Alimentation : Une étiquette sur le bien-être animal bientôt généralisée en France - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Alimentation : Une étiquette sur le bien-être animal bientôt généralisée en France

Une étiquette sur le bien-être animal est en voie d'être généralisée en France. La démarche est inédite car des grandes surfaces et des associations de protection animale ont travaillé ensemble pour mettre au point cet étiquetage prévu pour tous les produits, quel que soit leur niveau de gamme.
 
Vous êtes soucieux des méthodes d'élevage des animaux et particulièrement des poulets que vous mangez ? RTL vous révèle une bonne nouvelle. Une étiquette faisant foi du niveau de bien-être animal est en voie d'être généralisée en France. La démarche est inédite car des grandes surfaces et des associations de protection animale ont travaillé ensemble pour la mettre au point.
 
C'est suffisamment rare pour en parler car quatre ONG, des militants de la cause animale, dont CIWF ou Wellfarm, se sont mises autour d'une même table avec des grandes surfaces et des éleveurs. Objectif : proposer au consommateur une étiquette qui lui permet de choisir. Elle existe depuis un an mais on ne la trouvait jusqu'à présent sur des poulets vendus chez Casino, Fermiers du Sud-Ouest ou Fermiers de Loué.
 
Désormais, Carrefour et les magasins U les rejoignent, ce qui signifie que 80 millions de volailles vont être vendues avec cette étiquette. Elle est verte avec des lettres allant de A pour les meilleurs, à E pour les poulets standards. 230 critères sont pris en compte de l'élevage à l'abattoir.
 
Pour avoir la lettre A et B, des caméras sont mises en place dans les abattoirs. Dans les élevages, les volailles ont deux fois plus de place avec des perchoirs et une litière. Avec cet étiquetage, on voit que ce que n'arrive pas à mettre en place le gouvernement, les ONG et la filière le font. Pour l’instant, l’étiquette "Bien-être animal" s'applique au poulet de chair. Elle devrait pourtant concerner bientôt aussi les cochons, la viande de porc, les charcuteries. Il faut du temps pour négocier les critères, et ils sont nombreux, et ensuite, organiser les contrôles. Ils sont réalisés par une société indépendante.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article