Le Fil Actu - Malaise après la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès : Le Parisien annonce avoir présenté ses excuses à "la famille des victimes" et à la personne interpellée à tort en Ecosse - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Malaise après la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès : Le Parisien annonce avoir présenté ses excuses à "la famille des victimes" et à la personne interpellée à tort en Ecosse

 Le Fil Actu - Malaise après la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès : Le Parisien annonce avoir présenté ses excuses à "la famille des victimes" et à la personne interpellée à tort en Ecosse

19h14: Après avoir annoncé avec d'autres médias l'arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès - information ensuite démentie par un test ADN - Le Parisien a présenté samedi ses excuses à "la famille des victimes" et à la personne interpellée à tort en Ecosse. Le quotidien, le premier à avoir annoncé l'arrestation à Glasgow vendredi soir, suivi de l'AFP, a présenté "ses excuses à la famille des victimes et à celle de la personne interpellée à tort", a indiqué dans un communiqué Stéphane Albouy, directeur des rédactions.

Le Parisien, qui est détenu par le groupe LVMH et fait partie du groupe Les Echos-Le Parisien, a également exprimé "pour l'ensemble de nos lecteurs, nos plus sincères regrets d'avoir rendu publique une information qui s'est révélée être erronée". Soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes en avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès est introuvable depuis huit ans. "Nous avons été alertés par une de nos sources habituelles qui fait état d'une avancée +importante+ dans cette affaire", a indiqué à l'AFP M. Albouy. "Nous avons contacté cinq sources judiciaires françaises, à différentes strates de hiérarchie et autant centrales que régionales. On ne parle pas ici de cinq personnes assises dans un même bureau", a-t-il précisé. "Nous avons multiplié les angles de recherche et de confirmation, c'était à un très haut niveau de vérification".

16h38: Le Parisien s'explique ce samedi après-midi sur les raisons pour lesquelles ils ont publié hier soir le "scoop" sur l'arrestation de Xavier-Dupont de Ligonnès : 

"Nous, journalistes du Parisien, sommes informés aux alentours de 20 heures par plusieurs sources, cinq au total, de niveaux hiérarchiques différents dont certaines au cœur de l'enquête qui confirment toutes le scénario du signalement anglais, de l'interpellation à l'aéroport de Glasgow et de la validation de l'identité de Xavier Dupont de Ligonnès par la comparaison d'empreintes digitales effectuée par la police écossaise. (...) C'est à cet instant que nous publions l'information de l'arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès. Information très rapidement confirmée par l'Agence France Presse dans une dépêche publiée à 21h01 sous le titre « Xavier Dupont de Ligonnès arrêté à l'aéroport de Glasgow (source proche enquête), puis par d'autres médias par des sources officielles.

16h38: Malaise dans les médias depuis quelques heures alors que les éditions spéciales se sont multipliées depuis hier annonçant l'arrestation de Xavier Dupont de Ligonnes.

Si certains n'hésitent pas à remettre toute la faute sur la police Glasgow, d'autres présentent leurs excuses comme, par exemple la direction de France Télévision. De son côté Le Parisien qui avait annoncé l'information en exclusivité hier soir évoque "des tweets caducs" qui resteront en ligne "par soucis de transparence" explique le journal, alors que Cyril Hanouna se moque du Parisien et de ses révélations. Quand aux téléspectateurs ils sont furieux ou ironiques, c'est selon, sur la qualité de la presse...

L'homme arrêté à l'aéroport de Glasgow parce que ses empreintes digitales correspondaient à celles de Xavier Dupont de Ligonnès n'est pas le suspect de la tuerie de Nantes en 2011, selon les résultats samedi d'un test ADN. "Ce test s'est révélé négatif", a indiqué samedi à l'AFP une source proche de l'enquête, au lendemain de l'arrestation par la police écossaise d'un homme en provenance de Paris à l'aéroport de Glasgow.

Ce dernier avait été contrôlé et arrêté sur la base d'une "dénonciation anonyme", selon des sources françaises proches de l'enquête. Selon la police écossaise, ses empreintes correspondaient à l'homme recherché après le meurtre de sa femme et ses quatre enfants, l'une des plus mystérieuses énigmes criminelles des dernières décennies.

Des doutes étaient apparus samedi matin sur l'identité de cet homme, les certitudes initiales sur les empreintes digitales s'étant progressivement estompées, selon une source proche de l'enquête. La perquisition menée vendredi soir dans une maison de Limay (Yvelines), dont l'adresse figurait sur le passeport de l'homme arrêté, a renforcé la piste d'une erreur de personne. La maison appartient à un septuagénaire d'origine portugaise, Guy Joao, marié depuis quelques années à une Ecossaise, selon des voisins interrogés par l'AFP. "C'est impossible" que ce soit lui, a déclaré l'un d'eux, Mario Vieira, retraité de 75 ans habitant une commune mitoyenne. Selon lui, l'occupant de la maison "est un homme sans histoire".

Source JMM

Pourquoi s'en prendre aux médias avant tout car la personne qui n'était pas Xavier Dupont de ligonnes a quand même été arrêté par erreur.

C'est la police écossaise qui a fait l'erreur avant tout et a lancé un communiqué à toutes les rédactions...

Sans les médias, la pauvre personne arrêtée serait encore en garde à vue. Car c'est en partie grâce aux témoignages des voisins que l'arrestation a été mise en doute...

Je trouve qu'on tape trop sur les journalistes. Car si c'était vraiment Ligonnes après les tests ADN, on aurait félicité Le Parisien pour l'exclu. Et si les médias n'en auraient pas parlé à temps, on les aurait reproché aussi...

Les médias peuvent permettre d'avancer sur l'enquête...

C'est comme avec l'attaque à la préfecture. On reproche d'évoquer trop vite une attaque islamiste, puis une fois qu'on a appris que c'est bel et bien une attaque islamiste, on reproche aux mêmes médias de ne pas faire d'amalgame.

Dans ces cas là nous aussi on devrait se remettre en question, à ne pas publier n'importe quoi sur FB, à ne pas se réjouir trop vite ou à ne pas accuser à tort et se prendre sans cesse pour un juge à la place des juges...

Tout le monde hier soir était bien content de partager l'info, les médias, oui, mais aussi nous, les simples citoyens !!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article