Le Fil Actu - Grève Jour 38 - Malgré le retrait provisoire de l'âge pivot, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier - Les images des violences à Paris - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Grève Jour 38 - Malgré le retrait provisoire de l'âge pivot, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier - Les images des violences à Paris

Le Fil Actu - Grève Jour 38 - Malgré le retrait provisoire de l'âge pivot, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier - Les images des violences à Paris

20h09: Invité de TF1, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT : "Nous appelons évidemment à poursuivre le mouvement, car rien n'a changé dans les courriers envoyés par le gouvernement. (...) Le débat sur l'âge pivot est un leurre. Je pense qu'on verra ce que disent les cheminots de la CFDT et les agents RATP de l'UNSA. Une majorité de syndicat qui représente une majorité de salariés est contre ce projet. Va-t-on passer outre cette majorité pour écouter uniquement la minorité en faveur du projet. Ça fait 37 jours que l'opinion publique est favorable aux syndicats, malgré les gênes, considérables en Ile-de-France. Pourquoi devrions-nous faire un pas ? Quand nous proposons d'augmenter les salaires, de revoir les exonérations de cotisations patronales, le gouvernement dit non."

20h08: L'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier.

18h33: Réaction de Jean-Luc Mélenchon : "Le gouvernement ajoute de l'embrouille aux embrouilles précédentes. Les premières réactions c'est plus d'angoisse du lendemain et plus de méfiance. Dans cette confusion il serait plus simple de retirer le projet et de reprendre tout à zéro."

17h51: L'UNSA salue le geste d'Edouard Philippe. "C’est une avancée majeure, à mettre à l’actif de la mobilisation et de l’action de l’UNSA. Les échanges peuvent enfin démarrer. L’équilibre financier, dès 2027 et à long terme, de notre régime de retraites est indispensable. La future conférence de financement doit y concourir et permettre de trouver rapidement un accord engageant partenaires sociaux et gouvernement."

17h45: Les forces de l'ordre en difficulté face à centaines de casseurs Place de la République à Paris (CNews). Les incendies se multiplient sur la place alors que certains policiers se retrouvent acculés par des casseurs. 

17h27: La RATP annonce que toutes les lignes de métro seront ouvertes demain à Paris - Regardez :

 

16h57: La CFDT "salue le retrait de l'âge pivot du projet de loi" et "va poursuivre les discussions dans le cadre proposé", indique la centrale syndicale dans un communiqué.

"Nous avons obtenu le retrait de l’âge pivot, une victoire pour la CFDT ! Cette mesure injuste et inutile était une ligne rouge pour notre organisation. La CFDT va maintenant poursuivre son action pour un système de retraite plus juste et solidaire !"

16h54: Marine Le Pen interrogée sur BFM TV dénonce "une manipulation du gouvernement" après l'annonce du retrait provisoire de l'âge pivot dans la loi.

16h51: Voici la lettre du Premier Ministre :

16h43: Du mobilier urbain et un kiosque à journaux en feu sur le parcours de la mobilisation.

16h31: Edouard Philippe a adressé à l'instant  un courrier aux représentations syndicales. Une lettre dans laquelle il réaffirme la volonté du gouvernement de construire un système universel de retraites par répartition et par points. Il le confirme : les régimes spéciaux seront supprimés au terme de la période de transition définie en décembre dernier. Les Français seront donc tous affiliés au régime universel. Les concertations se poursuivent sur la pénibilité, le minimum retraite, l'emploi des seniors ainsi que la gestion des fins de carrière.

Le Premier ministre assure en outre être disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre en 2027. Mais n'abandonne pas l'idée de l'équilibre financier pour autant, en appelant aux partenaires sociaux : "Pour démontrer sa confiance envers les partenaires sociaux, et ne pas préjuger de l'issue de leurs travaux concernant les mesures à prendre pour atteindre l'équilibre en 2027, je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027".

Comme l'avait suggéré Laurent Berger, une conférence sur l'équilibre et le financement des retraites va ainsi être mise en place afin de parvenir à une solution précisent nos confrères de LCI.

Dirigée par Jean-Jacques Marette, ancien directeur général de l'Agirc-Aarrco, elle devra remettre ses conclusions en avril prochain, avant publication de la loi à l'été 2020. Faute d'accord lors de cette conférence, le chef du gouvernement prévient cependant qu'il se réserve la possibilité de prendre par ordonnances 'les mesures nécessaires pour atteindre l'âge d'équilibre d'ici 2027".

16h25: Le gouvernement retire "PROVISOIREMENT" l'âge pivot de la loi (BFM TV).

Le gouvernement retire provisoirement l'âge pivot de l'avant-projet de loi, peut-on lire dans la lettre d'Edouard Philippe aux syndicats.

15h58: La situation reste très confuse en particulier dans le cortège de tête à Paris où les violences se poursuivent.

15h27: Les manifestants, dont certains masqués ou cagoulés, ont brisé des vitrines sur le trajet du cortège reliant la place de la Nation à celle de la République, et jeté des projectiles en direction des forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène.

15h18: Depuis plusieurs minutes des casseurs s'en sont pris aux vitrines de plusieurs commerces sur l'avenue Daumesnil et ont lancé des projectiles en direction des policiers. Des gaz lacrymogènes ont également été tirés par les forces de l'ordre. 

15h15: Les incidents violents se multiplient en ce moment même à Paris.

15h02: Avenue Daumesnil à Paris une banque HSBC vient d'être saccagée selon les images de CNews.

 

14h56: A Nantes la Préfecture est défendue par des lances à eau pour arroser la foule.

14h49: Gaz lacrymogènes et canons et eau en ce moment à Nantes.

14h45: A Paris, les premiers lacrymogènes sont tirés alors que des individus masqués ont fait leur apparition dans le cortège.

 

14h40: A Nantes la police utilise des lacrymogènes pour sécuriser l'accès à la Préfecture.

14h32: Édouard Philippe s'est engagé vendredi au terme d'une nouvelle journée marathon de bilatérales avec les partenaires sociaux à adresser samedi aux organisations syndicales et patronales «par écrit des propositions concrètes» qui pourraient former «la base d'un compromis». Le gouvernement est très attendu sur l'âge pivot ou «âge d'équilibre».

14h29: Le cortège de la manifestation contre la réforme des retraites s'est élancé place de la Nation. Il se dirige vers la place de la République.

13h04: Plusieurs centaines de personnes rassemblées à Nice devant la gare.

11h39: Les manifestations des gilets jaunes se déroulent en ce moment-même à Toulouse et à Paris.

07h27: Nouvelle journée de manifestation annoncée :

Dans la capitale, le premier cortège à se former sera celui des Gilets jaunes. Le rendez-vous est fixé à 10 heures près de la bibliothèque François-Mitterrand pour un départ à 11h30. Le défilé passera par Daumesnil avant de rejoindre Nation et la manifestation intersyndicale. Pour celle-ci, le départ est prévu à 13h30 de la place de la Nation en direction de République, en passant par le boulevard Diderot, l'avenue Daumesnil, Bastille et le boulevard Beaumarchais. À Paris, la préfecture de police a pris un arrêté interdisant « tout rassemblement de personnes se revendiquant des Gilets jaunes » dans plusieurs secteurs : l'avenue des Champs-Elysées, le périmètre comprenant l'Elysée et Beauvau, les environs de l'Assemblée nationale, de Matignon, du Sénat, de Notre-Dame-de-Paris, de la préfecture, du Trocadéro, du Champs de Mars, du forum des Halles, de la gare Saint-Lazare et des « Grands Magasins ».

D'autres manifestations sont également attendues en banlieue parisienne, notamment aux Mureaux et à Mantes-la-Jolie (Yvelines), et en région. Les rassemblements auront lieu également dans le Centre-Val de Loire, à Clermont-Ferrand, au Havre, ou encore en Bretagne.  À Lyon (Rhône), la préfecture a interdit tout rassemblement dans le centre-ville, au premier week-end des soldes. Plusieurs secteurs de la capitale interdits

07h17: Le gouvernement transmettra des « propositions concrètes » aux partenaires sociaux aujourd'hui, a annoncé le Premier ministre, ajoutant avoir « bien avancé » avec eux.

« Nous avons bien avancé dans la recherche du compromis que nous souhaitons obtenir (…) mais il nous reste du travail », a déclaré le Premier ministre dans une courte allocution, ajoutant : « Nous souhaitons que ce projet puisse avancer et être précisé, notamment par le dialogue social ».

« Je veux redire la détermination du gouvernement à présenter ce projet de système universel de retraite le 24 janvier en Conseil des ministres et de le soumettre à l’examen en séance publique à l’Assemblée nationale à compter du 17 février » pour qu’il puisse être adopté avant l’été, a ajouté le chef du gouvernement, précisant qu’il verrait vendredi soir le président Emmanuel Macron.

06h00: "Trafic très perturbé" à la RATP demain - Toutes les lignes de métros parisiens ouvertes en journée.

La SNCF vient à l'instant de dévoiler ses prévisions de trafic pour demain, samedi 11 janvier. Il y aura 4 TGV sur 5, 2 Transilien sur 5, 2 Intercités sur 5, 5 TER sur 10.

Pour dimanche, la SNCF prévoit  4 TGV sur 5, 2 Transiliens sur 5, 1 TER sur 2 et 2 Intercités sur 5.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article