Municipales : Pas de débat télévisé à Marseille après une controverse autour de F.-O. Giesbert - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Municipales : Pas de débat télévisé à Marseille après une controverse autour de F.-O. Giesbert

Municipales : Pas de débat télévisé à Marseille après une controverse autour de F.-O. Giesbert

Le débat qui devait opposer ce soir sur France 3 des candidats aux municipales à Marseille a été annulé après un appel à la grève de syndicats de journalistes opposés à la présence de Franz-Olivier Giesbert, qu'ils accusent d'être partial, malgré le désistement du journaliste.

L'intersyndicale (CGT, FO, Sud et SNJ) reprochait à la direction de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur d'avoir "pris la décision sans concertation avec la rédaction" de faire participer le directeur éditorial du quotidien La Provence, Franz-Olivier Giesbert (FOG) au débat, estimant qu'il "a clairement pris partie pour la candidate LR Martine Vassal".

Cette dernière avait de son côté annoncé auparavant qu'elle ne participerait pas à ce débat.

Dans un éditorial du mois de juillet, Franz-Olivier Giesbert estimait notamment que la présidente du département avait "tout pour elle, la compétence, l'aura, l'expérience. Il ne lui manque que le succès (à venir, en 2020)".

"Quand un journaliste a ne serait-ce que son conjoint engagé dans une campagne électorale, on le retire de tout reportage lié aux élections", souligne auprès de l'AFP Marc Civallero du SNJ CGT : "S'il s'agissait d'un débat d'éditorialistes, pas de souci, mais là ce n'est pas le cas. Il est juge et partie".

Dans la journée, Franz-Olivier Giesbert a finalement annoncé qu'il n'animerait pas le débat, déplorant dans un communiqué publié sur Twitter que les syndicats l'aient "mis à l'index comme au temps de l'inquisition".

Mais son retrait n'a pas suffi à assurer la diffusion du débat.

Le groupe France Télévisions, qui contestait en référé le préavis de grève des syndicats, qui s'appuyait également sur d'autres revendications sociales, a été débouté dans l'après-midi.

"Il n'est pas établi, tout au contraire, que le mouvement de grève en cause résulterait d'un motif exclusivement politique ou étranger à toute revendication professionnelle", explique l'ordonnance consultée par l'AFP.

"S'agissant de la revendication sur la présence de M. Giesbert au débat à venir, celle-ci revêt également un caractère professionnel", a jugé le tribunal.

"Nous prenons acte de la décision de justice.

La grève est légale donc le débat ne se tiendra pas", a réagi la directrice régionale Isabelle Staes.

France 3 Occitanie a par ailleurs annulé le débat des municipales à Montpellier "en raison du manque de sérénité qui entoure l'émission".

L'un des candidats, l'humoriste Rémi Gaillard, qui se présente sans étiquette, avait protesté de ne pas être invité, et d'autres avaient annulé leurs venues.

Municipales : Pas de débat télévisé à Marseille après une controverse autour de F.-O. Giesbert

No comment ces syndicats...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article