[Municipales à Tours] Le candidat écologiste Emmanuel Denis en tête des intentions de vote - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

[Municipales à Tours] Le candidat écologiste Emmanuel Denis en tête des intentions de vote

D’après le sondage Ifop commandé par la Nouvelle République, le candidat de la liste « Pour Demain, Tours 2020 », Emmanuel Denis, arriverait en tête des intentions de votes à Tours. Le candidat écologiste, qui a réussi un large rassemblement à gauche autour de sa candidature, pointerait à 33% des voix au premier tour.
 
Derrière, le maire sortant Christophe Bouchet serait au contact avec 29% des électeurs projetant de lui faire confiance.
 
Se dirige-t-on vers un duel droite-gauche ? Possible à croire ce sondage (qui reste qu’une tendance à un mois des élections rappelons-le), puisque le candidat de La République en Marche, Benoist Pierre, arriverait en 3e position mais avec seulement 12% des voix. Un score décevant pour ce dernier qui avait bataillé avec Christophe Bouchet l’été dernier pour obtenir l’investiture du parti présidentiel et qui semble aujourd’hui être victime du contexte national, plutôt défavorable aux proches du gouvernement.
 
En 4e position on retrouverait le Rassemblement National dont la liste est conduite par le conseiller municipal Gilles Godefroy. Le parti d’extrême-droite serait en revanche en dessous des 10%, avec 9% des intentions déclarées. Avec la marge d’erreur dans ce type de sondage, il peut néanmoins espérer franchir ce cap symbolique des 10 points et se qualifier au second tour comme en 2014.
 
Derrière ces 4 candidats, on retrouve Xavier Dateu à 7%, puis Nicolas Gautreau à 5%. Après, les scores sont plus faibles. Claude Bourdin de la liste C’est au Tour(s) du Peuple n’est ainsi crédité que de 2,5% des voix, alors qu’il avait réalisé 8,3% en 2014. Difficile de ne pas voir dans ce faible score estimé, une conséquence de la dynamique de la liste d’Emmanuel Denis qui a réussi par ailleurs à obtenir l’investiture de la France Insoumise que Claude Bourdin convoitait.
 
Les autres candidats sont crédités de 1,5% des voix pour Mickaël Cortot, 0,5% pour Philippe Lacaile et Thomas Jouhannaud (Lutte Ouvrière).
 
Si ce scénario du premier tour se révélait juste, le second tour serait ouvert et les reports de voix feraient pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Reste une inconnue, dans un tel scénario que ferait le candidat LREM. Irait-il au bout ou se rallierait-il avec une autre liste au second tour ?
 
A 3 semaines des élections, ce sondage donne donc une tendance des dynamiques des uns et des autres. Il reste à nuancer en revanche, tous les candidats n’ayant pas encore sorti leur programme ou n’en n’étant pas au même stade d’avancement dans leur campagne. En sachant également qu’une grande partie des électeurs ne se décide que dans les 15 derniers jours, tout reste possible.
 
Ce sondage a été réalisé auprès de 601 personnes représentatives du corps électoral entre le 10 et le 13 février. A noter que l’Ifop précise que la marge d’erreur est de 2,4% pour 10% de voix.
 
Emmanuel Denis, EELV, PS, PC, FI : 33%
Christophe Bouchet, LR, UDI, Parti Radical : 29%
Benoist Pierre, LREM : 12%
Gilles Godefroy, RN : 9%
Xavier Dateu, DVD : 7%
Nicolas Gautreau, DVG : 5%
Claude Bourdin, DVG : 2,5%
Mickaêl Cortot, DVG : 1,5%
Philippe Lacaïle, DVG, 0,5%
Thomas Jouhannaud, LO : 0,5%
 
A noter que ce samedi, la NR publie la fin de ce sondage avec des scénarios de second tour.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article