Nîmes : Le conseiller municipal et régional Yoann Gillet (RN) porte plainte pour agression - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Nîmes : Le conseiller municipal et régional Yoann Gillet (RN) porte plainte pour agression

Le conseiller municipal de Nîmes (RN) et conseiller régional d'Occitanie, Yoann Gillet, a porté plainte, disant avoir été agressé, samedi soir, par une dizaine d'individus se présentant comme des "Antifas".
 
Le conseiller municipal de Nîmes et conseiller régional d'Occitanie, encarté au Rassemblement Natinonal (RN), affirme avoir été agressé, samedi soir, à la terrasse d'un café, en centre-ville de Nîmes. L'élu raconte, dans un communiqué publié sur sa page Facebook , qu'une dizaine d'individus, "se présentant [...] comme des "Antifas"", l'ont pris à partie, alors qu'il prenait un verre avec des militants RN, au niveau de la place de la maison carrée.
 
Yoann Gillet détaille avoir été "jeté au sol" et avoir "reçu des coups de pied au visage et sur l'ensemble du corps". Il raconte encore que l'un de ses agresseurs aurait "écrasé sa cigarette sur [sa] joue".
 
L'élu, par ailleurs directeur du cabinet du maire de Beaucaire, précise qu'il connaissait les visages de certains de ses agresseurs. Un jeune militant d'une vingtaine d'années, présent lors de l'agression, aurait été transporté aux urgences.
 
Le groupe a également porté plainte au commissariat de Nîmes, aux alentours d'une heure du matin. Une information confirmée par le parquet.
 
Sur les réseaux sociaux, le jeune élu du Rassemblement National a reçu le soutien de l'ensemble de sa famille politique. Dans son tweet, Marine Le Pen accuse le gouvernement de "complaisance systématique à l'égard de ces nervis".
 
De son côté, Jordan Bardella, vice-président du RN, a également montré son soutien à l'élu de la région.

Le tweet de MLP me fait bien rire. Car quand des homosexuels se font agresser par des militants d'extrême droite, là elle ne dit rien... Toujours à cataloguer et à pleurnicher.

Attention je condamne cette violence, mais qu'ils soient de droite, de gauche ou de l'extrême, des agresseurs restent des agresseurs, des connards ou des pauvres types...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article