TF1 : Kev Adams se moque d'Aya Nakamura en direct, les fans de la chanteuse s'insurgent - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

TF1 : Kev Adams se moque d'Aya Nakamura en direct, les fans de la chanteuse s'insurgent

L'humoriste a notamment tenté un trait d'humour sur le nom de la chanteuse.
 
Kev Adams dans le viseur des fans d'Aya Nakamura. L'humoriste se produisait samedi soir à Nantes, pour la dernière représentation de son spectacle Sois Dix Ans. Un show diffusé en direct sur TF1, et qui lui a valu de vives critiques sur les réseaux sociaux. En cause, plusieurs réflexions visant l'interprète de Pookie durant la prestation. L'une d'elle, dans laquelle il se moque du nom de la jeune femme, a également été partagée sur Twitter.
 
"Kayaaakaaaanakanamura ! Son nom on dirait pas un sort dans Harry Potter ?", a écrit Kev Adams.
 
Un trait d'humour qui n'est pas passé auprès des fans d'Aya Nakamura. Sur Twitter, ils sont nombreux à avoir fait part de leur agacement.
 
Plus tôt dans la journée de samedi, le site Télé-Star avait publié une interview de Kev Adams, dans laquelle il confie notamment avoir voulu inviter la chanteuse sur scène afin de faire un sketch ensemble. Avant de l'accuser de "manquer de second degré", celle-ci ayant selon lui refusé son offre.
 
"Je lui ai proposé de venir me rejoindre sur scène et de me vanner. On aurait fait un sketch à deux, j'avais plein d'idées. Mais, elle a refusé, je ne vais pas m'obstiner. Je crains qu'elle manque un peu de second degré. C'est dommage", peut-on lire.

Les fans de Aya Nakamura qui font des fautes et donnent des leçons... Sinon, c'est de l'humour, du second degré, faut arrêter de tout prendre au pied de la lettre... J'ai écouté une interview de Vincent Lagaf, et il a raison, à l'avenir, le rire sera interdit !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article