La Riche : Quel avenir pour le château du Plessis ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La Riche : Quel avenir pour le château du Plessis ?

La Riche : Quel avenir pour le château du Plessis ?

Organisé dans un café du centre-ville, un week-end « de soutien » a eu lieu hier, pour aborder la situation du château du Plessis (propriété de la Ville de Tours), à La Riche, car le monument est « en danger » d’après les interlocuteurs.

L’occupant des lieux depuis 1998 a évoqué ses difficultés avec l’actuelle municipalité, qui a cherché en 2016 à vendre le bâtiment de Louis XI, premier château de la Loire, d’un point de vue historique.

José Cano Lopez a aussi parlé du projet d’en faire un Centre culturel de rencontre. Cinq colistiers de listes de gauche et de celle de LREM ont chacun présenté leur projet pour ce lieu, tout en soutenant la vocation culturelle. Pour la liste menée par Nicolas Gautreau, Jean-Luc Dutreix a évoqué l’idée de résidence d’artistes, un peu comme la villa Médicis, ainsi qu’une cité de la musique. Pas opposé à la labellisation, Christophe Dupin (union des gauches) a parlé d’économie sociale et solidaire et de permaculture. Jean-Pierre Tolochard (liste de Benoist Pierre) veut associer la Métropole à ce lieu. Les colistiers de Michaël Cortot et de Philippe Lacaïle se prononcent aussi en faveur de la labellisation et souhaitent poursuivre le travail entrepris.

Wilfried Schwartz, le maire de La Riche, a précisé que le Plu de sa commune (avant qu’il ne devienne métropolitain) avait permis d’empêcher le principe de la vente du château. « En coulisse, il y a aussi eu des tentatives de modifier ce Plu, mais elles ont été avortées. »

Il est certain que le sujet sera de nouveau évoqué dans les prochains jours, y compris par le maire sortant.

Source La Nouvelle République

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article