Le Fil Actu - Municipales - Découvrez les résultats et les estimations qui sont donnes par les différents médias ce soir - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Municipales - Découvrez les résultats et les estimations qui sont donnes par les différents médias ce soir

Le Fil Actu - Municipales - Découvrez les résultats et les estimations qui sont donnes par les différents médias ce soir

21h40: A Toulouse, Moudenc (LR-LREM, 35,3%) devance Maurice (EELV, 28,3%) et Pellefigue (PS, 18,1%) (estimation AFP).

21h12: A Paris, Anne Hidalgo est nettement en tête, avec 30,2% des voix selon l'estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Info. La maire sortante socialiste devance Rachida Dati (22%) et Agnès Buzyn (17,6%).

21h08: A Lyon, c'est la liste EELV de Grégory Doucet qui arrive en tête, avec 29% des voix selon l'estimation Ipsos/Sopra Steria, pour France Info, devant Etienne Blanc (LR, 16,7%). La liste dont fait partie Gérard Collomb n'arrive que troisième, avec 14,9% des voix.

20h58: A Bordeaux, Nicolas Florian (LR-Modem) est devancé par la liste EELV-PS-PCF de Pierre Hurmic, 33,4% contre 35,9% selon une estimation Ipsos/Sopra Steria, rapporte France Info

20h52: Edouard Philippe : "C'est parce que les autorités sanitaires nous ont assuré que ce scrutin pouvait se dérouler dans des conditions satisfaisantes que nous avons pris la décision d'organiser ce premier tour."

"Le taux d'abstention élevé que nous enregistrons témoigne de l'inquiétude élevée de nos concitoyens."

Edouard Philippe indique qu'il réunira le conseil scientifique en début de semaine, puis réunira les chefs de partis, "dans une transparence totale et dans un esprit de consensus républicain".

"Dans les prochains jours, c'est la crise sanitaire qui continuera à nous mobiliser."

20h40: Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national : "Maintenir ses élections municipales est un choix incompréhensible pour nos compatriotes. Le second tour n'aura manifestement pas lieu, compte tenu de l'aggravation prévisible de l'épidémie. Il faut donc considérer comme acquises les élections conclues au premier tour, et reporter les autres."

"Un jour, le bilan devra être tiré des décisions prises du président de la République, et surtout des décisions qui n'ont pas été prises."

20h37: Christophe Castaner : "Le niveau de participation n'a rien d'inédit pour des élections dans notre pays. (...) En 2017, le taux de participation au premier tour des législatives était de 48,7%."

"Tous les bureaux de vote, sans exception, ont pu ouvrir leur porte et accueillir les électeurs. (...) Je veux saluer tous les électeurs qui se sont déplacés et qui ont veillé de leur mieux à respecter les gestes barrières et à respecter les consignes simples que nous avions diffusées tout au long de la semaine."

"Nous veillerons à ce que les lieux publics soient désinfectés après les opérations de vote."

Voici les résultats et les estimations du 1er tour : 

La maire sortante, Martine Aubry, sort vainqueur du premier tour des élections municipales à Lille avec 30,0% des voix. 

Le candidat du Rassemblement National, Louis Aliot, obtient 36,5% des voix au premier tour des élections municipales, à Perpignan.

Au Havre, Edouard Philippe est donné en tête au premier tour, avec 43% contre 34% à son rival communiste.

A Fréjus (Var), David Rachline est réélu dès le premier tour.

A Tourcoing (Nord), le ministre Gérald Darmanin est réélu dès le premier tour.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, annonce sur Twitter sa réélection à Coulomiers.

A Hénin-Beaumont, le candidat et maire sortant du Rassemblement nationale, Steeve Briois, a été réélu.

La maire socialiste sortante de Denain (Nord) a annoncé ce soir sa victoire «très nette» au soir du premier tour des élections municipales, face notamment au porte-parole du Rassemblement national Sébastien Chenu.

Jean-François Copé annonce sur France 3 Ile-de-France sa réélection à Meaux avec un score triomphal de 76%. 

Au Mans, l'ancien ministre PS et maire sortant Stéphane Le Foll est largement en tête. Selon les résultats définitifs, il obtient 41,99% des voix, contre 13,24% pour son poursuivant le plus proche (divers gauche).

17h45: Estimation IFOP avec un score quasi identique.

17h27: Selon l'estimation ELABE / BFMTV, l'abstention finale sera de 56% à 20h soit un record historique.

17h00: La participation à 17h est de 38,77% contre 54,72% en 2014 pour le premier tour à la même heure (Ministère de l'Intérieur).
 
 
11h46: Le ministère de l'Intérieur a annoncé que la participation à midi pour premier tour des élections municipales était de 18,38%.
 
Pour mémoire, ce chiffre était dimanche dernier à la même heure de 23,16% en 2014 pour le premier tour et de 19,83% pour le second tour. 

08h28: Edouard Philippe vient de voter au Havre en prenant les mesures de précaution préconisées.

08h07: Nicolas Sarkozy vient de voter.

08h00 : Les bureaux de vote ouvrent dans l'hexagone.

07h26: Plusieurs présidents de régions ont demandé sur Twitter un report du premier tour. C'est le cas, notamment, de Carole Delga (Occitanie), contactée par Le Parisien, Renaud Muselier (Provence Alpes Côte d'Azur), Hervé Morin (Normandie) ou encore Gilles Simeoni (président du conseil exécutif de Corse). « Les Français ne comprendraient pas qu'on leur demande d'aller voter ce dimanche. Même si l'organisation avait été bien faite, que les maires respectaient les consignes pour que tout se passe bien, le climat sera tellement particulier qu'il ne sera pas propice à un débat démocratique apaisé avant le second tour », argue la première.

Selon RTL, après les déclarations d'Edouard Philippe sur le maintien du premier tour du scrutin dimanche 15 mars, des hauts responsables de la majorité, au premier rang desquels François Bayrou, ont demandé ce soir à Emmanuel Macron l’annulation du premier tour. Ils souhaitent aussi le report des élections municipales. Le président du MoDem a invoqué l’urgence sanitaire. Sur le site Atlantico des spécialistes de santé publique, urgentistes, réanimateurs, anesthésistes ou responsable de centre de prévention des infections, une quinzaine de médecins demandent à Emmanuel Macron de prendre la mesure de la situation sanitaire à laquelle ils sont confrontés et demandent l'annulation cette nuit des élections de demain.

"Monsieur le président de la République, dans ce contexte, il nous semble indispensable de repousser les élections dans une démarche de protection de la santé de chacun de nos concitoyens. Ne pas le faire reviendrait à exposer davantage les Français à ce danger. Nous ne sommes en effet qu'au début de cette épidémie."

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article