L’ex-championne de patinage artistique Sarah Abitbol raconte les agressions sexuelles et viols dont elle a été victime de la part de son entraîneur quand elle était jeune - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

L’ex-championne de patinage artistique Sarah Abitbol raconte les agressions sexuelles et viols dont elle a été victime de la part de son entraîneur quand elle était jeune

L’ex-championne de patinage artistique Sarah Abitbol raconte les agressions sexuelles et viols dont elle a été victime de la part de son entraîneur quand elle était jeune

Ce matin, l’ancienne patineuse Sarah Abitbol était l'invitée de Léa Salamé dans la matinale de France Inter. Multi-médaillée européenne et médaillée de bronze mondiale de patinage artistique en couples en 2000, Abitbol accuse son ancien entraîneur Gilles Beyer d’agressions sexuelles et de viol entre 1990 et 1992, alors qu’elle était âgée de 15 à 17 ans.

"Il y a la honte et la peur. Comment expliquer à mes parents ? Je ne pouvais même pas y penser. Comment expliquer une chose pareille, une chose si horrible, si dégoutante. Ça m'était impossible. Je me suis terrée dans le silence avec mon mal-être. J’espérais une chose : que ça ne recommence pas. Et ça recommençait", a-t-elle déclaré. 

Et d'ajouter : "Lors du stage à la Roche-sur-Yon, il profitait de venir dans la nuit avec sa lampe torche et il me réveillait. Je dormais avec mes petites peluches. C'était un cauchemar".

"Ce qu'il a fait, au plus profond de mon corps, c'est terrible. C'est encore terrible aujourd'hui. C'est pour ça que je prends la parole.

Je suis malheureusement malade, sous anti-dépresseurs. Je prends la parole pour briser le silence et pour aider toutes les autres victimes qui ne peuvent pas parler. Il ne faut pas être dans la honte, il faut être courageuse. Il faut que je serve d'exemple et que cette honte se transforme en victoire", a conclu Sarah Abitbol.

Source JMM

Pourquoi dénoncer aujourd'hui et non à l'époque ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article