Besançon : Prison avec sursis pour le petit génie de l'informatique qui avait créé un site illégal de streaming - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Besançon : Prison avec sursis pour le petit génie de l'informatique qui avait créé un site illégal de streaming

L'étudiant en informatique a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Jugé le 13 novembre 2019, il avait avec des complices créé et alimenté un site qui diffusait 37.000 épisodes de séries TV dont Game of Thrones, Walking dead ou Les Simpsons !
 
L'étudiant de 23 ans originaire des Fins dans le Haut-Doubs est condamné par le tribunal correctionnel de Besançon à six mois de prison avec sursis. Il était poursuivi pour contrefaçon par violation de la propriété, violation des droits d'auteur et recel d'un bien provenant d'un délit.
 
Sur son temps libre, ce petit génie de l'informatique était soupçonné d'avoir créé le site de streaming illégal seriefr.eu fermé depuis. Trois autres personnes sont condamnées elles à une peine de 2.000 euros d'amende avec sursis. Elles alimentaient le site de streaming en fichiers.
 
Le système découvert par les policiers était ultra sécurisé. L'étudiant en master 2 d'informatique et robotique à Besançon travaillait avec six contributeurs basés dans le Gard, la Côte d'Or, l'Ile et Vilaine et l'Hérault.
 
Entre le 16 avril 2014 et le 4 avril 2019, le site avait hébergé près de 480 séries avec plus de 37.000 épisodes.
 
Le site qui était alimenté grâce à 12 sites miroirs, attirait jusqu'à 700 000 visiteurs par mois. Le site aurait généré environ 18 000 euros mensuel en Bitcoin. Une somme dont le pirate n'a rien fait, cela avait été mentionné lors du procès. Aucune dépense n'a été mise en lumière par l'enquête.
 
Les victimes sont la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) et le syndicat de l'édition vidéo numérique. Leur dédommagement sera fixé ultérieurement.
 
La procureur de la République avait requis une peine de prison 8 mois avec sursis à l'encontre du "pirate" et des amendes avec sursis pour ses complices.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article