Le JT du 20h de TF1 du 16 mars - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du 20h de TF1 du 16 mars

Le JT du 20h de TF1 du 16 mars

Chaque soir, je vous proposerai certains reportages du JT de 20h de TF1 présenté par Gilles Bouleau.

Au programme du journal du 16 mars : 

Coronavirus : Une journée particulière dans l’attente d’un confinement

Ce lundi était un jour d'exode et de ruée vers les supermarchés. Les Français n'ont pas tous respecté l'appel pressant à adopter les mesures barrières face à la pandémie de coronavirus. On a encore mesuré la détresse des personnels hospitaliers. Et pour la première fois, douze millions d'élèves ne sont pas allés à l'école, sans être en vacances.

Confinement, report des municipales : Revivez l'allocution d'Emmanuel Macron sur le coronavirus

Face à cette crise sanitaire sans précédent, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français ce lundi soir pour la deuxième fois en quatre jours. Le président de la République a ordonné des restrictions de déplacement ou encore le report du second tour des élections municipales. "Nous sommes en guerre", a martelé le chef de l'État face à l'accélération du Covid-19.

Le confinement, comment ça marche ?

Le confinement est une première dans notre pays en temps de paix. Il durera quinze jours renouvelables. Nous sommes 67 millions à y être contraints. À partir de ce mardi à midi, nous ne pouvons plus nous déplacer, sauf pour faire des courses, pour des raisons médicales ou professionnelles quand le télétravail n'est pas possible. Tous les rassemblements seront interdits.

Olivier Véran : "Le seul moyen d'arriver à vaincre ce virus, c'est de réduire nos contacts"

Alors qu'il assistait à une pièce de théâtre à Paris, il y a 10 jours, Emmanuel Macron avait déclaré qu'il fallait continuer à vivre comme avant. Mais ce soir, le chef de l'État a pris des mesures strictes pour limiter la propagation du Covid-19. Selon Olivier Véran, "le seul moyen d'arriver à vaincre ce virus, c'est de réduire nos contacts, et de rester un maximum chez nous". "Et nous y arriverons, parce que la Chine y est arrivée", a rassuré le ministre de la Santé.

Confinement : A quoi faut-il s'attendre dans les transports ?

La SNCF prévoyait un train sur deux pour mardi. En Île-de-France, il faudra compter avec deux métros sur trois et 70% des bus, mais le trafic devrait diminuer et n'être réservé qu'à certains déplacements professionnels, pour les personnels de santé notamment. Dans les autres régions, les transports publics urbains tourneront au ralenti. En outre, la quasi-totalité des avions restera clouée au sol.

Italie, Espagne, Royaume-Uni : Quelles règles ont-ils adoptées ?

En Espagne, la police et l'armée, désormais déployées dans les rues, veillent au bon respect des règles de confinement. Les contrevenants sont passibles d'une amende de 100 à 600 euros. En Italie, les autorités ont effectué 120 000 contrôles ces trois derniers jours. De quoi dissuader ceux qui ne voudraient pas respecter les barrières sanitaires. Au Royaume-Uni, tout reste ouvert, même les écoles.

Coronavirus : Les hôpitaux débordés dans le Grand Est

À l'hôpital de Mulhouse par exemple, l'afflux des patients est incessant. Tous les lits sont occupés. En réanimation, le nombre de malades placés sous ventilation artificielle a doublé en 24 heures. L'hôpital de Colmar est aussi submergé. Les soignants manquent déjà de sur-blouses et bientôt de masques. L'inquiétude des médecins du Grand Est sonne comme une mise en garde sur ce qui attend les soignants de notre pays dans les semaines à venir.

Olivier Véran : "La construction d'un hôpital va permettre d'accueillir une trentaine de malades"

Lors de son allocution télévisée ce lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé qu'un hôpital de campagne du service de santé des armées va être déployé dans les jours à venir en Alsace. "La construction d'un hôpital va permettre d'accueillir une trentaine de malades", a affirmé Olivier Véran sur notre antenne. "La situation dans la région Grand Est est extrêmement tendue", a-t-il reconnu, annonçant que "des masques sont arrivés en quantité dans l'ensemble des hôpitaux de cette région". "Un certain nombre de malades dans un état sévère seront transférés par train sanitaire pour faire à l'afflux continu de nouveaux malades",

Immersion dans un service de réanimation à Arras

Le nombre de malades graves du coronavirus augmente chaque jour. Le service de réanimation du centre hospitalier d'Arras doit rajouter des lits avec un système de ventilation. Des lits qu'il faut équiper au fur et à mesure. Pour donner du temps au personnel soignant, en cas d'afflux de malades, l'hôpital a déjà annulé 66 opérations non-urgentes. Comme la situation sanitaire évolue chaque jour, à Arras, ils réaménagent le centre au quotidien.

Dr Valérie Pourcher : "Les Français n'avaient peut-être pas mesuré jusqu'à présent la gravité de la situation face à cette guerre anti-virale"

Est-ce que les mesures annoncées ce soir par le chef de l'État vous satisfont ou pas ? Interrogée là-dessus, Dr Valérie Pourche, infectiologue à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, a répondu que "cela a été nécessaire si on veut essayer de freiner au maximum cette épidémie et faire diminuer le nombre de cas". Elle espère que "les gens vont maintenant se protéger les uns des autres".

Dr Xavier Pothet : "Ce sont des mesures suffisamment fortes pour étaler un petit peu ce pic épidémique"

Restriction des déplacements au strict minimum, report du second tour des élections municipales... Le président de la République a annoncé de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus dans notre pays. Selon le médecin généraliste Xavier Pothet, "ce sont des mesures suffisamment fortes pour étaler un petit peu ce pic épidémique et permettre aux personnels hospitaliers d'encaisser l'afflux de patients".

Coronavirus : Va-t-on vers une pénurie de masques de protection ?

Le masque de protection de type FFP2 est la seule arme que les médecins, les infirmiers, les dentistes et les aides aux personnes âgées ont pour lutter contre la propagation du coronavirus. Pourtant, les stocks qu'ils ont reçus de l'État sont loin d'être suffisants. Pire, les réserves qu'ils se sont constituées arrivent bientôt à épuisement. Alors, où sont passés les masques de protection ? Et surtout, comment expliquer ce risque de pénurie ?

Coronavirus : La solidarité s’organise un peu partout dans l'Hexagone

Sur les réseaux sociaux, de nombreux groupes de solidarité se sont créés un peu partout en France. Des associations ou des particuliers lancent des invitations à s'entraider les uns les autres. Un supermarché à Lamballe dans les Côtes-d'Armor ouvre plus tôt pour les personnes âgées de plus de 70 ans. À Toulouse, un restaurant distribue gratuitement une centaine de repas.

Coronavirus : L’exode des Parisiens anticipant le confinement

Lorsque les douze millions d'habitants d'Île-de-France ont compris que le confinement était envisagé, des milliers d'entre eux ont pris la route. Ce phénomène s'est accéléré ces dernières heures et a créé des embouteillages aux sorties de Paris ce lundi après-midi. Si certains cherchent à fuir leur petit appartement, d'autres veulent simplement se rapprocher de leur famille, sans trop les approcher.

Gérald Kierzek : Le Premier ministre a appelé les Français à rester chez eux "pour des raisons de circulation virale"

Au lendemain de l’annonce de la fermeture des lieux non indispensables à la vie du pays, nombreux sont les Parisiens qui cherchent à quitter la capitale. Alors que le Premier ministre a appelé les Français à rester chez eux "pour des raisons de circulation virale", a souligné le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’hôpital Hôtel-Dieu à Paris. "On voit les voitures qui circulent, mais c'est le virus qui circule également", a--t-il expliqué.

Dr Valérie Pourcher : "Il est important de réserver les masques aux personnels soignants et aux patients qui en ont besoin"

Recommanderiez-vous aux gens qui n'ont pas de symptômes et qui ne sont pas malades de porter un masque pour se protéger ? Dr Valérie Pourcher, infectiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, a répondu qu'"il est important de réserver les masques aux personnels soignants et aux patients qui en ont besoin". Elle a appuyé que "même ceux qui ont juste une toux ou une fièvre, ceux-là doivent pouvoir en bénéficier. Mais pas la population entière".

Élections municipales 2020 : Quid du second tour ?

Après avoir consulté les deux anciens présidents de la République et les présidents des deux Assemblées, l'exécutif a décidé de reporter au 21 juin le second tour des municipales. Il devrait y avoir un décret pour annuler le second tour et un projet de loi pour reporter officiellement le scrutin. Concernant les résultats du dimanche soir, le Premier ministre a proposé de les conserver. Le gouvernement doit aussi préciser dès ce soir les modalités du report.

Coronavirus : Les réactions politiques aux annonces d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures pour limiter la propagation du Covid-19 dans la métropole, dont le report du second tour des élections municipales. Bruno Retailleau (LR), Marine Le Pen (RN) et Jean-Luc Mélenchon ont immédiatement réagi. Découvrez les extraits de leurs déclarations.

Coronavirus : Les supermarchés pris d'assaut par les clients

Notre vie quotidienne est complètement bouleversée depuis quelques semaines à cause du coronavirus. Elle l'est encore plus depuis quelques heures avec l'annonce du confinement par le chef de l'État. Les supermarchés font partie des rares commerces encore ouverts. Ils ont vu leur fréquentation exploser ces derniers jours. Les files d'attente étaient impressionnantes. Certains clients ont attendu des heures pour tenter de remplir leurs caddies dans la crainte d'une hypothétique pénurie.

Coronavirus : Des milliers d'entreprises et d'usines à l'arrêt

Toutes les usines du groupe Peugeot-Citröen en France et en Europe vont fermer d'ici jeudi. Michelin fait de même pour au moins une semaine. Cet après-midi, Renault a également annoncé la fermeture de ses douze usines françaises jusqu'à nouvel ordre. Des grandes entreprises qui ferment et des PME qui s'y préparent aussi. Une situation inédite à laquelle aucun chef d'entreprise ni aucun salarié ne peuvent être vraiment préparés.

Allocution d'Emmanuel Macron : Ce qu'il faut retenir

Au cours de son allocution, Emmanuel Macron a mentionné une montée en puissance de l'État de plusieurs façons. Prise en charge des salaires des personnes mises en difficulté, impôts et charges reportés, garantie de 300 milliards d'euros appliquée aux prêts bancaires souscrits par les entreprises, interruption des réformes en cours... François Lenglet, le spécialiste Économie de TF1, revient sur les mesures mentionnées par le président de la République.

Coronavirus : Les commerçants déjà en difficulté

Pour tenter d'enrayer la diffusion du coronavirus, le gouvernement a décrété samedi soir la fermeture des commerces dits "non essentiels" jusqu'à nouvel ordre. Un coup dur pour les commerçants qui subissent déjà une baisse de leur activité. Comment vont-ils s'en sortir ? Les équipes de TF1 sont allées à leur rencontre.

Coronavirus : Le 20h de TF1 répond à vos questions

L'Hexagone compte plus de trois millions de travailleurs indépendants. Pour eux, le problème lié au confinement est majeur car s'ils ne travaillent pas, ils ne touchent aucun revenu. Emmanuel Macron a tenu à les rassurer. Un fonds de solidarité va être mis en place. Et l'une des annonces majeures du président, c'est aussi les 300 milliards d'euros de garantie d'État débloqués. Cette mesure concerne notamment les entreprises en difficulté.

Faire travailler les enfants à la maison, pas si simple

Depuis lundi matin, tous les établissements scolaires sont fermés. De la maternelle à l'université, treize millions d'élèves vont donc rester à la maison. Ils devront travailler à distance, la plupart du temps via une plateforme Internet ou grâce à des cours photocopiés. Mais sans professeur ni emploi du temps, comment vont-ils s'organiser ?

Une école sans élèves

Emmanuel Macron a annoncé, jeudi dernier, la fermeture des établissements scolaires à partir de ce lundi jusqu'à nouvel ordre. Cette mesure vise à limiter la propagation du Covid-19 sur le territoire. Le télé-enseignement est donc de mise pour que les élèves poursuivent leurs cours. Mais comment assurer à distance la scolarité la plus normale possible pendant cette période qui s'annonce longue ? Reportage dans l'Aisne et dans la Gironde.

Ma vie de senior en temps de propagation du coronavirus

Les personnes âgées sont les plus vulnérables face au coronavirus. Avant les annonces d'Emmanuel Macron, les consignes de confinement les concernant étaient déjà très strictes notamment dans les Ehpad. Le but est d'éviter tout contact avec une personne pouvant les contaminer. Une mesure qui a aussi pour effet de renforcer leur isolement. L'une des équipes de TF1 a recueilli le témoignage de deux femmes dans cette situation.

Coronavirus : Retour sur les annonces d’Emmanuel Macron

"Dès demain midi, et pour quinze jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits". C'est l'annonce principale de cette journée charnière. Les seules sorties autorisées seront dédiées aux achats de première nécessité, aux déplacements pour raison professionnelle, et pour raison de santé. Afin de faire respecter cette restriction, il y aura des sanctions. Les voyages hors UE sont également suspendus pour trente jours, et le deuxième tour des élections municipales est reporté à une date ultérieure.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article