Allocution de Macron : La "vélotypie", ce sous-titrage qui a intrigué les téléspectateurs - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Allocution de Macron : La "vélotypie", ce sous-titrage qui a intrigué les téléspectateurs

Afin de retranscrire le plus rapidement possible l'allocution prononcée jeudi par Emmanuel Macron sur le coronavirus, un sous-titrage particulier a été utilisée. Un procédé nécessitant un clavier à syllabes assisté d'un logiciel pour corriger les éventuelles coquilles... qui malgré tous les efforts de la technologie, ne sont pas passées inaperçues.
 
L'allocution télévisée du président Emmanuel Macron, en pleine crise de coronavirus, a été suivie par près de 22 millions de téléspectateurs, jeudi. Parmi eux, bon nombre ont davantage lu qu'écouté le discours du chef de l'État, absorbé par ce qui se tramait en bas de l'écran. Des sous-titres faisaient apparaître en temps réel les mots prononcés par le président. Ce dispositif, utilisé pour la toute première fois en direct par l'Élysée, a un nom : la vélotypie. Dans Culture Média, sur Europe 1, le journaliste Cyril Lacarrière nous en dit plus sur ce système qui en a intrigué plus d'un.
 
Une méthode de saisie de texte utilisant un clavier spécial fonctionnant comme un piano. L'utilisateur appuie alors sur plusieurs touches à la fois afin d'écrire des syllabes, et pas seulement des lettres seules. Ensuite, un logiciel informatique analyse ces données et détermine l'ordre des syllabes corrigeant ainsi rapidement les éventuelles coquilles.
 
La personne chargée du sous-titrage, qui tapait depuis l'intérieur du car-régie, a notamment suscité la curiosité des internautes qui n'ont pas manqué de relever les coquilles les plus insolites pour les partager sur les réseaux sociaux.
 
Emmanuel Macron n'aurait-il pas pu donner son texte en avance afin d'établir des sous-titrages dénués de fautes ? Si, mais ce dernier voulait se laisser la possibilité de sortir de son texte, ce qu'il a beaucoup fait, a confié à Europe 1 une des personnes chargées d'organiser cette allocution. L'Élysée, d'ailleurs, dit assumer parfaitement d’avoir choisi ce procédé pour ce discours très attendu.

Moi je dis mon chapeau à celui qui a dû écrire le sous-titrage en direct, sans connaitre le texte car modifié jusqu'à la dernière minute...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article