Guy Carlier tacle Aya Nakamura après son passage au Téléthon - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Guy Carlier tacle Aya Nakamura après son passage au Téléthon

Lors de son passage sur le plateau du Téléthon vendredi dernier, Aya Nakamura a divisé les téléspectateurs. Sur Twitter, Guy Carlier n'a pas mâché ses mots vis à vis de la chanteuse.
 
Gros tacle. Ce week-end, le Téléthon était à l'honneur sur les antennes de France Télévisions. Un prime spécial a été diffusé par France 3, animé par Nagui, afin de récolter le maximum de dons pour financer la recherche notamment sur les maladies génétiques neuromusculaires. Cette année, Jean-Paul Rouve était le parrain de l'évènement.
 
Lors de cette soirée, plusieurs artistes sont venus se produire en direct et en ont profité pour appeler aux dons. Aya Nakamura avait fait le déplacement, et a interprété son titre 40%. La chanteuse a ensuite été interrogée par Nagui, mais tout ne s'est alors pas passé comme prévu. Alors que l'animateur l'a lancé pour faire un appel aux dons, Aya Nakamura a alors remercié ses fans pour leur amour et leurs messages. "Et pour le Téléthon ?", a alors rétorqué Nagui. Visiblement déstabilisée, la chanteuse a eu du mal à trouver ses mots.
 
La séquence a beaucoup divisé les téléspectateurs, notamment sur les réseaux sociaux. Parmi eux : Guy Carlier. Il a très peu apprécié cette séquence et l'a fait savoir en postant un message sur son compte Twitter, très critique envers Aya Nakamura. "Génial Nagui dans sa façon de contenir son indignation et de dire d’une voix terriblement ironique 'Et sinon pour le téléthon un mot ?' après que cette dame tellement vulgaire et arriviste ait fait une promo éhontée tandis qu’on voyait en plans de coupe les petits myopathes", a-t-il lâché.

Complètement d'accord avec Guy Carlier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article