Fuite de gaz : Les images de cette énorme explosion qui a secoué le quartier Carnot-Marceau ce samedi matin à Limoges - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Fuite de gaz : Les images de cette énorme explosion qui a secoué le quartier Carnot-Marceau ce samedi matin à Limoges

Une violente explosion a soufflé une maison rue de la Souterraine dans le quartier Carnot-Marceau à Limoges ce samedi matin vers 8 h 30.
 
Une énorme explosion a secoué le quartier Carnot-Marceau ce samedi matin à Limoges. À 8 h 36, une maison de la rue de la Souterraine, une rue adjacente aux rues Fantaury, de Belfort et d'Argenton, a littéralement été soufflée par une explosion due au gaz.
 
« J'habite à 70 m du lieu de l'explosion, a raconté un témoin auprès du Populaire du Centre, je suis arrivé sur place, c'était le 11-Septembre ! La maison était complètement détruite et celle d'en face était également très abîmée. »
 
Les secours ont dégagé deux blessés en urgence absolue mais dont le pronostic vital n'est pas engagé. Il s'agit du couple de retraités vivant dans la maison soufflée. Une autre personne a été blessée plus légèrement, une septuagénaire demeurant dans la maison mitoyenne.
 
Un périmètre de sécurité a été mis en place en raison d'une fuite résiduelle et des évacuations d'habitations ont eu lieu.
 
En tout, trois équipes cynophiles et de déblaiement, dont une dépêchée de Charente, sont intervenues pour savoir s'il y a d'autres victimes alors que le gaz a été coupé dans le secteur. Les experts en bâtiment faisaient le tour des maisons du quartier en milieu de matinée pour vérifier l'état des habitations aux alentours de l'explosion.
 
Une cellule de soutien psychologique a été mise en place à l'école Léon-Berland, qui accueille également les dix personnes qui ne peuvent rentrer chez elles.
 
« La maison est en L, une partie a totalement disparu. Ma mère a réussi à me téléphoner après l'explosion mais elle était affolée, je n'ai rien compris. Ce qui a été soufflé, c'est une aile de la maison, avec la salon-salle à manger et deux chambres à l'étage. Mon neveu était dans une des deux chambres, il y a 48 heures. Ma mère était dans la partie la plus solide de la maison, qui a été construite par mon arrière-grand-père. Elle a été prise en charge par les voisins en face, je n'ai pas de nouvelles », indique son fils, Patrice.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article