Soirée "Enquête exclusive" dimanche 15 mars à partir de 23h10 sur M6 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Soirée "Enquête exclusive" dimanche 15 mars à partir de 23h10 sur M6

Soirée "Enquête exclusive" dimanche 15 mars à partir de 23h10 sur M6

Un soirée "Enquête exclusive" sera proposée dimanche 15 mars à 23h10 sur M6, avec un numéro inédit.

23h10 - Pédophiles, sur la trace des prédateurs (Inédit)

Aujourd'hui, plus de 80 % des adolescents utilisent les réseaux sociaux. Certains forums, réservés aux mineurs, deviennent des lieux de traque pour les prédateurs sexuels. Internet a fait exploser la pédophilie : en dix ans, les contenus pédopornographiques ont été multipliés par dix ! Un phénomène inquiétant que la police n'arrive pas à endiguer.

En France, les brigades des mineurs multiplient les interpellations. De nombreux suspects sont démasqués et condamnés grâce au contenu de leurs ordinateurs, mais difficile de faire fermer les sites pédopornographiques sur lesquels ils s'échangent photos et vidéos de mineurs.

En Angleterre, des citoyens ont décidé de mener eux-mêmes des interpellations, comme les y autorise la loi britannique. Des milices anti-pédophiles piègent les prédateurs et les remettent à la police tout en les affichant au grand jour sur les réseaux sociaux. Une pratique largement controversée.

Mais le pire de la pédocriminalité se passe sur le darknet, ce web où les internautes sont intraçables. Les pédophiles y ont créé des communautés secrètes où ils se partagent impunément photos et vidéos pédopornographiques. Le plus effrayant, c'est que certains pédocriminels passent désormais à l'acte grâce à une nouvelle pratique accessible sur le darknet : le « live stream ». Il s'agit de viol en direct, visionnable à distance. Des Occidentaux, dont plusieurs Français, commanditent des sévices, souvent auprès des propres parents des victimes mineures. Aux Philippines, pays particulièrement touché par le « live stream », la police s'est dotée d'une brigade spécialisée pour interpeler ces criminels prêts à sacrifier leur enfant pour quelques dizaines d'euros.

En région parisienne, une femme se bat pour développer la prévention. Elle-même abusée lorsqu'elle était mineure, Latifa Bennari organise des rencontres entre d'anciennes victimes et des pédophiles qui cherchent à se soigner. Convaincue qu'il faut aider ces prédateurs à prendre conscience des conséquences dévastatrices de leurs actes, elle est l'une des seules à agir aujourd'hui pour les entendre et aussi pour leur éviter le passage à l'acte.

Qui sont ces criminels ? Pourquoi est-il si difficile de les arrêter ? Enquête sur l'explosion incontrôlable de la pédophilie 2.0.

00h20 - Los Angeles : Capitale du trafic sexuel de mineurs

Aux États-Unis, 300 000 mineurs sont victimes du trafic sexuel. Los Angeles (Californie) est la capitale de cet esclavage moderne, la plaque tournante de la prostitution des mineurs aux États-Unis.
Sur les trottoirs d'East Hollywood, dans des appartements, mais aussi dans les motels de la ville, des milliers de filles sont prostituées sous la contrainte de proxénètes, souvent membres d'un gang, qui n'hésitent pas à les kidnapper, les droguer, les violer et les menacer avant de les obliger à vendre leur corps. Moins risquée que le trafic d'armes ou de stupéfiants, l'exploitation sexuelle des jeunes femmes mineures est particulièrement rentable pour les organisations criminelles : une « victime » rapporte entre 150 000 et 200 000 dollars par an.

Pour lutter contre ce fléau, une brigade spécialisée dans le trafic d'êtres humains coordonne soixante agences dans le seul comté de Los Angeles. Depuis 2015, elle a déjà porté secours à des centaines d'enfants. Pour la première fois, cette unité et le LAPD ont accepté de nous ouvrir leurs portes. Pendant plusieurs mois, nos équipes ont suivi les officiers qui démantèlent les réseaux de proxénètes, piègent les délinquants sexuels et organisent des opérations de sauvetage de prostitués mineures. Au sein de cette unité d'élite, le Sergent Munoz dirige une vingtaine de policiers de terrain qui travaillent sous couverture. Policières en petites tenues qui font le trottoir ou officiers grimés en SDF, nous avons découvert les incroyables méthodes de cette brigade très spéciale.

Lorsqu'ils identifient des victimes mineures, les policiers infiltrés de la Brigade des mœurs passent le relais à l'Unité de lutte contre le Trafic Humain. Ses six détectives sont spécialisés dans les enquêtes au long cours. Pour faire tomber les trafiquants, l'Officier Aaron Korth et ses collègues utilisent des méthodes d'investigation surprenantes : caméras cachées dans les chambres d'hôtels, analyse des téléphones portables, création de faux profils sur internet et sur les réseaux sociaux...

Nous avons également rencontré Tika, une femme de 38 ans qui a été prostituée de force durant toute son adolescence dans les rues de Los Angeles. Aujourd'hui, elle milite au sein d'une association qui tente de sortir les jeunes filles de la prostitution.

Plongée exceptionnelle au cœur de la guerre que se livrent policiers d'élite et trafiquants sexuels sans scrupules dans la Cité des Anges.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article