Tours : Ensemble elles rament contre le cancer - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Tours : Ensemble elles rament contre le cancer

Tours : Ensemble elles rament contre le cancer
L’association Cher Dames de Loire baptisait son bateau-dragon, hier, à Tours. A bord, des femmes en traitement ou en rémission du cancer du sein, puisant leur énergie dans la force du groupe.
 
Ce bateau, c’est une enclume. Il n’avance pas, sauf si vous ramez vraiment toutes ensemble ! La symbolique est forte, et l’émotion illumine les visages, ce samedi matin, sur la base nautique de Tours. La vingtaine de pagayeuses de Cher Dames de Loire, qui s’entraînent depuis des mois sur le bateau de leurs « copines » de Saumur, attendaient ce baptême depuis la création de l’association, il y a un an. Avec leur propre dragon-boat, elles ne seront plus jamais seules face au cancer du sein. D’autant qu’à bord, ça chante, ça rigole…
 
« C’est une éclaircie dans le parcours thérapeutique que je n’ai pas fini », témoigne Magali qui fait ses premières virées avec les « dragons ladies », orientée par son kiné. Il lui a vanté les bienfaits du sport diminuant de 30 % le risque de récidive et de celui-ci en particulier qui restructure l’épaule ayant souffert lors des interventions. Elle est impatiente de ressentir « une autre fatigue » que celle de la maladie. Elle apprécie déjà la force du collectif, qui « redonne confiance et décuple » l’énergie.
 
« On a besoin de mettre de l’intensité dans nos vies, témoigne la présidente Pascale Foussard. On ressent l’urgence, c’est maintenant, tout de suite… » Des escapades à Venise, en Bretagne, sur la Loire, ou en compagnie de quelques-unes des cinquante associations similaires recensées en France ? Ce sera d’abord chaque semaine sur le Cher. Sans jamais évoquer directement les parcours médicaux. Des regards suffisent. « On sait pourquoi on est toutes là, on se comprend, on se soutient», assure Magali.
 
« On sera là pour financer le deuxième bateau », a promis Philippe Colombat, président de Cancen (*), juste avant l’embarquement inaugural. Au rythme du tambour installé à la proue, la bande de filles s’est laissée glisser. Légère, comme jamais…
 
(*) L’association a acheté le bateau pour plus de 10.000 €. Le Rotary Club finance les frais d’assurance et de fonctionnement de l’association, le conseil départemental a offert 50 tee-shirts et le raid Rose & Blu, les gilets de flottaison.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article