"25 nuances de doc : Babel sur scène" dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 février à 01h00 sur France 2 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"25 nuances de doc : Babel sur scène" dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 février à 01h00 sur France 2

"25 nuances de doc : Babel sur scène" dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 février à 01h00 sur France 2

Le documentaire "25 nuances de doc : Babel sur scène" sera diffusé dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 février à 01h00 sur France 2.

Sept lycéens français du quartier cosmopolite de la Porte de La Chapelle à Paris, préparent une adaptation revisitée de la tragédie grecque Les Suppliantes d’Eschyle.

Un film écho aux questionnements actuels de la migration et de l’intégration du point de vue d’un groupe d’adolescents fiers, joyeux et décomplexés.

Note d'intention de la réalisatrice (Dominique Fischbach) :

BABEL SUR SCENE raconte une histoire unique, celle de lycéens majoritairement issus de l’immigration qui revisitent la célèbre tragédie grecque « les suppliantes » d’Eschyle, le texte servant de catalyseur à l’exploration des questions qui agitent la société contemporaine telles que la migration, la place des femmes et la démocratie.

Avec « Babel sur scène », je veux donner vie à un film politique lumineux construit comme un teen-movie documentaire. Quelque chose chez ces jeunes m’attire, m’intrigue, me bouleverse et me décide à la raconter. Car si les lycéens parlent avec fougue et enthousiasme, l’enjeu du film, à travers cette expérience collective est de dépasser les clichés pour appréhender les effets de l’isolement et de la méfiance sur cette jeunesse-là. Regarder ce qui les pousse à agir.

Construit par des aller-retours entre l’élan collectif du groupe et des séquences plus intimes, ce film est l’opportunité de court-circuiter l’emballement de pensées par amalgame en s’immergeant dans ce village cosmopolite pointé du doigt par celles et ceux qui oublient que des enfants et des adolescents y vivent, s’instruisent, s’informent, entendent ce qui se dit, croisent les nombreux migrants de la Porte de la Chapelle, s’amusent, et rêvent - peut-être plus encore que des jeunes davantage favorisés socialement - à des lendemains qui chantent. A la manière de la tragédie grecque d’Eschyle, c’est un film qui résonne à voix haute, et porte un regard inédit sur notre société en mouvement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article