Pia Moustaki dévoile son autobiographie : "Fille de métèque" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pia Moustaki dévoile son autobiographie : "Fille de métèque"

Pia Moustaki dévoile son autobiographie : "Fille de métèque"
L'autobiographie de Pia MOUSTAKI, "Fille de métèque", sort ce jeudi. La fille unique du célèbre métèque a co-écrit ses souvenirs avec la voyante Colette OLLIVIER-CHANTREL ; Guy BEDOS en signe la préface. "Je suis fille de Georges, métèque, grec, né à Alexandrie et de Yannick, bretonne de Roscoff, Finistère Nord, née à Levallois-Perret. Issue de ces deux berceaux différents, rencontre de l’Occident et de l’Orient. Remonter le fil jusqu’à mes grands-parents. Dresser leurs portraits, l’histoire familiale, ses anecdotes. Revenir à la source, mes racines et bout à bout, pièce après pièce, reconstituer le puzzle... Témoigner sur la joie mais aussi la difficulté de grandir auprès de parents hors-norme, tous deux artistes et bien jeunes à ma naissance. Surtout lorsque l’image publique est forte et la notoriété vive" confie Pia.
 
Elle rencontre Serge REGGIANI, pour qui son père écrira de nombreuses chansons dont "Ma liberté" ou "Ma solitude", avant de les chanter à son tour. Son père l’emmène en tournée dans de nombreux pays. Par sa mère Yannick, Pia fait la connaissance de Boby LAPOINTE, de Jacques HIGELIN et d’Alain FÉRAL. La première fois qu’elle chante sur un disque, c’est avec son père, en duo sur la chanson "Elle est elle" en 1979, puis six ans plus tard sur un second simple "Watcha Watcha". "J’ai ressenti le manque, la solitude, l’absence mais j’ai aussi aiguisé, précoce, une force d’adaptation, un esprit audacieux et rebelle. J’ai pris au lasso les moments de bonheur, de tendresse et de complicité partagés. Auprès de mon père globe trotteur et de ma mère poétesse, les rencontres ont étés magnifiques. Elles ont laissé leurs empreintes, leurs influences. Parmi elles, Edith PIAF qui m’offre ma première guitare, Paco IBAÑEZ, RENAUD, BARBARA, Jeanne MOREAU, Josiane BALASKO, Vinicius DE MORAES, Caetano VELOSO, Pierre RICHARD, Diane DUFRESNE, Catherine et Maxime LE FORESTIER, Albert COSSERY...".
 
En 2009, Pia MOUSTAKI enregistre l’album "Femme du monde", dont elle a écrit les textes. Les musiques sont composées et arrangées par Philippe LEFÈVRE, Philippe HOUDIN et Vincent SARCIAUX. Trois ans après, elle offre à son père le texte "Sur un air de ressemblance", sur une musique composée par ce dernier. "Avec mon père, c’était aussi le plaisir, pour l’enfant et l’adolescente que j’étais, de l’accompagner parfois en tournée à travers le monde. Cette soif de voyage, je la tiens de lui comme cette volonté, très jeune, de tracer ma route. Ce récit livre leur histoire, mon histoire" poursuit-elle.
 
En mars dernier, au Centre Malesherbes de La Sorbonne de Paris, le chanteur SiAu a remporté d'une courte tête le Prix du Jury (1 000€) du 9ème Prix Georges Moustaki (dont sa fille Pia a déjà participé au jury), présenté par Philippe LEFAIT. Leïla HUISSOUD, elle, un doublé gagnant : Prix du Public (700€), auquel s'ajoute le Prix Catalyse. En 2020, le Prix Georges Moustaki fêtera ses 10 ans d'existence, les inscriptions pour cette nouvelle édition s'ouvriront en novembre prochain.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article