Les vidéos de l'INA du week-end du 29 février - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les vidéos de l'INA du week-end du 29 février

Les vidéos de l'INA du week-end du 29 février

Chaque week-end je vous propose un florilège des vidéos de l'INA choisies par la rédaction de l'Institut National de l'Audiovisuel.

Aujourd'hui :

1982, Gérard Berliner chante "Louise"

La chanson "Louise" de Gérard Berliner a été le grand succès de l'année 1982. Cette année-là, au mois de juin, le chanteur l'interprétait en direct sur le plateau de Champs Elysées.
 
"Mais qui a soulagé sa peine, porté son bois, porté les seaux, offert une échappe de laine, le jour de la foire aux chevaux…" Ces paroles, ce sont celles de la chanson Louise, écrite par Frank Thomas pour Gérard Berliner. Sortie au printemps 1982, c'est un énorme succès.
 
Cette chanson bouleversante raconte avec pudeur l’histoire d’une femme de chambre tombant amoureuse d’un ouvrier. Son fiancé périra dans les tranchées de 1914, alors que Louise, avortera de leur enfant. Le disque s’est écoulé à 1,5 million d'exemplaires.
 
Le chanteur est décédé en 2010, il avait 54 ans.

1984, l'hygiène des Français au plus mal

L'hygiène des Français est à revoir selon un sondage Ifop. 73% des hommes ont l'habitude de changer quotidiennement de slip ou de caleçon. Ce n'est pas nouveau. Déjà, en 1984, les Français et l'hygiène, ça faisait deux.

Michèle Morgan, "Je suis née un 29 février, j'ai 12 ans ! "

Naître un 29 février, une année bissextile, c'est fêter son anniversaire tous les quatre ans. C'est ce que nous raconte Michèle Morgan dans cette vidéo de 1968. En compagnie d'un astrologue, elle décrit son caractère de "femme née sous le signe des poissons".
 
"Je suis née un dimanche 29 février, j'ai 12 ans ! C'est bien agréable", plaisante la comédienne à qui l'on souhaite généralement son anniversaire les 28 ou 1er mars, mais elle rassure : "Quand même, j'ai la chance qu'on me le fête tous les ans."
 
Les plus beaux yeux du cinéma racontent ensuite l'un de ses anniversaires fêtés sur le tournage du film Quai des brumes de Marcel Carné, où elle jouait aux côtés de Jean Gabin : "Tous les techniciens du film, les comédiens m'ont fêté mes 18 ans."
 
Un astrologue décrit ensuite le destin des natifs du 29 février, régit par le signe des poissons : "Il n'y a pas un destin spécial". Il décrit les caractéristiques de ce signe "charitable, attaché à autrui". Un signe dévoué aux autres "des gentils qui se donnent facilement mais qui restent eux-mêmes à l'intérieur, pris par un autre monde, ce qui fait que ça donne souvent des mystiques. Il y a eu des papes dans le signe des poissons mais aussi des saints."
 
L'actrice confirme : "Je suis une femme poissons oui." Et souligne que Victor Hugo, lui-même poissons était "un mystique très passionné par les sciences occultes. Je dois dire que tout ce qui est mystérieux m'attire irrésistiblement et les poissons sont attirés par toutes les choses mystérieuses de la vie et le surnaturel." Elle rit et précise "oh, je ne m'y plonge pas mais elles m'intéressent".
 
Pour conclure, l'astrologue plaisante sur le fait qu'on pourrait béatifier Michèle Morgan et que dans tous les cas "c'est un très joli poisson…"

1986, la Brûle, un remède anti-grippe du Limousin

Face aux épidémies, chacun ses remèdes. Certains se replient sur des recettes de grand-mères. En 1986, le JT du Limousin rencontrait une bande de joyeux drilles adeptes de la "Brûle", un élixir très alcoolisé, capable de venir à bout des virus les plus récalcitrants. Voici la recette de cette boisson "chasse-grippe" de Basse-Corrèze.
 
On connait le grog et le chiendent, la gnole et l'aspirine, certains prêtent même des vertus anti-grippe au pastis... mais connaissez-vous la "Brûle" ?
 
Assis à la table de la cuisine, avec trois compères, Pierre Graffouillère de Neuville, en Corrèze, prépare la "Brûle", une recette ancestrale aux propriétés particulières puisqu'elle soignerait "la grippe de printemps" et posséderait en prime des propriétés aphrodisiaques. "Les matins de printemps ou les soirs de printemps, nous faisons une "Brûle" avec du cognac, du calva, de l'armagnac ou soit, avec un oignon du pays, si nous en avons et des graines de Genièvre que nous ramassons. Nous mettons quelques graines de genièvre et nous arrosons de cognac ou de calva le sucre et nous mettons le feu…" Ce que s'empresse de faire son acolyte. Le sucre imbibé s'enflamme dans la cuillère sous les "Ah ça y est !" admiratifs de l'assistance.
 
Pierre Graffouillère poursuit sa description du breuvage miraculeux pendant que le sucre flambe tranquillement : "Alors, ce que nous appelons la brûle : nous mettons le sucre dans la cuillère…". Jusque-là, ça paraît simple. Joignant le geste à la parole, il rajoute quelques morceaux de sucre dans sa mixture, "et tout arrosé de cognac, avec quelques grains de genièvre. Alors nous appelons ça ici, dans le Limousin et dans cette Basse-Corrèze que nous aimons bien, nous appelons ça, un "chasse-grippe."
 
Le reporter visiblement perplexe lui demande ce que pensent les médecins de cette pratique ?
 
Pierre Graffouillère ironise : "Les docteurs disent : Bien-sûr Pierrot, peut-être que c'est un anti-grippe mais nous ne voulons pas y croire." Il poursuit goguenard, "mais à chaque fois qu'il y a un docteur par-là, c'est le premier à en boire !"
 
Dans la cuisine, des dames s'esclaffent à cette bonne pique de Pierrot.
 
Encouragé par cette assistance conquise, il poursuit sa prescription : "Pour soigner une bonne grippe, vous faites mettre un béret au fond du lit et vous faîtes porter à votre femme deux ou trois bols de "brûle" et quand vous ne voyez plus le béret au fond du lit, vous dîtes "nous sommes guéris !"
 
En cette période de pandémie, voilà un remède, qui à défaut de soigner, pourrait vous rendre aussi joyeux que cette fine équipe !

Le Barabli "Les femmes de l'intérieur"

Chanson sketch du Barabli sur le martyre enduré par les "jeunes filles de l'intérieur" qui ont épousé des Alsaciens. Vêtues comme la bourgeoisie parisienne, elles se plaignent du caractère difficile des Alsaciens. De gauche à droite : Yvette VEIT, Dinah FAUST et Christiane CHAREL.

Journal Les Actualités Françaises : Emission du 23 février 1950

Au programme : Championnat du monde de ski au Colorado, Allemagne : compétition de ski pour mutilés, Miami : coupe Lipton de yachting, les as du rodéo, Pologne : procès du diplomate français André Robineau, accusé d'espionnage, réception de Mao Tsé Toung à Moscou, Paris : réunion des maires "citoyens du monde" du mouvement de Garry Davis, inondations en Angleterre et développement du tourisme spatial…

Gabrielle Grandière : "Pirouette cacahuète, c'est venu en 10 minutes"

Gabrielle Grandière, l'auteure de "Pirouette Cacahuète", cette comptine enfantine chantée par des générations d'enfants, est décédée mardi 25 février 2020, elle avait 99 ans. En 2014, la fringante nonagénaire revenait sur le succès de sa chanson.
 
Un pavillon au milieu d'un jardin à Ruaudin dans la Sarthe. Un air de violon connu... Ce reportage diffusé dans le 13h00 de France 2, du 1er avril 2014, nous entraîne chez Gabrielle Grandière. Dans son salon, la vieille dame de 93 ans joue consciencieusement au violon une célèbre comptine, Pirouette cacahuète.
 
"Il était un petit homme. Pirouette cacahuète. Il était un petit homme. Qui avait une drôle de maison. Qui avait une drôle de maison". Ces paroles simples sur une musique minimaliste se sont gravées dans la mémoire de millions d'enfants à tout jamais. Cette comptine, c'est la sienne. Elle l'a composée au début des années 1950. Plus tard, assise dans son canapé, l'auteure, pas peu fière de son succès, écoute différentes versions de son tube enfantin, souvent repris, jusqu'à devenir un incontournable de la culture enfantine.
 
Le commentaire précise qu'elle "l'écrivit pour ses élèves en 1953, quand elle était institutrice". Sur une version plus rock du rythme, Gabrielle bat la mesure avec ses pieds, le sourire aux lèvres, les yeux perdus dans le vague.
 
"J'en avais assez de faire chanter des chansons "Cucul" à mes petits enfants !" raconte-t-elle avec énergie. Elle poursuit "Il était une bergère, je ne sais pas quoi… des chansons qui datent de Louis XV ! Je me suis dit, je voudrais faire quelque chose d'un peu plus moderne, d'un peu plus entraînant et puis, j'ai fait ça comme ça, sur une feuille de mon bureau. C'est venu en dix minutes, un quart d'heure".
 
En 2012, dans une interview du 19-20 du Maine de France 3, l'ancienne institutrice ne s'expliquait toujours pas le succès de sa chansonnette écrite pour ses élèves d'Alençon.
 
"Je ne sais pas du tout comment elle est partie, aucune idée !", de Brest à Toulon, le même engouement : "C'est peut-être le rythme qui leur a plu ? Je ne sais pas" déclare-t-elle toujours perplexe.

2012 - Gabrielle Grandière, auteure de Pirouette Cacahuète

Comme le précise un article du quotidien Ouest France paru le 26 février 2020 : "En 1998, la Ruaudoise se met à l’écriture. Elle publie d’abord À travers mon siècle par un petit sentier, un texte assez proche de l’autobiographie. Le Boscot, sa cinquième publication, est sorti en 2012. Au printemps des Poètes 2018, elle avait présenté son dernier ouvrage de poésies : Confidences. Violoniste, elle est restée membre de l’Orchestre symphonique du Mans jusqu’à ses 97 ans."
 
Déclarée trop tard, cette chanson ne lui rapporta aucun droits d'auteur.

Dorothée chante Pirouette cacahuète

Dorothée interprète la célèbre comptine "Pirouette, Cacahuète".

20 heures : Histoire de la chanson "Pirouette cacahuète"

Ce reportage raconte l'histoire de la célèbre comptine pour enfants "Pirouette cacahuète". Alternance d'images factuelles, d'images d'archives, d'une infographie, et d'une interview de Gabrielle GRANDIERE, auteur présumée de la chanson. Des parents accompagnés de leurs enfants participent également au sujet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article