Le Fil Actu - Virus - En France ce soir, on enregistre 12.612 cas dont 1.297 personnes dans un état grave. 450 décès enregistrés - "Le pic en France est prévu dans 5 à 8 jours" - L'Italie annonce un terrible record: 627 morts en 24 heures - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Virus - En France ce soir, on enregistre 12.612 cas dont 1.297 personnes dans un état grave. 450 décès enregistrés - "Le pic en France est prévu dans 5 à 8 jours" - L'Italie annonce un terrible record: 627 morts en 24 heures

Le Fil Actu - Virus - En France ce soir, on enregistre 12.612 cas dont 1.297 personnes dans un état grave. 450 décès enregistrés - "Le pic en France est prévu dans 5 à 8 jours" - L'Italie annonce un terrible record: 627 morts en 24 heures

19h25: Jerôme Salomon, DG de la Santé prend la parole comme chaque soir : 

"En France ce soir, on enregistre 12.612 cas dont 1.297 personnes dans un état grave. 450 décès enregistrés. La prolongation du confinement est une possibilité qui dépendra du comportement de chacun. La situation s'aggrave dans l'hexagone avec une circulation virale qui s'accentue dans plusieurs régions, notre objectif c'est de décaler le pic de l'épidémie pour ralentir le nombre d'hospitalisations. Le Grand-Est, la Corse, la Bourgogne-Franche Compté, l'Auvergne Rhone-Alpes et la Nouvelle Aquitaine sont les 7 régions les plus touchées. On attend le pic dans 5 ou 8 jours. Tout le personnel soignant est désormais mobilisé, y compris la réserve sanitaire."

Malgré les avis de plus en plus de médecin Jérôme Salomon répète que le port du masque n'est pas nécessaire pour les personnes saines. Il précise que "plusieurs millions de masques vont arriver dans les prochains mois" en provenance de l'étranger.

18h38: La Belgique décide ce soir de fermer ses frontières pour tout déplacement «non essentiel» afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem. Concrètement le trafic du fret et des camions reste autorisé, ainsi que le retour de l’étranger des ressortissants belges, a précisé le ministre. La décision, a-t-il souligné, a été prise à l’issue de «contacts intensifs» avec les cinq pays concernés : France, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg et Royaume-Uni.

18h34: Le gouvernement britannique ordonne la fermeture des pubs, restaurants, cinémas, salles de gym et théâtres...

Le Premier ministre britannique a ordonné ce jeudi la fermeture des pubs, restaurants, cinémas et théâtres.

«Nous disons aux cafés, bars et restaurants de fermer ce soir dès qu’ils le peuvent raisonnablement et de ne pas ouvrir demain», a déclaré le Premier ministre Boris Johnson lors d’une conférence de presse, ajoutant donner la même consigne aux «boîtes de nuit, théâtres, cinémas, salles de gym et centres de loisirs».

18h18: Nouveau terrible record en Italie avec 627 morts en 24 heures. Il s'agit d'un nouveau record. La barre des 4000 morts depuis le début de l'épidémie a été franchie dans le pays.

18h16: Un nouveau détenu et neuf agents pénitentiaires ont été testés positifs au coronavirus en France, d'après les chiffres communiqués par la Direction de l'administration pénitentiaire (DAP). Un seul autre détenu avait été testé positif jusqu'ici : un homme de 74 ans incarcéré à la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne et décédé lundi soir. Le nouveau détenu positif fait partie du centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier, dans Hérault. Il était déjà en "isolement sanitaire, en cellule individuelle, depuis deux jours", selon la DAP.

17h47: L'UEFA annonce que le championnat européen de football aura lieu du 11 juin au 22 juillet 2021, et s'appellera tout de même "Euro-2020".

17h02: New York décrète l'arrêt de toute activité non essentielle et interdit les rassemblements.

16h45: Christophe Castaner, Ministre de l'Intérieur : "La meilleure façon de combattre le virus est de rester chez soi."

"Je voudrais ré insister une nouvelle fois : la meilleure façon de combattre le Covid-19, c'est de rester chez soi et ne pas chercher à exploiter les dérogations exceptionnelles sur le déplacement."

"Les mesures ne vont pas être durcies mais leur mise en oeuvre va être appliquée de façon plus stricte encore", assure le ministre de l'Intérieur. "Des contrôles vont être faits dans toutes les gares, dans tous les aéroports."

"J'invite les maires à utiliser la totalité de leurs pouvoirs de police", indique Christophe Castaner. "Il ne s'agit pas d'établir un couvre feu national sur l'ensemble du territoire mais d'accompagner les initiatives locales, comme celle du maire de Nice" qui a mis en place un couvre feu dans sa ville à partir d'aujourd'hui. "Il ne s'agit pas d'arrêter le pays (...) si des mesures doivent être prolongées ou durcies, évidemment, la décision politique sera au rendez-vous".

"Il y a une très grande majorité des Français qui respectent les règles mais une minorité qui cherche à les détourner."

"Depuis 72 heures, les forces de sécurité intérieures font l'objet de très nombreux outrages, de très nombreuses agressions", explique le ministre.

16h30: Le préfet de police de Paris Didier Lallement lance un appel au civisme, déclarant que "certains n'ont pas compris l'importance des mesures" de confinement. "Les efforts de la plupart de nos concitoyens sont remarquables", a néanmoins ajouté le préfet de police de Paris qui n'envisage pas de mise en place d'un couvre-feu dans la capitale.

15h56: Les réseaux télécoms, très fortement sollicités du fait du recours massif au télétravail et au confinement, "peuvent tenir", a affirmé vendredi le PDG d'Orange Stéphane Richard, se déclarant "prudent mais clairement rassurant" sur ce sujet.

"Nous avons un réseau qui a été conçu pour absorber des flux considérables" et est construit en prévision "d'un rythme régulier d'augmentation des usages", a-t-il dit vendredi sur RTL.

Sur le mobile par exemple, "on a un volume de +data+ (données NDLR) qui augmente de 40% chaque année, donc on est toujours obligé d'anticiper de plusieurs années", a-t-il dit.

Le PDG d'Orange a toutefois appelé les consommateurs a utiliser en priorité le WiFi lorsqu'ils le peuvent - chez eux par exemple - pour éviter de trop solliciter les réseaux mobiles.

"Si on veut que ces réseaux tiennent, et ils peuvent tenir, le premier geste c'est utiliser au maximum le WiFi donc le fixe", a-t-il souligné.

Selon Stéphane Richard, la situation actuelle, et notamment le télétravail "multiplié par 7", a mené à un "trafic voix multiplié par 2", la visioconférence "multipliée par 2", "et il y a des messageries internet comme WhatsApp dont on estime que le volume a été multiplié par 5".

D'un point de vue technique, les opérateurs ont "deux points de vigilance", l'interconnexion des réseaux et le trafic sur les câbles sous-marins vers les Etats-Unis.

Les opérateurs sont en train de renforcer les capacités d'interconnexion, qui permettent à un abonné d'un réseau de joindre l'abonné d'un autre réseau.

"Cela explique les difficultés que certains ont pu rencontrer ces derniers jours", a-t-il indiqué.

Et pour faire face à la montée en puissance du trafic de données vers les Etats-Unis - du fait de la vidéo à la demande ou des jeux vidéo en réseau par exemple -, Orange a "pris la décision de multiplier par deux la capacité de ces câbles, c'est pratiquement déjà opérationnel", a-t-il dit.

En cas de saturation des réseaux, les opérateurs télécoms peuvent être amené à donner la priorité au trafic lié aux services d'urgence ou aux usages de télétravail, au détriment d'usages plus "ludiques", a expliqué M. Richard.

"Nous avons déjà saisi le régulateur" des télécoms pour pouvoir parer à cette éventualité, qui dérogerait au grand principe de la "neutralité du net".

"Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui", a-t-il dit.

13h41: A Paris, les quais de Seine, l'esplanade des Invalides et le Champs de Mars vont être fermés, annonce BFM Paris, qui précise que la décision a été prise conjointement par la maire de Paris Anne Hidalgo et le Préfet de police de Paris. "En revanche, la fermeture des marchés parisiens n'est pas envisagée pour le moment. ", peut-on lire.

13h19: La police annonce un renforcement des contrôles dans les gares ce soir et durant tout le week-end. "Les départs en vacances et en week-end ne font pas partie des cas dérogatoires" annonce le préfet de police.

13h18: Neuf personnels de la pénitentiaire ont été testés positifs au coronavirus en France et environ 230 détenus ont été placés en confinement sanitaire, a annoncé à l'AFP la direction de l'administration pénitentiaire (DAP). Un seul détenu, un homme de 74 ans qui était incarcéré depuis le 8 mars à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a été testé positif jusqu'ici. Décédé lundi soir, il n'avait pas été en contact avec le reste de la population carcérale, selon le ministère de la Justice.

Environ un tiers des 230 détenus placés en confinement sont incarcérés en région parisienne, a précisé la DAP. 

13h07: La SNCF détaille le trafic ferroviaire qui est de plus en plus réduit à la suite des mesures de confinement de la population française. Circulent seulement 15% des TGV, Ouigo et Intercités, 25% du trafic est assuré pour les TER, 35% sur le réseau Transilien de la banlieue parisienne.

12h49: Christian Estrosi annonce chez Audrey-Crespo Marra sur LCI l'instauration d'un couvre-feu à Nice dès ce soir à 20 heures.

 "Je viens de prendre l'arrêté, explique le maire de la ville. A partir de 20h, une fois les commerces et pharmacies fermés, plus personne n'a de raison de sortir. Donc on ne sort plus, sauf les personnels spécifiquement autorisés par cet arrêté : personnel médical, ou social pour ceux qui font des visites à domicile de personnes fragiles pour le portage de repas par exemple.", a-t-il détaillé également au JDD.

12h12: La ministre de la Justice Nicole Belloubet ouvre la voie à la libération anticipée de détenus malades et d'autres en fin de peine.

12h05: L'Espagne passe la barre des 1000 morts.

11h54: La pandémie du nouveau coronavirus a tué plus de 10.000 personnes dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de données officielles vendredi à 10h30.

 Au total, 10.080 décès ont été recensés, la majorité en Europe (4.932) et en Asie (3.431). Avec 3.405 morts, l'Italie est le pays le plus touché devant la Chine (3.248), foyer initial de la contagion, et l’Iran (1.433). 

11h43: Un navire de la marine nationale évacuera des malades d'Ajaccio ce week-end, annonce la préfecture.

La Corse compte au total 164 cas testés positifs au coronavirus, selon le bilan de l'Agence régionale de santé publié jeudi soir.

Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre de la marine nationale sera envoyé à Ajaccio ce week-end pour "l'évacuation sanitaire de patients atteints du Covid-19" vers des établissements de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a annoncé la préfecture de Corse.

Cette mesure  prise par le président de la République Emmanuel Macron "a pour but de soulager le service de réanimation du centre hospitalier d’Ajaccio afin d’anticiper la réponse de l’hôpital aux besoins d'hospitalisation des patients les plus graves", précise la préfecture.

11h38: La Belgique enregistre un bond du nombre de décès et passe la barre des 2 000 cas. La Belgique enregistre en effet aujourd'hui 2 257 cas confirmés de nouveau coronavirus. Le nombre de décès a bondi de 21 à 37, annonce le centre de crise national lors d'une conférence de presse.

10h12: Emmanuel Macron, à la cellule Interministérielle de Crise :

"Nous face à une crise inédite avec des défis logistiques nouveaux."

"Il faut pouvoir nous réorganiser à chaque instant, et garder notre capacité d'anticipation. Je félicite ceux qui avaient prévu tous les éléments de la crise une fois qu'elle a eu lieu".

"Nous sommes au début de cette crise. Nous avons pris des mesures exceptionnelles pour absorber cette première vague."

"Nous avons besoin de garder beaucoup de réactivité, il faut pouvoir nous réorganiser à chaque instant, faire face aux imprévus. Mais en même temps garder notre capacité d'anticipation, connaitre les prochains défis qui seront les nôtres."

10h08: Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, invite sur LCI les entreprises qui continuent à faire travailler leurs salariés à faire un geste. "J'invite toutes les fédérations, toutes les entreprises qui ont un accord d'intéressement, notamment dans le secteurs vitaux à verser cette prime de 1 000 euros qui est totalement défiscalisée".

10h03: Tous les bureaux de poste sont fermés demain exceptionnellement - La distribution du courrier ne sera pas assurée.

"Prenant en considération la réduction de ses effectifs compte tenu des mesures de confinement", La Poste a décidé de fermer exceptionnellement samedi ses bureaux de poste et ses services de tri, de distribution du courrier et du colis.

"La priorité de La Poste est la protection de la santé des postières et des postiers. Elle adapte en conséquence ses organisations pour maintenir les services essentiels à la population et contribuer à l’effort de la Nation", souligne-t-elle dans un communiqué.

09h58: Dans un communiqué, les pompiers réclament des masques de protection à l'Etat. Une pénurie «d'autant plus problématique (...) que 84% de leurs interventions (une toutes les 7 secondes en moyenne) concernent "du secours d'urgence aux personnes"», indique la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF).

«Dans les prochains jours», des casernes seront «en rupture de masques chirurgicaux et FFP2», et les missions des pompiers «seront alors irréalisables». «Il est aujourd'hui urgent d'agir pour celles et ceux qui agissent».

09h37: Le maire de Nice Christian Estrosi annonce sur LCI la fermeture de la Promenade des Anglais.

"J'envisage même de prendre des mesures de couvre-feu sauf pour les personnels indispensables au plan sanitaire pour la ville", a-t-il indiqué.

09h32: Sur franceinfo, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, annonce que 130 000 Français sont bloqués à l'étranger actuellement. Et de préciser que c'est à eux de payer leur billet retour pour la France.

 «Nous voulons qu'ils rentrent» mais «il faut que nos compatriotes qui veulent rentrer fassent preuve de sang-froid», a indiqué le ministre des Affaires étrangères. Avant d'évoquer le cas du Maroc qui avait fermé ses frontières et annulé tous ses vols vers la France. «Il a fallu beaucoup d'actions pour mettre en oeuvre des vols grâce à la coopération», a déclaré le ministre. «Chaque citoyen doit pouvoir revenir», a conclu Jean-Yves Le Drian.

Et d'indiquer:  «nous avons mis en place un dispositif avec Air France», expliquant qu'il s'agissait aussi de contenir la flambée des prix des billets d'avion qui empêche certains voyageurs de rentrer. 

07h52: La situation s'améliore progressivement en Chine, où aucun cas local n'a été détecté. Le ministère de la santé a, en revanche, annoncé vendredi un record de 39 nouveaux cas importés contre 34 la veille, portant le total à 228. Le nombre de nouveaux morts journaliers a fortement chuté dans le pays ces dernières semaines, puisque seuls trois ont été annoncés vendredi.

07h33: La durée du confinement sera de "six semaines, voire plus", estime sur franceinfo le docteur Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat à Paris et membre du conseil scientifique sur le coronavirus.

06h34: Emmanuel Macron réunit ce matin un nouveau conseil de défense consacré à la crise du coronavirus, au quatrième jour d'un confinement que les autorités jugent insuffisamment respecté et qui risque fort de se prolonger au-delà des quinze jours prévus initialement. Avec le Premier ministre Edouard Philippe et les principaux ministres concernés, le président devrait notamment faire le point sur la mise en oeuvre des mesures de restriction de circulation qu'il a annoncées lundi. Le confinement imposé en France pour tenter de ralentir l'épidémie galopante de coronavirus, encore largement transgressé, devrait "très vraisemblablement" être prolongé au-delà des deux semaines initiales, de l'avis des autorités sanitaires. Il faudra attendre "entre deux et quatre semaines" pour en observer les effets sur la dynamique de l'épidémie, a estimé la directrice générale de l'agence sanitaire Santé publique France, Geneviève Chêne.

Les restrictions ont convaincu jeudi le Festival de Cannes, le plus grand rendez-vous du cinéma mondial, prévu du 12 au 23 mai, à annoncer son possible report "fin juin, début juillet". Mais les Français semblent avoir du mal à prendre conscience de la réalité.

En visite jeudi à l'Institut Pasteur à Paris, Emmanuel Macron a regretté qu'ils prennent "à la légère" les consignes et continuent de traîner dehors, profitant du beau temps. Cent mille membres des forces de l'ordre ont été déployés, infligeant une amende forfaitaire de 135 euros en cas de "violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile".

06h02: L'Italie est devenue jeudi, devant la Chine, le pays le plus endeuillé au monde par le coronavirus, qui pourrait coûter des "millions" de vie, a prévenu l'ONU, faute de solidarité envers les pays pauvres. Petite lueur d'espoir : le président américain Donald Trump a promis un recours imminent à la chloroquine, un antipaludéen, comme possible traitement pour les malades du Covid-19. Un optimisme qu'ont immédiatement tempéré les autorités sanitaires.

Le virus, véritable "ennemi de l'humanité", selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà contaminé plus de 240.000 personnes dans le monde et en a tué plus de 9.800. Et les bilans ne cessent de s'alourdir: au cours des dernières 24 heures, 427 patients ont succombé en Italie, 169 en Espagne, 149 en Iran, 108 en France... poussant les autorités à renforcer les mesures de confinement, au risque de peser encore un peu plus sur l'économie et le moral des populations. Au-delà du drame sanitaire, le nouveau coronavirus risque en effet de plonger le monde dans la récession, malgré les milliards de dollars débloqués en urgence aux Etats-Unis et en Europe.

05h28: Pas de stars sur la Croisette au printemps: face à l'épidémie de coronavirus, le Festival de Cannes renonce à se tenir, comme prévu, courant mai, mais n'exclut pas un report de quelques semaines. Après l'Euro de football et Roland Garros dans le milieu sportif, tous deux reportés, le festival de Cannes était une des dernières grandes manifestations internationales à n'avoir pas fait d'annonce sur son édition 2020. "Aujourd’hui, nous avons pris la décision suivante : le Festival de Cannes ne pourra se tenir aux dates prévues, du 12 au 23 mai prochains", indiquent les organisateurs jeudi soir dans un communiqué, évoquant "plusieurs hypothèses", "dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin - début juillet 2020".

Jeudi 19 mars 2020

20h26: Après avoir démenti l'information ce week-end, le Festival de cannes confirme finalement qu'il n'aura pas lieu en mai.

19h41: La barre des 10.000 cas dépassée en France (1.0995) et 372 décès (+108). Plus de 1.120 personnes sont aujourd'hui en réanimation dans les hôpitaux en France. 

Le DG de la santé répond aux questions des journalistes après avoir annoncé le bilan du soir : "Nous sommes face à une épidémie très important, très rapide. Il faut rester chez vous, si vous voulez éviter d'autres décès. Pour les personnes malades chez elles, sans gravité, il faut appeler son médecin, utiliser la télé-médecine."

18h54: Edouard Philippe a annoncé le report des conseils municipaux élus au premier tour, supposés se tenir de vendredi à dimanche. Les équipes sortantes d'environ 30.000 communes voient donc leur mandat prolongé jusqu'à la mi-mai. A cette date, un rapport devra indiquer "s'il est possible d'installer les conseils municipaux", au regard des conditions sanitaires, selon le Premier ministre.

18h18: Les transports en commun à Paris et dans son agglomération seront à nouveau réduits demain, avec un service assuré à 50 % sur tous les réseaux, a indiqué la RATP. L'entreprise prévoit en moyenne un métro sur deux, un tramway sur deux et un RER sur deux, mais aussi un autobus sur deux, contre 70 % les trois jours précédents.

18h01: Le bilan de l'épidémie en Italie atteint désormais 3.405 morts et dépasse désormais celui de la Chine.

Avec 427 décès en 24 heures, l'Italie devient donc le premier pays pour le nombre de morts dus à l'épidémie de Covid-19 devant la Chine (3 245), l'Iran (1 284) et l'Espagne (767). L'Italie avait recensé officiellement ses deux premiers morts le 22 février.

17h30: Emmanuel Macron déplore que "trop" de Français continuent à "prendre à la légère" les consignes de confinement qui "ne sont pas parfaitement respectées". "Quand je vois que des gens continuent à aller au parc, à la plage ou à se ruer sur les marchés ouverts", c'est qu'"ils n'ont pas compris les messages", a déclaré le chef de l'Etat en marge d'une visite à l'Institut Pasteur à Paris.

16h14: Les travaux préparatoires à l'installation d'un hôpital de campagne à Mulhouse (Haut-Rhin) ont débuté. Il doit servir à réduire la tension sur les hôpitaux civils dans la région et doit se composer d'une unité de 30 lits.

16h04: Emmanuel Macron vient d'arriver à l'Institut Pasteur où il adressera un message de soutien aux chercheurs en pleine épidémie de coronavirus, a appris le service politique de franceinfo. Il est accompagné d'une délégation très restreinte, avec à ses côtés la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal.

15h57: Le prince Albert II a été testé positif au Covid-19 mais "son état n'inspire aucune inquiétude", indique le palais de Monaco. "Le Prince souverain est suivi de près par son médecin traitant et des spécialistes du Centre hospitalier Princesse Grace (CHPG). Le prince Albert continue de travailler depuis le bureau de ses appartements privés ; il est en liaison permanente avec les membres de son cabinet, de son gouvernement ainsi qu’avec ses plus proches collaborateurs."

Le prince Albert II est officiellement le premier chef d’État atteint par le coronavirus. Cette annonce arrive quatre jours après la publication d’un communiqué de presse du gouvernement princier révélant la contamination au virus du Ministre d’État Serge Telle. Mardi 17 mars, dans une allocution diffusée sur la chaîne du gouvernement princier Monaco Info, le prince Albert II s’adressait aux Monégasques d’un ton grave. Le souverain rappelait alors que "ce sont les déplacements de personnes qui favorisent sa propagation". 

15h12: Le Ministère de la Justice indique sur Twitter que "L'entrée en vigueur des mesures générales de confinement a des conséquences sur la vie quotidienne des détenus. Afin d'accompagner ces restrictions, des mesures exceptionnelles s'appliqueront dès le 23 mars". Avant d'indiquer que "chaque détenu pourra bénéficier d'un crédit de 40 euros par mois sur son compte téléphonique, utilisable dans les établissements équipés de téléphones en cellule ou depuis les cabines téléphoniques."

14h40:  L'Inde annonce l'interdiction d'atterrissage des vols internationaux sur son territoire pour une semaine à partir de dimanche, afin de tenter de contenir la propagation du nouveau coronavirus.

Les autorités ont aussi appelé tous les Indiens âgés de plus de 65 ans et les enfants de moins de 10 ans à "rester à la maison" et éviter les sorties.

14h12: Les compagnies aériennes, touchées de plein fouet par la pandémie de coronavirus, ont besoin d'une aide d'urgence de jusqu'à 200 milliards de dollars (185 milliards d'euros), a estimé jeudi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Cette aide pourrait prendre la forme d'un "soutien financier direct" aux transporteurs de passagers et de frêt pour compenser leur manque à gagner et combler leurs trous de trésorerie, mais également de prêts et de garanties par les gouvernements et les banques centrales, ou encore d'allègements d'impôts et de charges sociales, précise l'Iata dans un communiqué.

Le 5 mars, l'Iata estimait que le virus pourrait coûter au transport aérien jusqu'à 113 milliards de dollars de pertes de revenus en 2020, mais les conditions se sont nettement dégradées depuis avec l'interdiction américaine d'entrée aux Etats-Unis des voyageurs en provenance d'Europe, les restrictions d'autres pays à l'entrée sur leur territoire puis la fermeture aux non-Européens de l'espace Schengen.

13h06: Le préfet de police de Paris et la maire de Paris Anne Hidalgo appellent à "limiter les déplacements au strict nécessaire."

12h44: Le nombre de décès en Espagne passe à 767, soit 209 morts en plus en 24h, selon les autorités.

12h32: Un arrêté préfectoral va interdire l'accès à toutes les plages des Alpes-Maritimes, selon Nice Matin. La décision a été prise par le préfet des Alpes-Maritime, Bernard Gonzalez.

11h47: Le président de la République exhorte les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité "dans le respect des règles de sécurité sanitaire", malgré les difficultés provoquées par la crise du coronavirus, indique l'Elysée.

Et d'appeler à "la responsabilité 'civique' des entreprises pour poursuivre leur activité lorsque cela est possible" et sur "l'importance pour les salariés des entreprises qui se sont mis en conformité avec les règles sanitaires d'aller travailler sur les sites de production", a précisé la présidence.

10h52: Christophe Castananer affirme que les policiers "ne sont pas en risque" face au covid-19, mais reconnaît des "dysfonctionnements", alors que des syndicat appellent au droit de retrait pour obtenir des masques de protection.

"Nous ne sommes pas dans la situation des personnels de santé qui sont confrontés directement à des malades", a martelé Christophe Castaner.

Suite aux déclarations du Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé (DGS), le  ministre de l'Intérieur a rappelé qu'il est "inutile et même contradictoire en terme de santé de porter un masque en permanence dans la rue".

10h50: "Les masques FFP2, les masques chirurgicaux, sont des biens précieux, vitaux, que nous devons utiliser avec la plus grande parcimonie. Celles et ceux qui ne se voient pas recommander l'utilisation des masques ne doivent pas en porter." Déclare à l'Assemblée le ministre de la Santé , en précisant que 30 millions de masques avaient été déstockés et livrés "depuis 3 jours".

09h54: Interrogé sur les problèmes de manque de masques, Edouard Philippe répond : "Le port du masque pour la population générale n'est pas recommandée. D'abord parce que l'utilité du port du masque de façon générale est inutile et prive ceux qui ont besoin des masques parce que leur activité les places (...) directement au contact des malades", a-t-il expliqué.

09h39: Une prolongation du confinement,qui est fixé pour le moment à 15 jours, serait "très vraisemblablement nécessaire", selon Santé Publique France.

Et d'ajouter qu'il faudrait attendre "entre 2 et 4 semaines" pour observer un changement dans la dynamique de l'épidémie de coronavirus.

Les dynamiques de l'épidémie "dépendent de l'adhésion de chacun aux mesures barrières et de confinement" a-t-elle indiqué, estimant qu'"un freinage important" de l'épidémie devrait pouvoir être observé "dans les 2 à 4 semaines".

09h37: Jusqu'à 40 stations du métro de Londres sont fermées aujourd'hui, suite aux recommandations du gouvernement britannique incitant à éviter tout déplacement non essentiel, annonce Transport for London (TFL).

"Jusqu'à 40 stations de métro qui n'ont pas de correspondance avec d'autres lignes seront fermées jusqu'à nouvel ordre", a précisé TFL dans un communiqué. 

Le service de nuit existant sur certaines lignes est supprimé les vendredis et samedis tandis que les dessertes de bus seront réduites. 

09h01: En Italie, les mesures de confinement seront "prolongées"au-delà du 3 avril, annonce le gouvernement.  Giuseppe Conte n'a pas donné de date pour cette prolongation au-delà du 3 avril. "Les mesures que nous avons prises, tant celle qui a entraîné la fermeture d'une grande partie des entreprises et des activités individuelles dans le pays, que celle concernant l'école, ne peuvent être que prolongées à leur échéance", a déclaré le chef du gouvernement italien dans le quotidien Il Corriere della Sera.

06h48: Ce matin, les autorités chinoises ont annoncé que pour la première fois aucune contamination d'origine locale n'avait été détectée sur leur territoire. 

06h45: L'Australie va interdire l'entrée aux étrangers, sauf résidents, annonce le Premier ministre. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a justifié cette décision par le fait que "la très grande majorité des cas en Australie ont été importés".

06h38: Le coronavirus a causé 89 nouveaux décès en 24 heures en France. Ce mercredi soir, 3.626 malades sont hospitalisés, dont 931 en réanimation parmi lesquels 50% ont "moins de 60 ans ", a annoncé le ministère de la Santé lors de sa prise de parole quotidienne. "Nous avons désormais une épidémie (...) qui s'aggrave rapidement", a déclaré le directeur de la Santé Jérôme Salomon.

06h29: Un navire-hôpital, le USNS Comfort, avec quelque 1.000 chambres, doit être envoyé dans le port de New York, a annoncé Andrew Cuomo, gouverneur de l'État, l'un des plus touchés. On ignore quand le navire arrivera dans la première métropole américaine. M. Cuomo a salué une "mesure extraordinaire", qui doit contribuer à renforcer la capacité d'accueil des hôpitaux -- premier sujet d'inquiétude à court terme. Il a indiqué que New York, l'un des États les plus touchés avec plus de 2.300 cas et 20 morts, pourrait avoir besoin de 110.000 lits d'ici 45 jours - contre une capacité limitée à 53.000 actuellement. Le gouverneur démocrate, très critique de la Maison Blanche au début de la crise, s'est félicité d'avoir désormais "un très bon dialogue" avec Donald Trump sur ce dossier. "Nous sommes en guerre, et nous sommes dans la même tranchée", a déclaré le gouverneur. "Je peux vous dire qu'il est pleinement engagé à essayer d'aider New York. Il est très créatif et énergique". Le Corps des ingénieurs de l'armée (US Army Corps of Engineers), qui dépend également du ministère de la Défense, va lui aussi entrer en action, comme le réclamait depuis quelques jours M. Cuomo.

06h05: Le ministère français des Armées a décidé de livrer cinq millions de masques chirurgicaux, a annoncé  la ministre Florence Parly alors que la France en manque cruellement dans la lutte contre le coronavirus. Les masques appartenant à des stocks de l'armée seront mis à la disposition du ministère de la Solidarité et de la Santé, précise-t-elle dans un tweet accompagné de photos de ces stocks.

05h03: Le gouvernement américain a commandé 500 millions de masques du type N95 dans le contexte de la pandémie de Covid-19, a annoncé Donald Trump, sans donner de détail sur les entreprises concernées. Plusieurs entreprises américaines ont déjà entrepris la confection de ces masques, selon le président américain. Le gouvernement américain a aussi demandé aux entreprises de construction de faire dons de leurs masques au secteur de la santé, a assuré Donald Trump. Ces masques sont désormais nécessaires aux docteurs et personnels soignants qui prennent en charge les patients infectés au Covid-19. Contrairement aux masques chirurgicaux, ces masques N95 garantissent une meilleure protection contre les infections potentielles aux bactéries et virus dans l'air.

Source JMM et JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article