Très émue, la présidente du Collectif national des associations d'obèses réagit à la remarque d'un homme dans un micro-trottoir pour "Morandini Live" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Très émue, la présidente du Collectif national des associations d'obèses réagit à la remarque d'un homme dans un micro-trottoir pour "Morandini Live"

Très émue, la présidente du Collectif national des associations d'obèses réagit à la remarque d'un homme dans un micro-trottoir pour "Morandini Live"

Ce matin, la présidente du Collectif national des associations d'obèses était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Anne-Sophie Joly est revenue sur la décision du réseau social Instagram de censurer la dernière Une du magazine "Télérama" sur laquelle la DJ et militante Leslie Barbara Butch, connue pour ses prises de position contre la grossophobie, pose nue devant l'objectif du photographe Jérôme Bonnet.

Avant l'interview, les téléspectateurs ont pu découvrir un micro-trottoir pour avoir l'avis de passant sur cette Une qui montre une personne en surpoids. Pour un homme interrogé, la femme est "mise en scène dans une position qui lui est défavorable" pour cette femme qui est "victime d'une infirmité".

"J'ai des frissons quand j'entends ça. L'obésité est une maladie qui est reconnue par l'OMS. Au-delà de ça, on ne choisit pas d'être obèse. Est-ce qu'on choisit d'être bête ? Est-ce qu'on choisit d'être obèse ? La réponse est non !", a réagi, très émue, Anne-Sophie Joly, en précisant que la photo "est belle". Leslie Barbara Butch "est magnifique, elle rayonne".

Anne-Sophie Joly explique être "blessée" par la décision d'Instagram de censurer la Une. "Il faut rentrer dans un standard, où tout le monde doit se ressembler. Et au final, on n'arrête pas de dire : 'détachez vous de ce qu'est le voisin'. On fait comment pour se détacher du voisin si on vous demande de rentrer dans des stéréotypes ? C'est n'importe quoi ! Les gens sont comme ils sont avec ce qu'ils sont. Essayez d'être qui vous êtes en essayant de rester en bonne santé le plus longtemps possible", a-t-elle continué. Et d'ajouter : "Sur une apparence physique, on va vous coller une étiquette. J'ai envie de vous dire merde ! On a des capacités humaines, on a des valeurs. On est juste différent".

"On représente physiquement ce que les autres ne veulent pas (...) Ouvrez vos chakras !", a conclu Anne-Sophie Joly.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article