Réveillon sur France 2 : Un trio féminin pour remplacer Patrick Sébastien… Invité de TF1 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Réveillon sur France 2 : Un trio féminin pour remplacer Patrick Sébastien… Invité de TF1

Cette fois, ça y est. La page Patrick Sébastien est bien tournée pour France 2. Et la chaîne a trouvé une solution au dernier problème que posait le départ de l'animateur du « Plus grand cabaret du monde », après 23 années d'émissions. Il fallait en effet lui trouver un remplaçant pour présenter la grande soirée du 31 décembre, au cours de laquelle Patrick Sébastien mettait de l'ambiance sans discontinuer depuis 2004.
 
Selon nos informations, France 2 va miser sur un trio féminin inédit. La chaîne va confier les manettes de cette soirée de gala à Sophie Davant, Daphné Bürki et Faustine Bollaert, soit les trois présentatrices de ces après-midi chaque jour de la semaine avec « Affaire conclue », « Ça commence aujourd'hui » et « Je t'aime etc. ». Elles seront réunies toutes les trois le soir de la Saint-Sylvestre dans « La chanson française fête son 31 », où elles recevront de nombreux artistes.
 
Le trio à succès, qui a réussi à sortir du marasme les après-midi de la chaîne, arrivera-t-il ce soir-là à dépasser en audience la soirée de TF1 comme le faisait régulièrement Patrick Sébastien? La Une ne compte pas se laisser faire puisqu'elle a invité justement Patrick Sébastien à son « Grand bêtisier » du 31 décembre prochain, qui sera présenté par le tandem Karine Ferri et Christophe Beaugrand.
 
À noter que la grande soirée de réveillon de France 2 sera préparée en coulisses par une revenante. C'est l'animatrice Daniela Lumbroso qui va produire « La chanson française sur son 31 ».

F2 va se casser la gueule et vont regretter d'avoir virer P Sébastien.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article