Le Fil Actu - Var : L'individu qui était retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël depuis ce matin a été interpellé, annonce la préfecture - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Var : L'individu qui était retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël depuis ce matin a été interpellé, annonce la préfecture

Le Fil Actu - Var : L'individu qui était retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël depuis ce matin a été interpellé, annonce la préfecture

11h58: Ce que l'on sait ce midi sur l'interpellation de l'individu qui était retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël (Var) depuis ce matin.

Cette nuit, au moins un homme s’est retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël (Var), avant d'être interpellé vers 11h15, ce matin. Sur les murs, des inscriptions menaçantes en arabe ont été aperçues et la police s’est déployée autour de cet établissement de la Côte d’Azur.

Aucune revendication n’a pour l’instant été formulée et la motivation de cette action est pour l’heure inconnue. «Le musée va devenir un enfer», affirme une des inscriptions visibles depuis l’extérieur du musée, où une voire deux personnes seraient entrées par effraction, précise l’AFP. Un périmètre de sécurité a également été mis en place autour du musée de 800 m2 qui est situé en plein centre-ville de Saint-Raphaël à côté d’une église romane.

Vers 10 heures plusieurs membres du Raid, unité d’élite de la police nationale, sont arrivés et se sont positionnés autour du bâtiment. Quant aux inscriptions vues sur les façades du musée, «elles sont en train d’être traduites dans leur intégralité», indique la police à l’AFP.

11h28: L'individu qui était retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël depuis ce matin a été interpellé, vient d'annoncer la préfecture du Var. "L’individu a été interpellé à 11h15", explique-t-elle dans un communiqué. L'homme a été arrêté par le RAID. Il n'était pas armé.

Il n'y a pas de blessé. A l'heure actuelle, les autorités ne connaissent pas les motivations du suspect.

10h57: Le point sur ce que l'on sait ce matin :

Au moins un homme s’est retranché mercredi, avant l’ouverture au public, dans le musée archéologique de Saint-Raphaël (Var), où des inscriptions menaçantes en arabe ont été aperçues sur les murs et la police s’est massivement déployée autour de cet établissement de la Côte d’Azur.

«Le musée va devenir un enfer», affirme une des inscriptions visibles depuis l’extérieur du musée, où une voire deux personnes seraient entrées par effraction durant la nuit de mardi à mercredi, a indiqué à l’AFP une source policière sur place.

Ce ou ces personnes refuse(nt) de se rendre et même de communiquer avec les forces de l’ordre. Aucune revendication n’a pour l’instant été formulée et la motivation de cette action est pour l’heure inconnue.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du musée qui est situé en plein centre-ville de cette cité de 35.000 habitants. Alertés vers 07h30, les policiers dépêchés sur le site n’ont pu préciser si ces personnes étaient ou non armées.

Classé monument historique, ce musée d’archéologie situé rue de la Vieille église, au coeur du vieux Saint-Raphaël, constitue un espace de 800 m2 d’exposition avec l’église romane attenante. Il comprend notamment un espace d’archéologie sous-marine et accueille environ 20.000 visiteurs par an.

A 10h00 plusieurs personnels du Raid (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion), unité d’élite de la police nationale, étaient arrivés et s’étaient positionnés autour du bâtiment. Quant aux démineurs ils étaient attendus sous peu, a-t-on précisé de source policière sur les lieux de l’opération.

«La suspicion est qu’un individu au moins est retranché sur place», a-t-on précisé du côté de la préfecture du Var, auprès de l’AFP: quant aux inscriptions vues sur les façades du musée, «elles sont en train d’être traduites dans leur intégralité».

Le sous-préfet de Draguignan (Var), Eric de Wispelaere, est d’ores et déjà arrivé sur le site et une conférence de presse va être organisée à la mairie dans la matinée, toujours selon la préfecture du Var. Le maire de la ville, Frédéric Masquelier, et le procureur de la République, Patrice Camberou, y prendront la parole.

10h52: Le procureur de Draguignan se rend sur place, selon CNews.

10h51: C'est une femme de ménage qui a constaté que la porte du musée était fermée et qui a donné l'alerte ce matin.

10h50: Une source proche de l'enquête précise à BFMTV que la piste de "l'acte d'une personne déséquilibrée" et sans danger semble la plus probable.

10h48: A l'heure actuelle, les autorités ne savent pas si l'homme est armé ou non. Selon Le Parisien, il serait torse nu et aurait jeté des cailloux aux premiers policiers qui sont intervenus, avant de se retrancher.

10h46: Sur son compte Twitter, la police nationale du 83 indique qu'une intervention est en cours rue de la vieille église à St-Raphaël. "Circulation difficile. Evitez le secteur. Merci de ne pas gêner le travail des policiers et ne relayez pas de fausses informations", indiquent les autorités.

10h45: "Le musée va devenir un enfer", affirme une de ces inscriptions visibles depuis l'extérieur du musée, rapporte l'AFP.

10h43: L'individu retranché a, avec lui, une pancarte sur laquelle figurent des inscriptions en arabe évoquant une action violente.

10h42: Alertés vers 07h30, les policiers dépêchés sur le site n’ont pas précisé si ces personnes étaient ou non armées.

Classé monument historique, ce musée d’archéologie situé rue de la Vieille église, au coeur du vieux Saint-Raphaël, constitue un espace de 800 m2 d’exposition avec l’église romane attenante.

10h39: Au moins un homme était retranché mercredi matin au musée archéologique de Saint-Raphaël (Var), où des mots en arabe menaçants ont été écrits sur les murs du bâtiment, a-t-on appris de source policière.

«Le musée va devenir un enfer», affirme une de ces inscriptions visibles depuis l’extérieur du musée, où une voire deux personnes seraient entrées par effraction durant la nuit de mardi à mercredi, toujours de source policière. Ce ou ces personnes refuse(nt) de se rendre et même de communiquer avec les forces de l’ordre sur place, qui ont précisé attendre l’intervention du Raid.

Alertés vers 07h30, les policiers dépêchés sur le site n’ont pas précisé si ces personnes étaient ou non armées.

Classé monument historique, ce musée d’archéologie situé rue de la Vieille église, au coeur du vieux Saint-Raphaël, constitue un espace de 800 m2 d’exposition avec l’église romane attenante.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article