Télévision : Qui veut passer la nuit dans un château hanté ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Télévision : Qui veut passer la nuit dans un château hanté ?

Télévision : Qui veut passer la nuit dans un château hanté ?

La chaîne de télé M6 recherche actuellement des duos pour une nouvelle émission.

Recherche duos : couples, amis, mère et fils pour émission M6 dans un château hanté. M6, pour les besoins d’une nouvelle émission, a publié une annonce il y a quelques jours sur le site casting.fr proposant aux amateurs de frayeurs en tous genres, de passer deux jours, dont une nuit dans un château hanté. Mais inutile de vous précipiter sur le site en question, car, sans doute victime de son succès, l’annonce qui devait être en ligne jusqu’au 8 février, a été supprimée.

Le principe de l’émission, tel qu’il était décrit dans l’annonce, annonçait qu’une caméra suivrait les duos pendant deux jours dans le château. Amateurs de train fantôme bienvenus !

Rien en revanche sur le lieu du tournage. Peu de chance qu’il s’agisse du château d’Eltz, dans la vallée de la Moselle en Allemagne, dont la photo illustrait l’annonce.

En France, selon le site voyage.fr, au moins six châteaux pourraient bien répondre aux critères de M6 : celui de Trécesson, dans la forêt de Brocéliane en Bretagne. La légende prétend qu’une jeune femme en habit de noces y aurait été enterrée vivante dans ses jardins vers 1 750.

Mais il pourrait tout aussi bien s’agir des châteaux de Veauce dans l’Allier, de Commaque dans le Périgord (un château hanté par un cheval), ou du Puymartin, ou bien encore celui de Blandy-les-Tours près de Melun hanté par plusieurs fantômes. À moins qu’il ne s’agisse tout simplement du château de Fougeret, le château, précise Voyage.fr, le plus hanté de France.

Source Ouest-France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article