Griveaux : Le député Joachim Son-Forget, qui a relayé le lien vidéo sur Twitter, s'explique dans un échange tendu dans "Morandini Live" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Griveaux : Le député Joachim Son-Forget, qui a relayé le lien vidéo sur Twitter, s'explique dans un échange tendu dans "Morandini Live"

Griveaux : Le député Joachim Son-Forget, qui a relayé le lien vidéo sur Twitter, s'explique dans un échange tendu dans "Morandini Live"

Ce matin, Joachim Son-Forget était l’invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le député a expliqué sa décision de relayer les vidéos sexuelles attribuées à Benjamin Griveaux sur son compte Twitter.


"Je n’ai rien fait. Vous devez trouver les coupables. On est dans un monde où l’hypocrisie est maître. Ce lien tourne avec hypocrisie chez tous les cadres de la macronie depuis plusieurs jours (...) Ça tourne dans d’autres milieux. Dans le milieu du renseignement intérieur et de police, cette information tourne. Les gens savent. Il y a un coupable derrière : ce monsieur Piotr Pavlenski qui se prend pour un artiste. C’est un dissident recherché par la Russie. Il a revendiqué être l'auteur à Libération", a-t-il déclaré lors d'un échange tendu avec le journaliste. 


"Pourquoi vous vous associez à ça ?", lui a demandé Jean-Marc Morandini. "Je ne m’associe pas à ça. (…) Je défends toujours les gens qui sont lynchés publiquement. J’ai envoyé un message de soutien à Benjamin Griveaux. Ce que je veux, c’est la peau des coupables. Ce Monsieur Piotr Pavlenski doit être remis dans un avion. Son asile politique doit être levé, il doit être renvoyé chez Monsieur Poutine", a-t-il répondu.

"Pourquoi avoir retweeté ? C'est dégueulasse d'avoir fait ça ! Personne n'en parlait. Vous, vous êtes député", lui a demandé Jean-Marc Morandini. 
"Tout le monde savait. Il n’y avait pas que moi sur Twitter. (…) Je n’ai pas publié la vidéo, je ne l’aurais jamais fait. J’ai publié un lien en disant que ce site était scandaleux (...) Ce n’est pas privé. Tout le petit monde politico-médiatique savait".

"Vous êtes député, vous représentez le peuple, la France. Vous votez des lois. Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait ?", a interrogé Jean-Marc Morandini. "Je ne regrette pas le retweet mais les manœuvres qui sont en cours. La macronie se couche pour la deuxième fois contre l’extrême gauche. Elle s’est couchée sur l’affaire Benalla (...) Ce qui est dégueulasse c’est d’utiliser la vie privée des gens pour les déstabiliser politiquement. Je mets sur la place publique le problème", a répondu Joachim Son-Forget. 


"Il y a plusieurs jeunes femmes - il y en a au moins deux - instrumentalisées ou de mèche avec le monsieur qui a fait ce site. Ils sont en train de cibler des personnalités publiques. Elles vont les voir, essayent de les aguicher, envoient des messages et des vidéos suggestives. Je dis qu’il est tombé dans un piège. (...) Aujourd’hui, ce n’est que le début. Il faut que le système judiciaire prenne ça en main. (…) Ce qu’il faut viser ce sont les instigateurs", a continué l'homme politique.

Et d'indiquer : "Il est très probable que le piège a été tendu à d’autres personnes par le même type de profil. Cette méthode se généralise (...) Je suis de tout coeur avec Benjamin Griveaux et sa famille. Je lui ai dit qu’il fallait qu’il fasse face et qu’il reste candidat. Si ça m’arrive demain, je ferai face (...) On a tenté modérément de me piéger mais c'était trop gros".


"Je peux donner des excuses, s’il pense que j'ai voulu lui faire du mal, c’est l’inverse. Je défends toujours les personnes qui sont lynchés publiquement. Je le mets sur la place publique pour que d’autres personnes puissent le protéger. Je veux faire partie des personnes qui le protège", a conclu le député.


Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article