Le Fil Actu - Le patron du PS demande à Emmanuel Macron de convoquer Christophe Castaner pour "faute grave" et pourrait porter plainte contre lui - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Le patron du PS demande à Emmanuel Macron de convoquer Christophe Castaner pour "faute grave" et pourrait porter plainte contre lui

Le Fil Actu - Le patron du PS demande à Emmanuel Macron de convoquer Christophe Castaner pour "faute grave" et pourrait porter plainte contre lui

15h36: Le premier secrétaire du parti socialiste Olivier Faure s'est exprimé depuis l’Assemblée nationale ce mercredi après-midi, et a déclaré : "La vie publique exige la probité, la dignité, et le respect de l’État de droit”. Avant de rappeler : "Depuis quelques jours la vie politique prend un tournant inquiétant c’est la raison pour laquelle j’ai condamné tout de suite la diffusion d’informations relevant de la vie privée de Benjamin Griveaux”.

Et d'ajouter: “Ce matin une ligne rouge a été franchie. (...) Le fait de chercher à intimider un dirigeant de l’opposition avec des insinuations relevant de la vie privée est une atteinte à la démocratie”.

« Ce n’est pas une affaire personnelle. C’est une question de principes. C’est ce qu’on souhaitait dire toutes celles et ceux qui, issu.e.s de toutes les familles politiques, ont témoigné de leur indignation. »

Avant d'ajouter : «Christophe Castaner a commis une faute grave. Dès lors, il appartient au Président de la République, garant de nos institutions, de convoquer le ministre de l’Intérieur dans les meilleurs délais et d’en tirer les conséquences. »

Son entourage n’exclut rien, ni des suites judiciaires. “On va regarder, on réfléchit à la suite. C’est très grave”, indique-t-on au Huffington Post.

13h24: Ce matin, Christophe Castaner était l'invité de la matinale de France Inter. Le Ministre de l'Intérieur est revenu sur les propos tenus la veille sur la radio publique par le patron du Parti Socialiste, Olivier Faure, sur l'affaire Benjamin Griveaux.

"Comme tout est mis sur la place publique, ça appelle à minima à cette prudence (...) J'invite la classe politique à beaucoup de modestie", a déclaré Christophe Castaner face à Nicolas Demorand. Et d'ajouter : "J'ai été surpris d'entendre Olivier Faure ici à votre micro. Je connais bien Olivier Faure à titre personnel, depuis longtemps, je l'ai accompagné dans ses divorces, dans ses séparations. Et c'est vrai que j'ai entendu en étant assez étonné ses leçons de morale".
 
Hier, sur France Inter, Olivier Faure avait indiqué qu'il "faut condamner fermement la diffusion de ces images, qui n'avaient pas vocation à être publiques, c'est une évidence".
"Quand vous êtes une femme ou un homme public, un ministre, vous devez prendre toutes les précautions d'usage pour ne jamais être à portée des maîtres-chanteurs. (…) Une vie privée - chacun en a une, tant mieux - mais pas de légèreté coupable, parce que vous ne pouvez pas laisser penser que vous êtes vulnérable", ajoutait le patron du PS.
 
A la mi-journée, le ministre de l'Intérieur s'est exprimé sur son compte Twitter pour indiquer qu'il "n’y avait ni menace ni attaque personnelle dans [son] propos". "Nous nous connaissons depuis assez longtemps pour savoir l’un et l’autre que la vie n’est pas linéaire. Et nous y avons quelque fois fait face ensemble", explique-t-il sur le réseau social.
 
Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article