En Allemagne, le prix des billets de trains longue distance baisse pour protéger le climat - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

En Allemagne, le prix des billets de trains longue distance baisse pour protéger le climat

En Allemagne, l’entrée en 2020 s’est accompagnée d’une baisse des tarifs des billets de train longue distance. Une baisse qui n’est pas anodine, puisqu’elle s’inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique, comme le rapporte « The Guardian » ce jeudi 2 janvier. De nouvelles mesures du gouvernement pour la protection du climat doivent prendre effet cette année.
 
Le but de ces baisses de tarifs : rendre les trains plus attractifs et dissuader les voyageurs de prendre l’avion, plus polluant, pour les trajets longue distance. Cette baisse est la première depuis 17 ans. Les voyageurs de trajets de plus de 50 km des lignes Intercity-Express de la compagnie ferroviaire publique allemande, la Deutsche Bahn, verront le prix de leurs billets baisser de 10 %. Cette baisse s’accompagnera également de réductions sur les offres spéciales et les autres services que propose la compagnie, comme le transport de vélos.
 
Selon « The Guardian », la Deutsche Bahn indique que ces billets moins chers résultent de la baisse de la TVA sur les trajets en train, passée de 19 à 7 %, décidée par le gouvernement. La compagnie estime que ces nouveaux tarifs pourraient attirer 5 millions de nouveaux passagers sur ses chemins de fer chaque année.
 
Tous les voyageurs ne verront cependant pas leurs billets baisser, au contraire : les tarifs des trajets courte distance ainsi que les transports publics dans les régions de Berlin, Hambourg, Brême, ou Brandebourg devraient eux augmenter, selon l’agence de presse DPA citée par le quotidien anglais. Idem pour les trains régionaux du secteur de Bohn, qui connaîtront une augmentation de 2,5 % ou des billets de bus, tram et métro à Berlin et Brandebourg, qui augmenteront eux de 3,3 %.
 
Une hausse qui s’explique, pour ce dernier cas, par des hausses de salaires et du prix du diesel et de l’électricité, des augmentations décidées avant les mesures du gouvernement pour la protection du climat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article