Enervé à cause de chiffre sur l’écologie, Nicolas Hulot menace de quitter en direct le studio de RTL - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Enervé à cause de chiffre sur l’écologie, Nicolas Hulot menace de quitter en direct le studio de RTL

Ce lundi 13 janvier, Nicolas Hulot était l'invité d'On refait le monde sur RTL afin de débattre des effets désastreux du réchauffement climatique. Au cours de l'émission, face à des chiffres erronés, l'ex-Ministre de la Transition écologique a eu un bref échange houleux avec une interlocutrice.
 
Depuis quelques mois, les enjeux climatiques sont au coeur de l'actualité médiatique avec notamment les feux qui ont ravagé l'Amazonie, les inondations dans le sud de la France ou encore les actuels incendies dévastateurs en Australie. Lundi soir, Nicolas Hulot était l'invité d'On refait le monde sur RTL afin de débattre du réchauffement climatique dont les effets se sont fortement accentués ces dernières années. Une discussion apaisée, mais au cours de l'émission la tension est brièvement montée d'un cran lorsque l'ancien ministre de l'écologie s'est agacé contre l'une des débatteuses, Abnousse Shalmani. Visiblement "abusée par des chiffres fantaisistes" (comme l'a avancé Thomas Sotto sur Twitter ce mardi, ndlr), cette dernière a remis en cause les données de l'ex-présentateur d'Ushuaïa concernant le nombre de décès liés aux catastrophes naturelles. De quoi susciter la colère de Nicolas Hulot.
 
La situation est catastrophique. Les changements climatiques tuent des centaines de milliers de personnes chaque année (...) La désertification propulse dans une errance tragique des centaines de milliers de personnes chaque année. Combien de personnes sont tuées par des extrêmes climatiques ?", a lancé Nicolas Hulot, logiquement très inquiet. "11 000 en 2008, a alors avancé Abnousse Shalmani avant de pondérer ce chiffre par une autre donnée... Ils étaient 3,7 millions en 1931, de victimes de catastrophes naturelles". Ébahi par ce qu'il venait d'entendre, l'ex-ministre s'est agacé. "Vous ne pouvez pas dire ça ! Prenez simplement le nombre de gens qui meurent chaque année en Asie à cause des typhons (...) Vous tombez dans un négationnisme (...) Je n'ai plus du tout d'humour car j'ai vu les victimes sur le terrain. Entendre ça en 2020 (...) Je suis désolé, je ne sais pas d'où vous sortez vos chiffres mais je ne peux pas adhérer à ça !", a-t-il tempêté.
 
Après la publicité, Nicolas Hulot n'en est pas resté là et a menacé de quitter le studio de RTL face à ces mauvais chiffres. "Pardon de vous le dire, mais (...) vous refaites l'histoire. Je suis désolé mais moi, je ne participerai pas à une émission où on polémique sur les changements climatiques ! (...) D'entendre, sur une radio nationale, que l'on minimise les effets et que l'on prend ça comme un petit problème parmi d'autres excusez-moi de vous le dire mais je ne participerai pas à la polémique. Je ne veux pas abonder dans ce sens". Le journaliste Thomas Sotto a tenté dans un premier temps de le convaincre de rester, en vain. "Je vous abandonne mais je pense que l'essentiel a été dit", a répondu son invité. Après quelques secondes de flottement, ce dernier a finalement décidé de rester pour la poursuite (apaisée) du débat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article