Les vidéos de l'INA du week-end du 11 janvier - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les vidéos de l'INA du week-end du 11 janvier

Les vidéos de l'INA du week-end du 11 janvier

Chaque week-end je vous propose un florilège des vidéos de l'INA choisies par la rédaction de l'Institut National de l'Audiovisuel.

Aujourd'hui :

1974, France Gall chante "La déclaration d'amour" 

France Gall est décédée le 7 janvier 2018, à l'âge de 70 ans. Célèbre dès les années 60, elle s'épanouira artistiquement aux côtés de son mari Michel Berger. Découvrez la première chanson qu'il composa pour elle, en 1974. Une déclaration d'amour…
 
"Quand je suis seule et que je peux rêver
Je rêve que je suis dans tes bras
Je rêve que je te fais tout bas
Une déclaration
Ma déclaration..."
 
Le 27 juin 1974, France Gall interprète la chanson en direct et en public sur le plateau de l'émission de variétés Domino. Et qu'elle n'est pas sa surprise, lorsqu'elle entame le refrain, de constater que le public connait les paroles par choeur et les reprend avec elle. Son émotion transparaît alors à l'écran à travers un magnifique sourire. Un joli moment de télévision.

1981, conférence de rédaction au journal "Charlie Hebdo" 

En 1981, une caméra de télévision filmait une conférence de rédaction de "Charlie Hebdo". François Cavanna, Siné, le professeur Choron, Wolinski et les autres membres de la rédaction échangeaient idées, bons mots et dessins autour des nouvelles du jour, avec leur bonne humeur légendaire.

1941, lorsque le maréchal Pétain annonçait la retraite par répartition

Les prémisses de notre système de retraite par répartition remontent à 1941. Dans le contexte d'urgence de l'Occupation, le régime de Vichy puise dans les caisses de retraite pour soulager les difficultés sociales des plus âgés, jetant ainsi les bases du système par répartition qui sera institutionnalisé à la Libération.
 
Alors que le mouvement social contre la réforme des retraites est le plus long que la France ait connu depuis mai 68, une nouvelle journée de manifestation est prévue ce jeudi à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-Solidaires-CFE-CGC-FSU, qui demande le retrait du projet porté par le gouvernement et présenté par le Premier ministre le 11 décembre dernier.
 
La défense du système actuel de retraite par répartition est au cœur des revendications des syndicats, qui accusent le gouvernement d’organiser le développement dans le futur d’un système par capitalisation complémentaire.
 
La retraite par répartition est souvent présentée comme étant issue des ordonnances de 1945 prises à la Libération par le gouvernement du général de Gaulle, d’après le programme du CNR. En réalité, les prémisses de ce système sont mis en place par le régime de Vichy, en remplacement d’un financement des pensions jusqu’alors opérées par capitalisation.
 
Le 14 mars 1941, alors que la France est occupée et que le maréchal Pétain a fait le choix de la collaboration, ce dernier explique dans une allocution radio la mise en place de ce qu’il présente comme la « retraite des vieux ». Pour alléger les dures conditions de vie de nombreuses personnes âgées, le gouvernement vichyste décide en effet de puiser dans les réserves des caisses de retraites des travailleurs, abondées par la capitalisation antérieure à la guerre : « Pour ceux qui ne possèdent rien, la modeste pension sera d’un grand soulagement, pour ceux qui disposent déjà de quelques ressources, elle constituera le supplément qui les mettra à l’abri de la misère ».
 
Une réforme que le maréchal présente sous le signe de la solidarité entre générations : « La retraite des vieux travailleurs repose sur la solidarité de la nation. Solidarité des classes, solidarité des âges. Solidarité des classes, puisque les pensions sont constituées par les versement des assurances sociales, et que ces versements proviennent à la fois des patrons et des ouvriers. Solidarité des âges, puisque ce sont les jeunes générations qui cotisent pour les vieilles ».
 
A la Libération, le gouvernement du général de Gaulle va pérenniser le système des retraites par répartition en créant la Sécurité sociale. La retraite est l'un des quatre piliers de ce système de solidarité, aux côtés des branches santé, famille et recouvrement.

1961, Jacques Dessange en pleine séance révolutionnaire de "modeling"

Le coiffeur Jacques Dessange, 94 ans, est décédé mardi 7 janvier. Premier entrepreneur de la coiffure, pionnier des coupes déstructurées, il coiffait aussi les stars. En 1961, il participait à une démonstration de "modeling".
 
Né en 1925 en Sologne, Jacques Dessange ouvrait ses premiers salons en 1954. Partisan de la libération des cheveux des femmes, il est l'inventeur du "coiffé-décoiffé", un habile fouillis de mèches qui avait charmé les stars, dont la célèbre Brigitte Bardot, adepte du chignon "choucroute"...
 
Retrouvons-le ici, en compagnie de son frère Alexandre, en pleine séance de "modeling".
 
"Désormais les coupes souples et naturelles dureront plus longtemps et chaque femme saura se recoiffer avec facilité... Modeling, une nouveauté qui prend dans la mode une allure de révolution !"
 
Pionnier du développement de salons de coiffure en franchise dès 1975, il avait cédé la totalité de son empire en 2010 en vendant 21,6% du capital de sa société au financier OFI Private Equity Capital.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article