Regardez Carole et Carlos Ghosn qui parlent en exclusivité ce soir dans "C à vous" sur France 5 : "C’est humiliant ce qu’ils ont fait, et injuste !" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Regardez Carole et Carlos Ghosn qui parlent en exclusivité ce soir dans "C à vous" sur France 5 : "C’est humiliant ce qu’ils ont fait, et injuste !"

Regardez Carole et Carlos Ghosn qui parlent en exclusivité ce soir dans "C à vous" sur France 5 : "C’est humiliant ce qu’ils ont fait, et injuste !"

Ce lundi soir, dans "C à vous" sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine a diffusé une interview de Carlos Ghosn et son épouse Carole, qu'elle a elle-même réalisée et enregistrée vendredi soir à Beyrouth.

Dans cet entretien, le couple est revenu sur l'arrestation puis la détention de l'ancien patron de Renault-Nissan.

Carole Ghosn a également évoqué le mandat d'arrêt émis contre elle: "C'est très difficile pour moi", a-t-elle d'abord confié.
Et d'ajouter: "Pour mes enfants, pour mes parents, pour moi, c'est humiliant ce qu'ils ont fait, et c'est injuste parce que ce n'est pas vrai. Je pense qu'ils voulaient le punir avant sa conférence de presse."

"La première fois, il a annoncé une conférence de presse en avril, et ils l'ont arrêté après 24 heures. Cette fois, ils ne pouvaient pas l'arrêter, il n'est plus là-bas. ", a-t-elle poursuivi, en confirmant être la nouvelle cible de la justice japonaise. 

Et Carlos Ghosn d'ajouter: "Les japonais ont mis en place un jeu vidéo sur ma fuite (…) C’est quelque chose qui est passé dans l’humour, les réseaux sociaux… Je ne peux pas dire que j’en suis fier, ni que j’en ai honte. "

Dans cet entretien, Carole Ghosn déplore également le comportement du gouvernement français à l’égard de son mari, qui évoque des "tentatives souterraines qui n’ont abouti à rien".

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article