Mediapart affiche une forte croissance, avec près de 170.000 abonnés - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mediapart affiche une forte croissance, avec près de 170.000 abonnés

Mediapart affiche une forte croissance, avec près de 170.000 abonnés

Mediapart a vu son activité et ses bénéfices grimper en 2019, grâce à un bond de son nombre d'abonnés, lors d'une année au cours de laquelle le site a multiplié les révélations et tiré parti d'une actualité fournie dans ses domaines de prédilection. L

'an dernier, le média 100% numérique a enregistré "des résultats financiers historiques", a souligné lors d'une conférence de presse son cofondateur Edwy Plenel, prouvant selon lui qu'en rythme de croisière, Mediapart, avec son modèle économique sans publicité ni aides publiques et reposant uniquement sur les abonnements des lecteurs (98% du chiffre d'affaires), est durablement rentable.

Le nombre d'abonnés a progressé de 13% l'an dernier, avec près de 170.000 abonnés actifs et payants fin 2019, a précisé la cofondatrice Marie-Hélène Smiejan, faisant dire à Edwy Plenel que le cap des 200.000 abonnés n'est plus un rêve".

Une dynamique qui a nourri selon la cofondatrice une "croissance solide" du chiffre d'affaires (+22% à 16,8 millions d'euros), du bénéfice courant (+80% à 4,4 millions), et du bénéfice net (+16% à 2,3 millions).

Selon l'équipe du journal en ligne, cela reflète une année riche en révélations de toute nature, de l'affaire de Rugy au témoignage d'Adèle Haenel, en passant par le plomb de Notre-Dame de Paris et les violences policières, et une actualité très fournie dans ses domaines de prédilection, notamment des mouvements sociaux et sociétaux pour lesquels Mediapart s'est engagé.

Si le média en ligne ne profile pas ses abonnés, ses responsables disent constater un rajeunissement et un élargissement de son audience, un phénomène qui guide en partie ses axes de développement: Mediapart va notamment augmenter ses retransmissions vidéos de manifestations et mouvements sociaux et moderniser son application mobile.

Le média en ligne a également renforcé sa rédaction sur des thèmes comme l'écologie et va poursuivre son travail autour des violences policières, en étendant le projet "Allo Place Beauvau" lancé avec le journaliste David Dufresne.

Le journal, dont les effectifs ont presque triplé depuis sa naissance (94 personnes, dont 48 journalistes) s'est par ailleurs protégé l'an dernier de toute "prédation" de son capital, en mettant en place une structure juridique innovante.

Ses parts appartiennent désormais à une nouvelle structrure non lucrative, le Fonds pour une presse libre, via la Société pour la protection de l'indépendance de Mediapart, un montage qui sanctuarise selon ses inventeurs le capital du journal en ligne.

L'équipe de Mediapart a enfin indiqué que la troisième édition de son festival, censée se tenir fin mars à Paris, pourrait être reportée à la mi-juin en raison du nouveau coronavirus. L'événement avait attiré 5.000 personnes l'an dernier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article