Semaine de l'agriculture dès aujourd'hui jusqu'au dimanche 1er mars sur les chaînes du Groupe M6 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Semaine de l'agriculture dès aujourd'hui jusqu'au dimanche 1er mars sur les chaînes du Groupe M6

Semaine de l'agriculture dès aujourd'hui jusqu'au dimanche 1er mars sur les chaînes du Groupe M6

Dès aujourd'hui et jusqu'au dimanche 1er mars, les chaînes du groupe M6 proposent une semaine spéciale consacrée à l'agriculture à l'occasion du Salon International de l'Agriculture.

"Dans ce contexte, le Groupe M6 mobilise ses antennes TV et radio pour proposer, lors de cette même semaine, une programmation thématique d’envergure autour de l’agriculture et mettra au cœur de son offre éditoriale les femmes et les hommes qui font vivre cette filière, ainsi que la diversité des territoires qui la compose", précise la chaîne dans un communiqué.

Et d'indiquer : "Le Groupe M6 souhaite ainsi mettre en avant les enjeux actuels de la filière en donnant la parole à ses acteurs, en mettant en lumière ses produits et ses savoir-faire, sans oublier de décrypter les mutations en cours dans un secteur dit « traditionnel » mais en réalité très dynamique et mû par de nombreuses innovations technologiques".

A noter que ce dimanche, à 15h, un débat public sur l'agriculture est organisé au Salon de l'agriculture. Cette rencontre sera parrainée par Karine Le Marchand, l'animatrice de "L'amour est dans le pré" (de retour le lundi 9 mars en prime sur M6).

M6 

Dimanche 23 février :

20h25 - E=M6 : Spéciale agriculture

« Légumes, lait, champignons de Paris : de la nature à nos assiettes, les étonnants secrets scientifiques de ces aliments incontournables ! »

Dans nos supermarchés ou sur les étals de nos primeurs, on trouve des tomates, des laitues, des concombres cultivés en France… en plein hiver ! Pourtant ce sont des légumes d'été. Alors comment est-ce possible ? Pour le savoir, Mac Lesggy est allé découvrir les secrets de la culture sous serre ! Il trône souvent sur nos tables de petit-déjeuner, c'est le lait ! Comment nos vaches le fabriquent-elles ? En quoi est-il différent du lait de chèvre ou de brebis ? Ni légumes, ni fruits, les champignons de Paris sont des aliments bien mystérieux ! Savez-vous comment et où ils poussent ? Nous vous emmenons au cœur d'une champignonnière, véritable pouponnière à champignons !

21h05 - Capital : Petits revenus ou grosses fortunes, combien gagnent vraiment nos agriculteurs ?

Entre fortunes et revenus misérables, le grand scandale du monde paysan
Ils ne comptent pas leurs heures, travaillent sans relâche, souvent 365 jours par an, pour un salaire de plus en plus misérable. 20% des 450 000 agriculteurs français vivent en dessous du seuil de pauvreté. C'est la profession la plus précaire en France. Pourtant, avec 9 milliards d'euros d'aides de la PAC qui leur sont versés tous les ans, faisant de la France le premier destinataire des fonds européens, pourquoi les agriculteurs ne parviennent-ils pas à joindre les deux bouts ? Un an après la promulgation de la loi Egalim visant à assurer une meilleure rémunération des producteurs par la grande distribution, 91% des petits producteurs estiment que rien n'a changé. Toutefois, derrière cette précarité se cachent de vraies disparités et certaines exploitations agricoles s'avèrent très rentables. C'est le cas notamment de gros exploitants agricoles qui possèdent de nombreux hectares et pratiquent la monoculture. Ils bénéficient de très substantiels subsides de la PAC pouvant s'élever à plusieurs centaines de milliers d'euros par an. Nous avons passé au crible leurs comptes afin de comprendre leur économie. Plongée dans la vie de quatre familles d'agriculteurs.

Ils révolutionnent leur ferme pour augmenter leurs revenus
Depuis des années, les crises agricoles se succèdent, laissant le monde paysan toujours plus démuni. Pour éviter la banqueroute, des agriculteurs développent de nouvelles activités sans renoncer au travail à la ferme. Certains transforment leurs matières premières directement sur leur ferme, d'autres se lancent dans le divertissement comme le spectacle des Bodin's ou encore deviennent des relais colis pour toute la campagne alentour. Aujourd'hui en France, un agriculteur sur cinq ne vit plus exclusivement de l'agriculture. Quelles sont les nouvelles ressources de ces agriculteurs d'un nouveau genre ? Comment certains parviennent-ils à augmenter leur chiffre d'affaires de 30% avec ces nouvelles activités ? Quels risquent prennent-ils pour révolutionner leur ferme ?

Fermes à vendre : cherche repreneurs désespérément
En France, dans les prochaines années, un agriculteur sur deux partira à la retraite et on estime que près de deux tiers d'entre eux n'auront pas de successeur. Ils risquent donc de baisser le rideau de leur exploitation. Trouver un candidat prêt à racheter leur ferme est un parcours du combattant ! Conditions de travail difficiles, peu de congés, des revenus moyens de 1 200 euros par mois et le prix des terres découragent les candidats éventuels qui ne se bousculent pas pour reprendre ces dizaines de milliers de fermes promises à la disparition. Par quoi leurs fermes seront-elles remplacées ? Quels sont les risques pour la France ? Que mettrons-nous dans nos assiettes ? Des exploitations en moins, cela veut dire aussi une désertification rurale qui s'accélère, car en moyenne, chaque exploitation agricole génère sept emplois indirects. Petites annonces, visites guidées, stages avec des agriculteurs pré-retraités : comment le monde agricole s'y prend-il pour susciter davantage de vocations et enrayer son déclin ? Et si la solution venait des paysans étrangers ? Avec des prix moins élevés que dans d'autres pays européens, les terres françaises suscitent de plus en plus d'appétit chez les agriculteurs des pays voisins. Qui sont ces paysans étrangers qui rachètent nos fermes ?

Mercredi 26 février :

 23h30 - Top chef : Les grands duels : "Pierre Augé / Xavier Pincemin" 

Cette année, dans « Top Chef : les grands duels », d'anciens candidats emblématiques de Top Chef devenus chefs incontestés s'affronteront. Chaque semaine, ils devront sublimer deux produits de notre terroir et proposer deux assiettes gourmandes et gastronomiques. Ils seront jugés par un célèbre journaliste gastronomique, François-Régis Gaudry, mais également par les producteurs.

Cette semaine, la compétition opposera Pierre Augé, gagnant de la saison 5 de Top Chef, et Xavier Pincemin, gagnant de la saison 7. Ils se sont déjà rencontrés lors d'un « choc des champions » que Pierre Augé avait remporté. Ils devront réaliser une première assiette qui aura pour but de sublimer du quasi de veau de l'Aveyron et du Ségala. Lors du second défi, ils devront mettre à l'honneur la noix de Grenoble. Éric, l'éleveur de veau, et Christian, le producteur de noix, seront aux côtés de François-Régis Gaudry pour déguster et juger les assiettes des candidats.

Alors qui de Pierre ou de Xavier remportera ce grand duel ?

Dimanche 1er mars :

21h05 - Zone interdite : Salon de l'agriculture : les jeunes font leur révolution !

Cette année, le salon de l'agriculture a un enjeu particulier. La « plus grande ferme du monde », avec ses 4 000 veaux, vaches, poules et cochons et ses 650 000 visiteurs, est toujours un événement très attendu par les citadins. Mais le « manger mieux » et le bien-être animal sont aujourd'hui au cœur des préoccupations des Français. Et cela, la nouvelle génération d'agriculteurs l'a bien compris. Filles ou fils de paysans, citadins reconvertis, ils sont bien décidés à se battre pour lutter contre les préjugés et faire rentrer l'agriculture dans une nouvelle ère.

À 25 ans, Antoine a choisi de s'endetter lourdement, à hauteur de 350 000 euros, pour racheter la moitié de la ferme de son père. Jusqu'à présent, celui-ci devait faire de l'élevage intensif pour s'en sortir financièrement. Antoine, lui, veut révolutionner l'exploitation en misant sur la vente directe et les circuits courts. Pour doper ses affaires, le jeune éleveur a besoin de se faire connaître et, pour cela, il compte sur le salon.

La famille Chevreau s'est lancée tout récemment dans le fromage de chèvre. Rachel était comptable et son mari ouvrier agricole dans une exploitation de melon. Il y a deux ans, ils ont acheté une ferme dans les Deux-Sèvres pour changer de vie. L'an dernier, ils ont eu la chance du débutant : première participation au salon, première médaille de bronze. Ils ont immédiatement vu l'effet sur leurs ventes : +30%. Cette année, ils visent la médaille d'or pour leur tomme de chèvre.

Anaïs, 33 ans, n'a pas une seconde de répit entre son travail de commerciale à Rennes (Ille-et-Vilaine) et la ferme-écurie de son grand-père dans la Nièvre, qu'elle rêve de reprendre. Sa passion, ce sont les percherons, ces énormes chevaux que l'on utilisait autrefois pour les labours. Anaïs va jouer gros au Salon avec « Houpette » une jeune jument qui pourrait devenir une valeur sûre de son élevage.

Jérémy, 19 ans, a récemment gagné son ticket pour participer aux « ovinpiades » du Salon, une sorte de décathlon du meilleur gardien de moutons. Il arrive tout droit de la Lozère où il étudie au lycée agricole de Marvejols. Fils de fermier, il a réussi à devancer lors des sélections ses deux cousins Romain et Lucas.

Charles a dépensé plus de 30 000 euros pour venir exposer à Paris. Il vient de la Réunion avec plus de 1 000 pots de confitures à vendre dans ses bagages. « Les confitures de la Fournaise » sont spécialisées dans les goûts exotiques et originaux : passion-litchee, mangue-passion et un tout nouveau combava.

W9 

Lundi 24 février :

Semaine spéciale "Un dîner presque parfait"

17h50 - Un dîner presque parfait : Spéciale combat des régions

Cette semaine, Un Dîner Presque Parfait s'installe à Paris pour une spéciale Combat des régions, à l'occasion de la semaine de l'agriculture ! Parmi nos cinq convives, nous retrouvons Maeva, la célèbre Marseillaise, connue pour son franc-parler et sa joie de vivre. Toute la semaine, les candidats s'affrontent à coups de spécialités locales et de traditions régionales. Ils tenteront de défendre comme il se doit leurs terres. Alors, lequel d'entre eux saura convaincre ses invités et remporter le titre de « meilleur hôte de la semaine » ?

Lundi, c'est Ketty qui nous ouvre ses portes ! Notre Ch'ti au grand cœur est venue pour défendre sa région bec et ongles. Elle accueille ses invités, déguisée en carnavaleuse ! Au menu de sa soirée, des plats typiques de la région… Et c'est le Maroilles qui est à l'honneur de cette soirée. Un produit à l'image de notre hôte : fort et tendre à la fois ! Alors, réussira-t-elle à séduire ses convives ?

Vendredi 28 février:

21h05 - Enquête d'action - Gendarmes de campagne : Missions sensibles dans le Morbihan

Trafic de drogue, accidents de la route et cambriolages font partie du quotidien des gendarmes mobilisés dans la ville de Vannes. Dans le chef-lieu de la Bretagne où résident 55 000 habitants et qui voit sa population doubler en période estivale, les gendarmes sont en alerte à chaque instant. « Enquête d'action » vous propose ce soir de découvrir le travail exceptionnel de ces hommes et ces femmes qui travaillent 7 jours sur 7 et 24h sur 24 sur un territoire qui leur réserve bien des surprises. Parmi eux, Thierry et Fred qui font partie de la brigade motorisée. Appelés en urgence lorsqu'un incendie ravageur détruit plusieurs hectares de champ de blé, les deux hommes ne vont pas hésiter à braver les flammes pour tenter de venir en aide aux pompiers et pour assurer la sécurité des riverains. De son côté, Aurore et Christophe seront confrontés à un fléau qui touche particulièrement la ville : les cambriolages. Appelés en urgence par des habitants d'un quartier pavillonnaire de Vannes, leur enquête va se compliquer une fois sur place car, malgré les objets manquants signalés par les propriétaires et l'état de leur maison, les gendarmes ne relèvent aucune trace d'effraction… Enfin, nous suivrons l'adjudant Benoit dans une investigation peu commune : un cueilleur de champignons aurait trouvé un sac rempli de cocaïne conditionnée dans des petits pochons au beau milieu de la forêt. Le gendarme et son témoin devront retourner sur les lieux pour récolter le plus d'indices possible pour tenter de démanteler la filière.

23h00 -Enquête d'action - Gendarmes de campagne : Affaires sensibles dans le Bordelais

Située à 35 kilomètres de Bordeaux, la ville de Libourne séduit les visiteurs de passage avec ses vignes à perte de vue et son riche patrimoine historique. Mais ces attraits cachent des problèmes d'insécurité : la commune et ses alentours sont classés depuis 2012 en « zone de sécurité prioritaire », en attendant le futur déploiement de la toute nouvelle Police de Sécurité du Quotidien (PSQ). « Enquête d'action » a suivi les gendarmes de la brigade locale lors d'une série d'attaques contre des domaines viticoles mais aussi dans leur lutte contre le trafic de stupéfiants, un fléau qui s'est développé dans cette région à la réputation paisible. Certains dealers ont même installé leur point de vente au beau milieu d'une place de village...

6Ter

Mardi 25 février :

Soirée spéciale téléfilms avec :

21h05 - L'amour vache 

Lili, working girl parisienne, accompagne son fiancé, Éric, au mariage de son frère dans le Sud-Ouest… Le couple de trentenaires, 100% préjugés, s'ennuie à périr lors de la fête, lorsque Lili croise le regard de Luc… C'est le coup de foudre. Luc est agriculteur, père célibataire et adore sa région. Lili est allergique aux produits laitiers, végétarienne, future mariée et directrice du marketing d'une grande société à Paris. Aucun des deux ne pensait se revoir. Mais le destin a décidé de s'en mêler : les circonstances vont obliger Lili à rester seule dans une ferme située juste en face de celle de Luc... Coincée en rase campagne, la jeune fille va devoir se battre autant avec ses propres sentiments qu'avec son nouveau troupeau de ruminantes... Il va falloir s'adapter.... Et peut-être se découvrir ?

AVEC Delphine CHANEAC (Lili) Thierry NEUVIC (Luc) Laure MARSAC (Carole) Stéphane METZGER (Fred) Emmanuel PATRON (Éric) Laurent COLLOMBERT (François) Gérard CROCE (Patrice) Hugo MOAN (Antoine)

23h00 - L'amour encore plus vache

Lili est une jeune citadine récemment installée à la campagne pour vivre une histoire d'amour avec Luc, un agriculteur. Mais la vie s'avère plus difficile que prévue. Luc est du genre classique, tandis que Lili croit en l'amour fusionnel et fuit le quotidien. Leur relation se complique grandement quand Luc décide de faire campagne pour la mairie du village : son homme est en train de changer et on dirait presque que son agriculteur vient de la ville maintenant ! Quant à Lili, ce n'est pas son ex, Éric, qui va arranger les choses. De retour afin de rendre visite à ses parents, ce dernier va essayer de tirer profit de la situation en jouant les confidents. Et ce n'est pas fini ! Alors que le couple est au bord de la séparation, Emma, l'ex-femme de Luc revient pour récupérer la garde de leur enfant...

AVEC Delphine CHANEAC (Lili) Thierry NEUVIC (Luc) Laure MARSAC (Carole) Stéphane METZGER (Fred) Emmanuel PATRON (Éric) Hélène SEUZARET (Emma)

Jeudi 27 février :

21h05 - Familles extraordinaires - Agricultrices et mamans : Leur famille dans le pré

Être agricultrice et maman, c'est un défi permanent : entre la ferme à gérer, la maison à faire tourner et les enfants à élever, le quotidien est un vrai marathon. Pourtant, par amour d'un homme et par goût de la terre, ces trois femmes ont pris la clé des champs pour fonder une famille extraordinaire. Aujourd'hui, elles rêvent que leurs enfants prennent un jour la relève.

Élise, 31 ans, a interrompu ses études d'architecture pour élever des chèvres et fabriquer yaourts et fromages bio qu'elle vend sur les marchés. Chez eux, c'est son mari Jérôme qui cuisine et ils s'occupent ensemble de leurs filles Lily, 4 ans et demi, et Margot, 2 ans. Mais ils vivent entassés dans un mobile-home de 40 m², en attendant d'emménager dans leur future maison en bois.

Natacha, 46 ans, était enseignante. Aujourd'hui, elle élève des vaches à viande avec son mari Jean-Paul, qui la réclame souvent à la ferme. Mais avec ses 4 enfants de 6 à 16 ans, elle ne s'arrête jamais, sauf pour dormir ! D'autant qu'elle doit bientôt présenter une de ses bêtes au plus grand concours d'élevage de la région.

Julie, 25 ans, adore son métier de maraîchère. Après des études d'ingénieur, elle a repris avec son mari Marcelin l'exploitation agricole des beaux-parents. Dans ses champs, elle se sent en communion avec la nature. Mais pour que son activité soit rentable, elle doit trouver un mode de garde pour leur fils Augustin, 11 mois, qu'elle est obligée de confier en catastrophe à sa belle-mère pour travailler.

RTL 

Au coeury du salon international de l'agriculture

14 émissions, plus de 15h de direct : Du samedi 22 février au dimanche 1er mars, RTL délocalise son antenne en réalisant ses émissions en direct et en public depuis le Salon International de l’Agriculture Porte de Versailles-Pavillon 2.2 sur le Stand “Génération fruits et légumes frais” installé par INTERFEL, l’interprofession des fruits et légumes frais. La première radio de France réalise plus de 14 heures de direct avec 14 émissions au cœur de la ferme géante afin de faire vivre aux auditeurs l’effervescence de l’un des événements les plus populaires de France.

Gulli

GU’LIVE spéciale Agriculture présenté par Joan Faggianelli 

WAZUP : Du lundi au vendredi à 20h50 LA FERME EN FOLIE – Saison 2 / Diffusion de 5 épisodes par jour de La ferme en folie le lundi, mardi, jeudi et vendredi à partir de 13h30

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article