"Pièces à conviction : Qui va garder mon enfant ? Enquête derrière les murs des crèches privées" mercredi 5 février à 23h00 sur France 3 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Pièces à conviction : Qui va garder mon enfant ? Enquête derrière les murs des crèches privées" mercredi 5 février à 23h00 sur France 3

"Pièces à conviction : Qui va garder mon enfant ? Enquête derrière les murs des crèches privées" mercredi 5 février à 23h00 sur France 3

La chaîne France 3 vous proposera "Pièces à conviction : Qui va garder mon enfant ? Enquête derrière les murs des crèches privées" mercredi 5 février à 23h00.

À quelques semaines des élections municipales, la création de nouvelles places de crèche est un enjeu électoral de poids. C’est le mode de garde préféré des parents, qui promet de socialiser et d’épanouir les tout-petits sous l’œil attentif de professionnels qualifiés et en toute sécurité.

En France, de plus en plus, les  municipalités cèdent à des entreprises privées la prise en charge de la petite enfance, dans le cadre d’une délégation de service public. Aujourd’hui, la quasi-totalité des nouvelles places sont créées dans le privé.

L’enquête menée par Pièces à conviction au cœur de certains établissements privés révèle une réalité préoccupante. Des employées et responsables, des femmes pour la plupart, ont décidé de briser le silence et témoignent. Elles dénoncent les problèmes de sous-effectif, comme cette employée seule avec 15 ou 20 enfants, quand elle est censée en gérer 8 au maximum. Certaines crèches se contentent de répondre uniquement aux besoins essentiels : des repas, les couches, des siestes.

Dans ces conditions, la pédagogie, le développement, la stabilité, indispensables au bien-être des bébés, peuvent-ils être assurés ? Éducatrices et puéricultrices dénoncent une garde à la chaîne dans des « usines à bébés », certaines parlent même de « maltraitance institutionnelle ».

Comment en est-on arrivé là ? Pièces à conviction a enquêté sur le versement des aides publiques qui pousse à remplir les crèches. Pourquoi l’État encourage-t-il ce système, au détriment de la qualité d’accueil des enfants ? Les crèches privées sont-elles contrôlées et par qui ? Existe-t-il un modèle de crèche idéal ?

L'enquête sera suivie d'un débat animé par Virna Sacchi.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article