La star de téléréalité Mujdat, alias «le mec à Milla», au cœur d’un règlement de comptes à Grigny - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La star de téléréalité Mujdat, alias «le mec à Milla», au cœur d’un règlement de comptes à Grigny

La star de téléréalité Mujdat, alias «le mec à Milla», au cœur d’un règlement de comptes à Grigny
Connu pour son passage dans «Les Princes et les Princesses de l’Amour», le trentenaire a été placé en garde à vue avec ses frères le 7 février après une altercation. Le parquet a ouvert une enquête pour violences aggravées avec arme après qu’un coup de feu a été tiré en l’air.
 
Sur son compte Instagram, Mujdat Saglam est suivi par plus de 200 000 abonnés. L'une de ses dernières publications le montre devant une luxueuse piscine de Marrakech (Maroc), où il coule des jours paisibles avec sa dulcinée, Milla Jasmine. Tous deux ont acquis une certaine notoriété depuis leur participation à l'émission « Les Princes et Princesses de l'Amour » sur la chaîne W9, qui a frôlé le million de téléspectateurs le 29 janvier dernier.
 
Sur ses photos, l'entrepreneur âgé de 33 ans semble loin de ses ennuis judiciaires. Le 7 février, pourtant, Mujdat et ses deux frères aînés ont été placés en garde à vue au commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne). Le parquet d'Evry-Courcouronnes a ouvert une enquête préliminaire pour violences aggravées avec arme. Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale de l'Essonne.
 
Le 7 février, vers 19 h 30, les clients du McDonald's de la N7 à Grigny restent confinés dans le restaurant après qu'une détonation a éclaté sur le parking. A l'arrivée des policiers, une douille est retrouvée sur le sol. Aucun blessé n'est à déplorer. Le restaurant a fermé tout le reste de la soirée.
 
Selon Le Parisien, une rixe a éclaté ce soir-là entre deux familles rivales de Grigny, dont celle de Mujdat. À l'origine de l'incident, « un litige commercial entre restaurateurs et rénovateurs », résume le parquet d'Evry-Courcouronnes.
 
Plus précisément, un différend financier entre les Saglam, chargés de faire des travaux dans un restaurant, et la famille F., originaire du quartier de la Grande Borne. Les frères F., bien connus des policiers locaux, ont sollicité l'entreprise de bâtiment de Mujdat Saglam pour réaliser des travaux dans un établissement de Grigny, non loin du McDonald's.
 
Mais ces travaux auraient pris du retard. Le 7 février, sur le parking du McDonald's, la famille F. aurait ainsi voulu réclamer près de 500 000 euros d'arriérés de paiement à Mujdat et ses frères. Face aux Saglam, la famille F. est venue accompagnée d'une cohorte d'une vingtaine de personnes.
 
Dans des circonstances encore floues, l'un des frères Saglam se serait emparé d'une arme lourde placée dans le véhicule des frères F. Un coup de feu a été tiré en l'air, faisant fuir les protagonistes. L'arme a été saisie par les autorités. « Une expertise balistique doit être effectuée pour déterminer si l'arme correspond aux éléments retrouvés sur place », indique le parquet d'Evry-Courcouronnes.
 
En attendant, tous les protagonistes interpellés ont été remis en liberté.

Source Le Parisien

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article