Le JT du 13h de TF1 du 10 mars - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du 13h de TF1 du 10 mars

Le JT du 13h de TF1 du 10 mars

Chaque jour, je vous proposerai certains reportages du JT de 13h de TF1 présenté par Jean-Pierre Pernaut.

Au programme du journal du 10 mars : 

Comment les habitants de Rome vivent-ils l'épidémie de coronavirus ?

En Italie, la capitale est complètement déserte ce mardi matin. En état de choc, les habitants respirent un climat d'extrême tension. Ils s'interrogent sur l'organisation de leur quotidien, dont la garde des enfants. Plusieurs supermarchés ont même été dévalisés par peur de pénurie. Lundi, des mutineries ont également éclaté dans vingt-sept prisons. Aujourd'hui, les Italiens n'ont qu'une question en tête : quand est-ce que tout ceci va s'arrêter ?

Coronavirus : Turin, une ville morte

Toute l'Italie est désormais concernée par les mesures de confinement liées au coronavirus. À Turin, un poumon économique d'un million d'habitants, les consignes ont été respectées. Les rues sont désertes, les restaurants sont vides et les boutiques sont fermées. Il est également interdit de se déplacer hors du pays ou d'une commune à une autre. Pour certains, gagner leur vie s'annonce très difficile.

Coronavirus : Renforcement des mesures de confinement à Turin

Avec une interdiction de bouger sauf en cas de force majeure, 60 millions d'habitants se retrouvent confinés en Italie. A Turin, si un déplacement n'est pas justifié, en cas de contrôle, la peine peut aller jusqu'à trois mois de prison et 206 euros d'amende. Il faut aussi une autorisation pour les déplacements professionnels, les urgences médicales et les urgences familiales.

Coronavirus : Le secteur du transport fortement touché dans l'Oise

Les conséquences économiques du coronavirus s'aggravent partout. Dans le secteur du transport, beaucoup de véhicules doivent rester au garage. Pour GEFM Transports, dans l'Oise, la situation est critique. Pour cette entreprise, la perte de chiffre d'affaires est considérable, à hauteur de 95%. Faute d'activités, les 17 chauffeurs ont dû être placés en chômage partiel.

Cannes vit au ralenti à cause du coronavirus

Cette semaine, Cannes aurait dû accueillir le salon de l'immobilier Mipim. Mais en raison de l'épidémie, l'événement a été reporté à juin. Un coup dur pour la ville comme pour les participants. D'autres salons ont également suivi le pas, impactant l'activité des commerçants. Compte tenu de la situation, certains craignent l'annulation du Festival de Cannes en mai. De son côté, le maire de la ville a demandé aux autorités la création d'un fonds d'urgence pour venir en aide aux commerçants.

Coronavirus : Fait-on vraiment attention en changeant nos habitudes ?

À Cysoing, on se sert la main et on s'embrasse. Une convivialité que les gens du Nord ne veulent pas perdre à cause du coronavirus. Dans un café, il y a bien un gel hydroalcoolique scotché sur le bar, mais pas question pour les habitués de changer leurs habitudes. Si certains ne veulent pas s'arrêter de vivre, d'autres font un peu plus attention.

Trésors de Charente (2/4) : La poterie, un symbole de Roumazières-Loubert

Si Roumazières-Loubert se nomme également la cité de l'argile, ce n'est pas pour rien. La ville charentaise façonne cette terre précieuse depuis plus d'un siècle. Depuis 40 ans, Bernadette s'est passionnée du travail de cette matière première, qu'elle est même devenue une mémoire vivante de ce patrimoine ouvrier. D'ailleurs, elle affirme que l'usine est devenue sa deuxième maison. Mais cette passion, elle la partage avec la plupart des ouvriers qui pour certains, la cultivent même chez eux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article