bien le disque tout entier qui était destiné au taulier. Johnny devait en effet s'envoler à Nashville pour enregistrer ce qui devait être son ultime disque.
 
Interviewé en 2013 par le magazine "Platine", à l'occasion des 70 ans de l'idole, l'ex-"Cow boy d'Aubervilliers" (la chanson qu'il défendait en tant qu'interprète en 1974) y faisait de surprenantes révélations : "Johnny/Sylvie était un couple improbable. Avec Sylvie, c'était quand même beaucoup dans le franchouillard. Sylvie a même fait un procès à mon ex-femme à propos d'une école de danse à Paris qu'elles avaient montée ensemble... Ensuite, Sylvie et moi, on s'est vu de loin en loin... Mais il faut arrêter de croire que Johnny a toujours été un infidèle et Sylvie une Mère TERESA. Je pense que ce n'est pas tout à fait ça...".
 
Avant d'enchaîner sur l'entourage professionnel de Johnny : "Dans le passé, Johnny se trompait très rarement quand il choisissait une chanson, car il avait le pif pour ce qui pouvait lui convenir. Aujourd'hui, il a délégué un petit peu et le choix n'est plus aussi pointu... Quand il était encore chez Universal, il écoutait quand même un peu ce que lui disaient les gens de la maison de disques : Pascal NEGRE, SANTI ou même, hélas, Caroline MOLKO. Quand il est arrivé chez Warner, il n'écoutait plus rien, ou alors des courtisans qui lançaient des choses du genre "Ça, c'est du lourd !". Mais il ne fallait pas sortir de Polytechnique pour s'apercevoir que les chansons n'étaient pas à la hauteur. Même si quelques fois, il faut savoir faire amende honorable, et je vais le faire : je n'aurais pas misé un centime sur "Marie". BERGER ne lui a fait qu'une chanson "Tennessee", "Diego" n'avait pas été écrite pour Johnny, OBISPO "Allumer le feu" (ndlr : avec ZAZIE au texte), il n'y en a qu'une aussi. LABRO c'est du surfilé main ! Il faut savoir qu'après l'échec de l'album avec -M-, Johnny nous a pris tous les deux par les épaules (ndlr : Michel MALLORY et Philippe LABRO) et a dit : "C'est vous qui avez été les meilleurs". En revanche, sur l'album de GOLDMAN, il n'y a rien à jeter. En plus, il y a dessus la plus grande chanson de Johnny qui est "L'envie". Ce n'est pas la peine de tergiverser : c'est vraiment la plus grande chanson de Johnny. BERGER, on en fait une espèce de génie, alors qu'il a écrit des m..... comme tout le monde. Pas GOLDMAN. GOLDMAN, c'est une autre division. Il faut mettre ça à part. Pour moi, c'est la plus grande réussite".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article