Pétition : Il faut un plan d'urgence pour sauver l'hôpital public ! - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pétition : Il faut un plan d'urgence pour sauver l'hôpital public !

Voici une pétition lancée par Marie Desplechin sur le site Change.org.

"Bonjour,

Je m’appelle Marie Desplechin, professionnellement j’écris des livres, et aujourd’hui je vous propose de signer une lettre, adressée au président de la République, qui demande un plan d’urgence pour les hôpitaux publics. J’ai signé cette lettre parce que je suis effarée par la dégradation continue des conditions d’accueil des patients et de travail des professionnels. Nous fréquentons tous l’hôpital, dans les moments les plus importants de nos vies, pour nous, pour nos proches, pour nos amis. Ceux qui y travaillent nous ont reçus, soignés, souri, réconfortés, accompagnés, infirmières, professeurs, aide-soignant-es, internes, agents d’entretien, brancardiers. Pour avoir été hospitalisée, avoir accouché, visité un enfant, un mari, des amis, j’ai le sentiment de les connaître, et d’être aussi « chez moi » quand je suis « chez eux ».
 
Mais je constate d’année en année que les budgets sont en diminution constante, et les hôpitaux transformés en « usines à acte ». Il n’y a plus de place, plus de temps, plus de lits et plus assez de gens pour prendre soin des accouchées, des mourants, des personnes psychotiques, de ceux qui arrivent avec leur douleur… Ce qui est menacé désormais, c’est moi, ce sont mes proches, et la société où je vis. Le combat des personnels pour l’hôpital public, c’est le mien. Il porte une idée très haute de cette société qui a choisi de ne pas faire de la vie et de la mort principalement une histoire d’argent.
 
Si vous jugez vous aussi nécessaire un plan d’urgence pour l’hôpital public, je vous invite à signer cette lettre déjà soutenue par plus de 145 000 personnes, usagers des hôpitaux et citoyens soucieux de défendre ce formidable bien commun.
 
Très sincèrement,
 
Marie Desplechin.
 
Lettre ouverte des usagers des hôpitaux et de 108 personnalités au Président de la République (publication dans Le Parisien du 2 octobre 2019)
 
Monsieur le Président,
 
Le Grand débat que vous avez organisé a réclamé « plus de service public ». Il a mis au premier rang la Santé et l’Hôpital public.
 
Pourtant la situation sur le terrain est devenue réellement intenable : les difficultés d’accès aux soins s’accroissent, la qualité et la sécurité des soins se dégradent et nous observons l’épuisement et l’inquiétude des personnels hospitaliers.
 
Ces difficultés, les usagers de l’hôpital public les constatent tous les jours et en parlent dans les courriers qu’ils adressent aux directions hospitalières.
 
Des drames se produisent, touchant toutes les catégories professionnelles de l’hôpital mais également les patients. Ces pertes de chance liées au manque de moyens sont inacceptables. On ne peut plus, vous ne pouvez plus attendre de nouveaux drames pour mettre en œuvre un plan d’urgence pour sauver l’hôpital public.
 
Nous, usagers de la santé et citoyens, soutenons la demande des personnels hospitaliers d’un financement supplémentaire, nécessaire pour :
 
- assurer l’ouverture de lits afin que les malades puissent être hospitalisés quand c’est nécessaire et qu’ils ne passent plus des heures voire des jours à attendre couchés sur des brancards ;
 
- embaucher le personnel nécessaire dans tous les services pour assurer l’accueil, la sécurité, la qualité et la continuité des soins ;
 
- revaloriser les salaires des personnels hospitaliers sachant que nous sommes en 26ème position sur 29 pays de l’OCDE pour le salaire des infirmières.
 
L’hôpital public a besoin de réformes mais aussi et surtout de moyens pour assurer ses missions dans des conditions acceptables pour les patients et pour les soignants.
 
Croyez, Monsieur le Président de la République, à notre meilleure considération."

Pour signer la pétition :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article