Aéroport de Tours : fréquentation en hausse de 10 % - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Aéroport de Tours : fréquentation en hausse de 10 %

Aéroport de Tours : fréquentation en hausse de 10 %
L’activité a augmenté grâce à l’extension à l’année de Tours-Marseille et au + 7 % de la ligne vers Porto. Plus de 152.658 passagers ont décollé de Tours.
 
Avec le départ de l’école de chasse et la remise des clés de la tour et de la piste au civil à partir de l’été 2021, l’aéroport constitue le grand sujet économique et politique des années à venir. Un enjeu régional avec ses partisans, mais aussi ses détracteurs. En attendant, l’aéroport de Tours renoue avec la progression : + 10,80 % à la fin septembre, par rapport à la même période de référence de 2018. Il a accueilli 152.658 passagers (contre 137.609 sur les neufs premiers mois de l’an dernier). Mais dépassera-t-il cette année le seuil des 200.000 passagers ?
 
Pour l’heure, ce bon chiffre tient d’abord par la réussite de la ligne Tours-Marseille de Ryanair, maintenant ouverte toute l’année, ce qui permet d’afficher un + 67 %, un peu trompeur car elle n’existait pas pendant le premier trimestre 2018. L’augmentation du nombre de vols fait aussi s’envoler le chiffre (24.449 passagers contre 14.638). L’autre bon chiffre se trouve du côté du Tours-Porto : + 7 % (38.442 passagers). Londres continue de séduire, un peu plus modestement, avec + 2,30 %. Marrakech aussi est en légère hausse (26.149 passagers contre 24.430).
 
Seul Dublin faiblit, à peine, avec - 0,8 %. Corsica Tours maintient aussi son activité à destination de Figari et à Ajaccio (avec des passages en transit à Châteauroux). « Nous n’avons pas connu d’aléas d’exploitation. L’année a été très bonne, avec un très bon taux de remplissage pour les avions : 89 % pour Ryanair », se réjouit Nicolas Destouches, directeur de l’aéroport dont la gestion a été confiée au groupe Edeis (19 aéroports gérés en France et à l’international) par le Syndicat mixte pour l’aménagement et le développement de l’aéroport de Tours (Smadait).
 
Activité reprise en avril par Edeis, l’aviation d’affaires se porte aussi très bien avec une activité en hausse de 60 % fin septembre ! Soit 745 rotations, avec beaucoup de petits appareils, dont 35 pour les greffes d’organes (environ 6 par mois), assurées par Edeis, avec deux agents d’astreinte toutes les nuits.
 
En 2020, aucune nouvelle ligne n’ouvrira à Tours. Des propositions ont été faites, mais elles n’intéressaient pas le Smadait car pas intéressantes sur le plan économique. Il continue de travailler sur la diversification de l’aéroport, avec de belles cartes à jouer pour les 200 hectares et 30.000 m2 de bâtiments que libérera l’armée de l’Air. Le tout, à côté d’un aéroport international.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article