Coronavirus : Radio France active son plan de continuité d'activité pour la première fois de son histoire - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Coronavirus : Radio France active son plan de continuité d'activité pour la première fois de son histoire

Dans un message adressé aux salariés de Radio France, Sibyle Veil a annoncé l'activation du "plan de continuité d'activité" de Radio France pour faire face à la crise du coronavirus. "Comme tous les Français, nous sommes appelés à nous déplacer le moins possible", explique la PDG du groupe de l'audiovisuel public.
 
Ce plan, activé pour la première fois dans l'histoire du groupe, doit "préserver notre capacité à informer et à créer du lien entre les Français dans cette crise, aussi longtemps qu’elle durera. C’est une mission essentielle à la Nation, encore plus dans un moment d’incertitudes, d’angoisses légitimes et d’isolement pour beaucoup de Français", précise la PDG de Radio France.
 
Ce plan de continuité d'activité prévoit une limitation des déplacements des salariés avec un recours massif au télétravail. Pour les missions qui ne peuvent pas être remplies à distance, "nous prioriserons celles qui sont essentielles en cette période de crise, je pense notamment à l’information, pour que le nombre de personnes présentes sur site soit le plus restreint possible", précise Sibyle Veil. Ceux qui seront contraints de se rendre sur leur lieu de travail à Paris ou en régions, verront "les mesures de protection renforcées".
 
Le plan de continuité d'activité (PCA) rassemble l'ensemble des mesures visant à assurer le maintien des missions essentielles d'une l'entreprise, puis la reprise planifiée des activités. Ce type de plan est une obligation pour les "opérateurs d'importance vitale", dont Radio France fait partie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article