Allemagne : Un artiste simule un embouteillage à Berlin avec... 99 smartphones connectés à l'application Google Maps - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Allemagne : Un artiste simule un embouteillage à Berlin avec... 99 smartphones connectés à l'application Google Maps

Allemagne : Un artiste simule un embouteillage à Berlin avec... 99 smartphones connectés à l'application Google Maps
À Berlin, un artiste s’est baladé dans la rue en tirant une charrette contenant un peu moins d’une centaine de smartphones.
 
Son objectif était de réussir à tromper Google Maps en faisant croire à l’application qu’il y avait du trafic.
 
Pari réussi, puisque le système de navigation GPS a rapidement orienté les utilisateurs du programme vers un autre itinéraire, évitant ainsi les rues empruntées par l’artiste.
 
Simon Weckert avait un objectif : tromper Google Maps.
 
Cet artiste berlinois a réussi son pari en se baladant dans les rues de la capitale allemande avec une charrette contenant 99 smartphones sur lesquels l’application était activée, rapporte Phonandroid.
 
Celui-ci a réussi à faire croire au système de localisation qu’il y avait des embouteillages.
 
Très rapidement, Google Maps a orienté les utilisateurs de son programme vers un autre itinéraire, supposé moins dense en automobilistes.
 
Sur son site officiel, l’artiste berlinois détaille son procédé. « 99 smartphones sont transportés dans une charrette à bras pour générer des embouteillages virtuels dans Google Maps », explique-t-il simplement.
 
Ce dispositif de fortune a ainsi pu « tromper » le programme en lui faisant croire qu’il y avait de nombreux utilisateurs à l’endroit où il se trouvait.
 
La conséquence notable est que la rue représentée sur Google Maps est passée en orange puis en rouge, symbole d’une forte affluence d’automobilistes sur l’application.
 
À travers cette expérience, Simon Weckert a pour ambition de montrer l’impact des services virtuels sur le « monde physique ».
 
Dans un communiqué, il estime que « Google Maps apporte des modifications virtuelles à la vraie ville ».
 
Il ajoute également que « les cartes basées sur les simulations de Google déterminent l’actualité et la perception des espaces physiques ».

Source Ouest-France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article