INEDIT - "Thalassa : Guadeloupe et Martinique, les sœurs des Antilles" dimanche 15 mars à 16h15 sur France 3 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

INEDIT - "Thalassa : Guadeloupe et Martinique, les sœurs des Antilles" dimanche 15 mars à 16h15 sur France 3

INEDIT - "Thalassa : Guadeloupe et Martinique, les sœurs des Antilles" dimanche 15 mars à 16h15 sur France 3

Un numéro inédit de "Thalassa : Guadeloupe et Martinique, les sœurs des Antilles" sera diffusé dimanche 15 mars à 16h15 sur France 3.

Thalassa vous invite à la découverte de femmes et d'hommes qui s'engagent pour préserver ce lien si précieux qu'ils entretiennent avec la mer.

Ils sont pêcheurs, ostréiculteurs, scientifiques ou entrepreneurs, et vont vous dévoiler les différentes facettes de nos côtes françaises. Certains s'investissent dans le monde maritime pour y trouver un travail avec du sens et des valeurs. D'autres se battent pour préserver un bout de terre fragilisé ou un patrimoine menacé.  Tous sont concernés par notre littoral. Comment vit-on aujourd'hui sur nos côtes françaises bouleversées par les conséquences du dérèglement climatique ? Quels sont les nouveaux besoins qui émergent pour se déplacer, se nourrir, se soigner, tout en exploitant de façon raisonnée les ressources maritimes ?

Thalassa vous emmène à la découverte des nouveaux enjeux maritimes de l'Hexagone.

GUADELOUPE ET MARTINIQUE, LES SOEURS DES ANTILLES

A près de 7000 kilomètres de la France métropolitaine, loin des fonds marins froids et sombres de la côte ouest, l'Océan Atlantique dévoile un tout autre visage. Un paradis marin aux eaux chaudes et cristallines, aux écosystèmes d'une richesse rare, peuplé d'animaux marins et entourant des terres paradisiaques : les Antilles.
De ce côté du globe, l'Atlantique se transforme en mer monde, avec 31 îles pour presque autant de nationalités. Parmi ces terres, les îles de la Guadeloupe et de la Martinique sont des îles aussi convoitées… que fantasmées.
 
Jamais sans ma yole :
Un bateau sans quille, avec un mât de 12m de haut et une voile pouvant aller jusqu'à 85m2. De part et autre de l'embarcation, des hommes suspendus dans l'air et sur l'eau sur des poutres qui équilibrent le bateau pour l'empêcher de sombrer. Ce navire si particulier c'est la yole, l'embarcation traditionnelle des pêcheurs martiniquais… unique au monde ! Aujourd'hui, si les pêcheurs ont troqué les imposantes voilures contre de puissants moteurs, la yole à voile traditionnelle elle continue de vivre dans le coeur de tous les martiniquais.

De parents à enfants, on se transmet de générations en générations la passion et les techniques de navigation si particulières à cette embarcation. Toute cette ferveur se concentre dans une compétition annuelle, un des plus gros événement sportif des Antilles: le tour de la Martinique. Pendant une semaine, l'île s'arrête pour vivre au rythme du tour : sportifs, salariés d'une entreprise, jeunes encore au collège, retraités, chômeurs, tous se donnent rendez-vous sur les départs des étapes pour encourager leurs champions, véritables athlètes au physique impressionnant.
 
Antilles, des îles sous surveillance :
Depuis plusieurs années, les Antilles françaises sont sous le feu de graves menaces environnementales : ouragans surpuissants, destruction des coraux, pollution des lagons aux pesticides et arrivées massives d'algues brunes qui étouffent tout sur leur passage, les sargasses. Face à cette pression sans précédents, des Antillais se mobilisent pour défendre leur littoral et leur mer. En Martinique, au large du rocher du Diamant, Celia Ortolé et les bénévoles de son association plongent toute l'année pour récolter les déchets en mer et mettent en place des dômes sous-marins qui accueillent des bouturages de coraux. Franck Dolique essaye lui de comprendre le phénomène d'invasion des Sargasses, ces algues qui prolifèrent de façon inexpliquée et qui étouffent le littoral antillais et ses activités touristiques. Pourtant, la mer est ici encore une source de richesses exceptionnelle. Il suffit pour cela d'accompagner le guide naturaliste Franck Mélane dans la réserve de biosphère de l'Unesco du Grand-cul-de-sac-marin et les mangroves de la Guadeloupe. Dans ces nurseries encore préservées mais sous surveillance, s'épanouissent une faune et une flore marine que Franck s'attache à faire connaître du grand public.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article